Category

Saveurs

Category
Photo : Louis Hansel

Produisant 4 500 repas par jour à destination de diverses structures, le Centre de Restauration Municipal cherche un cuisinier expérimenté pour :

  • Réaliser et mettre en valeur des préparations culinaires à partir des fiches techniques de fabrication conformément aux règles d’hygiène alimentaire
  • Effectuer les auto contrôles réglementaires
  • Conditionner et stocker l’ensemble de la production du secteur d’activité selon les commandes des restaurants satellites
  • Participer à l’entretien des locaux et des matériels conformément au plan de nettoyage

Outre une bonne expérience dans le domaine, les candidats doivent répondre au profil suivant :

  • Cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux
  • Niveau CAP/BEP cuisine ou Bac pro Cuisine souhaité
  • Connaissance des bases et techniques de pâtisserie
  • Expérience exigée en restauration collective, liaison froide et cuisine gastronomique
  • Maîtrise des techniques culinaires et des procès de production
  • Connaissance des produits alimentaires, de la démarche et des critères qualité
  • Connaissance des réglementations en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire
  • Connaissance des produits et techniques d’entretien des locaux et matériels.
  • Notions en microbiologie alimentaire et en ergonomie
  • Capacité d’adaptation, prise d’initiative, rigueur, disponibilité, polyvalence et discrétion
  • Sens du travail en équipe
  • Etre titulaire du permis B 

À pourvoir au 1er septembre 2020, cet emploi couvre les horaires du lundi au jeudi de 7h à 14h15 ou de 8h à 15h15 et le vendredi de7h à 14h ou de 8h à 15h. Des modifications sont cependant possibles suivant les imprévus ou les contraintes occasionnelles soir et weekend-end. Pour le reste :

  • Lieu de travail : Centre de Restauration Municipal : 16 Avenue du Louron à Colomiers
  • Temps complet : 36 heures
  • Rémunération : Statutaire + RI
  • Participation au maintien de salaire
  • Repas pris sur place avec une prise en charge de la collectivité
  • Possibilité d’adhésion à un comité d’œuvres sociales (loisirs, vacances, famille, autres)

CV, lettre de motivation ainsi que votre dernier arrêté de carrière sont à adresser  à l’attention de Mme Le Maire de la Ville de Colomiers avant le 21/08/2020, par voie postale à l’adresse 1 place Alex-Raymond – BP 30330 – 31776 COLOMIERS Cedex ou par mail : drh-parcourspro@mairie-colomiers.fr

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mr Xavier MARTIN, Directeur adjoint – Chef du service production au 05.61.15.24.97.

Share
Photo : Julien Hank Fitte

Avant toute chose, merci prendre en compte que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que vous vous devez de consommer avec modération.

Aussi inévitable que consensuel, le rosé est partie prenante de quasi tous les apéros d’été. Avec pour capitale historique la Provence, ce vin d’été par excellence fleurit désormais dans bien d’autres régions. Outre son origine désormais diversifiée, son niveau général s’est largement amélioré avec des productions plus travaillées. Résultat, un florilège de références a éclos avec chacune ses spécificités. Loin d’être saturé, ce marché où tout le monde semble trouver sa place est en pleine expansion, rimant de facto avec une équation d’autant plus difficile au moment de choisir les bouteilles. Nous avons donc demandé à Florie Rainouard de chez Plaisirs Du Vin Colomiers de nous faire une sélection qui mettra tout le monde d’accord. Notez que l’ensemble des références présentées ici sont bio et/ou en bio-dynamie

Rosé 2 cœur : le best-seller

Issu d’une collaboration entre le savoir-faire de Thomas Raynald et le raisin de Valérie Courèges, Rosé 2 cœur est typiquement le rosé des copains, celui que l’on boit entre amis entre deux éclats de rires entre chien et loup au bord de la piscine. Made In Provence, sa fraîcheur et son universalité l’accordent avec tout d’autant plus qu’il est exempt d’acidité. Si vous cherchez à ne laisser personne sur le carreau, c’est cette bouteille qu’il vous faut.

Domaine du Pas de l’Escalette : très bon travail

Typiquement le rosé qui tranche avec l’image négative et trop légère que l’on peut avoir de ce produit. Dégustez le à l’aveugle et vous pourriez très certainement le prendre pour du blanc : simple, léger et fruité, il n’en est pas moins travaillé et long en bouche. Soigné lors de sa vinification, ce vin gastronomique se prêtera volontiers à l’exercice de l’apéritif mais sera également à l’aise lors du repas. À découvrir, d’autant plus qu’il est sous le coup d’une promotion 5 achetés 1 gratuit

Château Plaisance Penavayre : le coup de (sacré) cœur

Vin de Fronton (donc local (donc on aime)) composé à 70% de negrette lui conférant un délicat côté vineux, ce breuvage plus construit qu’un rosé lambda est clairement orienté pour la table. Il conserve cependant une jolie gourmandise qui chasse la lassitude et le démarque de ses homologues. Si d’aventure vous étiez brouillé avec le rosé, c’est typiquement le genre de produit qui saura vous réconcilier…

Plaisirs du Vin Colomiers
2 Chemin de la Ménude Zone en Jacca
31770 Colomiers
05 32 09 23 16

Share

Restaurant français situé face à l’Espace Monestié de Plaisance-Du-Touch, le Theatro est un établissement donnant dans le traditionnel avec une pointe d’originalité. Devenu au fil du temps une belle adresse, il cherche un cuisinier spécialisé en grillades à la cheminée. Il devra :
– Maîtriser parfaitement des cuissons viandes et poissons.
– Savoir gérer son poste, de la mise à place au nettoyage, stock…
-Avoir un bon niveau de cuisine (car aide à mise en place de la cuisine)

Indispensable également, une motivation de fer et avoir conscience de la réalité du milieu de la restauration. Le salaire sera défini en fonction de l’expérience du candidat…
Côté rythme, la base est de 9 a 10 services / semaine avec 2 à 2,5 jours de repos consécutifs / semaine

Si ce poste vous correspond, merci d’envoyer votre CV à jeanlaurentgrilleres@orange.fr

Le Theatro
1 rue des Fauvettes
31830 Plaisance-du-Touch
Tél. 05 61 31 96 77
Facebook : @letheatro31

Share

En attendant le retour du plébiscité repas champêtre, Minjat sonne le début de l’été avec une grillade musicale le vendredi 3 juillet. Au programme, de la grillade, de la banda et des rencontres avec des producteurs locaux.

En collaboration avec le magasin Boulanger, la grillade sera tenue d’une main de maître par l’équipe de la cantine et proposera une formule entrée + plat + dessert à 16€ offrant :
– salade de tomates de plein champ
– saucisses, chorizos et poitrines de porc grillés de la La Ferme De Michel et ratatouille
– crumble aux fruits de saison.

Pour la musique, c’est la banda La Clau qui s’en charge. Fondée en 1977 à Portet-sur-Garonne, cette formation de jeunes musiciens issus de l’école de musique et de la batterie fanfare renforcera la convivialité de ce moment.

Concernant les rencontres, c’est Nicolas Duffar qui nous parlera de l’élevage de ses cochons fermiers à Duffort, notamment de la race Duroc croisé Piétrain, sa spécialité.

Convivialité et bon moment en perspective donc. Cependant, le contexte sanitaire impose certaines précautions comme des distances de sécurité entre chaque table (limité à 10 personnes/table) et une limitation à deux services pour manger : un à 12h et l’autre à 13h. Toujours dans un souci d’anticipation et d’organisation, pensez à réserver au 05 82 08 30 73

Share

Il est de ces hommes et femmes qui ne vivent qu’en écoutant leur instinct, leurs envies et leurs sens. Souvent passionnés et passionnants, ils sont en contrepartie très exigeants envers eux-mêmes sans jamais l’imposer aux autres. Notre portrait du jour est un cas d’école de cette espèce d’oiseau rare : Nadia Dupire.

L’aventure professionnelle en cuisine de Nadia commence en 2012 lorsqu’elle prend les rennes de La Brasserie Des Sports à Saint-Lys. Très rapidement, le public prend l’habitude de s’y rendre, malmenant au passage le nom du restaurant pour le remplacer par on va “chez Nadia”.

Elle s’en sépare pourtant en 2016 mais ne tient pas longtemps loin de son plan de travail et très vite fonde le traiteur “Les Marmites En Folie” dans la même ville. Répondant présent pour tout événement durant lequel il faut bien manger (mariages, réunions de famille, événement sportif…), il donne dans une cuisine Française traditionnelle avec certaines exceptions (notamment une paella immanquablement saluée à chacune de ses apparitions).
“Je m’adapte aux demandes de mes clients, c’est la meilleure façon de leur faire plaisir” déclare la patronne. Effectivement, c’est bien là le moteur de sa petite entreprise : remplir les assiettes mais aussi les sourires.

Bien que Les Marmites En Folie soit actuellement actif, le contact avec les clients manquait à Nadia. Pour y pallier, elle vient tout juste d’ouvrir un restaurant à Sainte Foy de Peyrolières (NDLR une poignée de jours avant de subir le confinement pour être précis). Appelé “La Bonne Recette” (sous-titré “Chez Nadia” cette fois-ci), ce petit établissement plein de charme vient insuffler encore un peu plus de vie à cette charmante bourgade qui jouxte Saint Lys. Faisant office de café le matin, il fédère déjà la communauté mais attire également des villages alentours. La faute à une cuisine de qualité mais également à la sympathie magnétique de Nadia.

Les Marmites En Folie
10 rue des Magnolias, 31470 Fonsorbes
06 47 08 14 14
Fb : @nadiadupire31

La Bonne Recette Chez Nadia
11 avenue du 8 mai 1945
31470 Sainte Foy De Peyrolières
05 62 78 34 92
Fb : @Grabouille31

À peine ouvert que le succès tape déjà à la porte de La Bonne Recette. Devant la demande croissante, Nadia cherche un apprenti cuisinier à partir du mois de septembre. N’hésitez pas à la contacter avec les coordonnées ci-dessus ou en vous rendant directement au restaurant

Share

La pause est terminée pour Julien, le souriant chauffeur et cuisinier du Bistrop Bon, ce foodtruck qui fait rimer cuisine à emporter et traditions.

Ça y est! Depuis le 23 juin, le Citroën HY a repris sa place en face de Swimcenter à Colomiers. Le confinement fût long à en farcir des lentilles pour Julien qui trépignait d’impatience de vous retrouver. Au menu, on retrouve tout son savoir-faire, mêlant originalité et cuisine traditionnelle, le tout servi dans un grand sourire. En effet, proposer ses productions sous cette forme ne se fait pas au détriment du goût ou de la qualité : le chef étant un fervent partisan de la cuisine qui prend son temps, des préparations mijotées et des viandes marinées. Dès le premier jour, c’était un blanc de poulet mariné huile d’olives, citron vert, citronnelle, gingembre et combava qui s’affichait à la carte. Une recette à l’image des productions à venir, basées sur la fraîcheur pour composer avec les températures à la hausse.

Bien évidement, le protocole sanitaire du Bistrop Bon est au carré avec nettoyage et désinfection réguliers (comme il a toujours fait finalement) et du gel hydroalcoolique à disposition des clients.

Le charme de ce petit camion plein d’ondes positives couplé à une cuisine saine et variée font de ce foodtruck notre coup de cœur de ce début d’été.

Foodtruck Le Bistrop Bon
06 20 31 30 55
lebistropbon@gmail.com
Fb : @lebistropbon

Share
Photo : Julien Fitte

Bien que sa partie boutique ai tenu pavillon haut lors du confinement, la Cantine de Minjat elle, faisait grise mine. C’est donc avec envie que les cuisiniers Guillaume et Anton renouent avec le tablier pour alimenter les grandes table de la terrasse. Distanciation oblige, ces dernières sont segmentées afin de pouvoir vous recevoir en toute sécurité. Celles de l’intérieur sont également maintenues en suivant ce même principe.Visuellement, peu de changements donc, si ce n’est l’apparition d’un QR code sur le menu afin de pouvoir consulter la liste des boissons en toute sécurité. Notre coup de cœur va immédiatement à limonade et au tonic artisanaux de Fontesorbes qui éclipsent sans difficulté leurs équivalents industriels.

Dans la liste des discrètes modifications que vous rencontrerez chez Minjat, le passage à deux services (midi et 13h) privilégié au moment des réservations afin d’assurer le confort de tous. C’est donc une version quasi « comme avant » de la Cantine de Minjat qui s’ouvre à vous avec tout ce qui a fait son succès : une cuisine créative faite de produits de chez nous, portée par un service plein de sourires. Avec un menu proposant deux types d’entrées, plats et desserts, le choix est rapidement fait et ne tarde pas à se retrouver dans votre assiette. Différent chaque jour, il a gagné ses lettres de noblesse avec des plats références tels que le demi magret, la truite des Pyrénées ou l’exceptionnel tartare de bœuf finement préparé. Ah et si lors de votre visite la panna cotta est au dessert, ne passez surtout pas à côté…

Minjat !
2/4 Av André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
05 82 08 30 73
www.minjat.com
Fb : @minjatcolomiers

Share

La sympathique petite enseigne donnant dans le burger maison à Saint Lys est à la recherche d’un cuisinier responsable. Voici ce qu’elle recherche précisément.

Type de contrat : CDD ÉVOLUTIF
Lieu : SAINT LYS (31)
Salaire : À DÉFINIR SELON PROFIL
Compétences/qualification/qualités requises : une formation en interne est assurée

Missions/activités du cuisinier :
• Accueil de la clientèle
• Fabrication des burgers , des salades, bagels, desserts sauces et préparations à la carte
• Mise en place des ingrédients et renouvellement systématique de ceux-ci pour le service suivant
• Entretien des locaux
• Gestion du stock et suivi des commandes fournisseurs
• S’assurer du bon travail du serveur
• Gérer et être responsable de la caisse et du fond de caisse
• Garantir un suivi des mesures d’hygiènes
• Ouverture et fermeture du magasin

Cv et lettre de motivation uniquement par mail : lacompagnieduburger@gmail.com

Share
Photo : Julien Fitte

Même s’il a continué à travailler par le biais d’un service à emporter lors de la quarantaine, L’Aromatic est désormais pleinement ouvert. Michel Laffitte et sa femme Estelle vous attendent dans ce restaurant à l’ambiance intimiste et détendue situé à Pibrac. Le moment est donc tout choisi pour s’installer en terrasse et s’essayer à cette cuisine qui sait être évoluée, sans trop en faire. À titre d’exemple, des plats comme un mesclun de jeunes pousses aux copeaux de parmesan ou encore des ravioles ricotta et fine crème de basilic s’affichent à la carte. Entre équilibre, simplicité et élégance, les créations de l’Aromatic font preuve d’une remarquable régularité dans leur qualité. La carte du soir se voit légèrement réduite, mais son renouvellement plus rapide qu’à l’accoutumée compense largement cette petite contrainte. L’établissement est en effet un premier choix pour la pause de midi mais également pour le souper, à plus forte raison depuis que le soleil a décidé de ralentir sa course.

En tant que passionnée de cuisine, toute l’équipe du restaurant est heureuse de pouvoir recevoir à nouveau, ce qui tombe plutôt bien car nous en sommes tout autant ravis.

Restaurant l’Aromatic
1 Chemin de Beauregard, 31820 Pibrac
www.aromatic-restaurant.com
05 61 06 71 71
Fb : @aromaticrestaurant.pibrac

Share

Ouvert peu de temps avant le confinement en lieu et place de l’ancien restaurant « Le Rital » à Cornebarrieu, Bocca Di Bacco est un restaurant italien qui ne transige pas sur la qualité de ses productions. Tenu d’une main experte par Fabrice Giordano (fort de 37 ans d’expérience derrière les fourneaux) et sa femme Myriam, l’établissement a su nous faire chavirer dès notre première visite. La faute à des pâtes produites sur place avec ce qui se fait de mieux en termes d’ingrédients, de matériel mais surtout de savoir-faire. Ce n’est pas un hasard si le service de vente à emporter a si bien fonctionné pendant la quarantaine. Cette bonne initiative est d’ailleurs toujours d’actualité, ce qui tombe à pic au regard de la grande nouveauté de l’établissement : la confection de pizzas. Pour ce faire, Fabrice a opté pour un grand four rotatif (italien cela va sans dire) qui sera opérationnel à partir du 15 juillet. Si on se base sur la qualité des productions du restaurant, ces pizzas à venir vont faire parler d’elles.

Bien que déjà irréprochable sur son hygiène, Bocca Di Bacco a encore plus renforcé son protocole sanitaire pour cette reprise, que ce soit pour l’intérieur ou pour sa grande terrasse ensoleillée. Cette dernière est, comme l’ensemble de l’établissement, à découvrir du mardi au vendredi de 12h à 13h45 puis de 19h30 à 21h45.

Nouveau venu dans le monde déjà bien fourni des restaurants sur l’ouest toulousain, Bocca Di Bacco fait le pari de la cuisine italienne dans ce qu’elle a de plus beau. Si vous n’aviez pas pu vous y rendre avant la crise, il est grand temps de venir découvrir cet établissement qui est sans nul doute une référence en devenir.

Bocca Di Bacco
7 Route de Toulouse, 31700 Cornebarrieu
05 34 52 76 48
Fb : @restaurant.boccadibacco

Share