La Ville de Colomiers lance une campagne d’affichage et de publicité avec le slogan « Consommer local, c’est vital ! », afin d’inviter les Columérines et les Columérins à consommer près de chez eux.

Lors des propos introductifs du Conseil municipal de ce mercredi 4 novembre 2020, Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse, a présenté aux élu.e.s un état des lieux exhaustif du fonctionnement des services municipaux depuis le début du confinement. A cette occasion, elle a également consacré une partie de sa présentation aux commerces locaux.

« La nouvelle mesure de confinement, décidée par le Président de la République fin octobre, engendre une nouvelle fois d’importantes difficultés pour la plupart des commerçantes et des commerçants de Colomiers, qui n’ont à ce jour plus l’autorisation d’ouvrir leurs portes. Je suis consciente des difficultés auxquelles ils font face depuis le mois de mars dernier et de l’importance des fêtes de fin d’année pour la vie de ces entreprises », a souligné Mme le Maire.

Afin de leurs venir en aide, à l’issue de la première période de confinement, la Ville de Colomiers avait mis en place différentes mesures en faveur des commerçants : exonération totale des droits d’occupation du domaine public pour 2020 et abattement de 20 % de la Taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures (TLPE). « Nous poursuivons ces aides, a indiqué́ Mme Karine Traval-Michelet. D’autres dispositifs de l’État, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, du Conseil départemental de Haute-Garonne et de Toulouse Métropole sont également à votre disposition, mais nous savons que cela ne sera pas suffisant pour un certain nombre de professionnels. »

« Je me suis donc associée, dès le samedi 31 octobre 2020, à la démarche de l’Association des Maires de France en demandant solennellement au gouvernement d’élargir les conditions d’ouverture des commerces à davantage de commerces de proximité, en révisant la notion de commerce non essentiel’. Cependant, par respect pour les lois de la République et en responsabilité, je n’ai pas souhaité signer un arrêté d’ouverture de tous les commerces, car cela aurait placé notre ville dans l’illégalité et les commerçants concernés sous le coup d’amendes. Cette démarche aurait par ailleurs requis l’intervention des services de police, déjà très mobilisés en raison du contexte sanitaire et du passage du plan Vigipirate en ‘urgence attentat’. »

Consommer local, c’est vital !

Dès cette semaine, la Ville de Colomiers a donc lancé une campagne de communication via différents supports, afin d’inviter les Columérines et les Columérins à consommer localement et à contacter les commerces, notamment quand sont mis en place des solutions types « click and collect », retrait de commande et livraison. Parmi les outils déployés, une campagne a été mise en place sur les panneaux digitaux et sera relayée dans quelques jours sur le reste du réseau d’affichage.

Le site Internet de la Ville (www.ville-colomiers.fr) liste également les différentes offres proposées par les commerçants locaux durant cette période. Un formulaire en ligne permet aux commerçants n’y figurant pas de transmettre les informations nécessaires. Une campagne publicitaire va aussi être lancée sur les réseaux sociaux.

« Le commerce local est l’une des clés du dynamisme de notre ville, tant en terme d’emplois, que de vitalité économique et d’attrait pour les administrés. Les commerçantes et les commerçants peuvent être assurés du soutien indéfectible de la Municipalité dans ce contexte si difficile et dans le cadre de ses compétences », a conclu Mme Karine Taval-Michelet.

Clémence Le Boulch – Plana

Share

Comments are closed.