Category

Actu d’ici

Category

Divisant la population dans un premier temps entre les confinés et les consfinis, le fait de rester chez soi semble, à de rares exceptions près, désormais respecté dans notre pays.

Sauf que 15 jours sans voir les copains c’est super long, surtout avec le retour du beau temps, accentuant d’autant plus nos envies de relations sociales conviviales autour d’un verre (de jus d’orange ou de pomme par exemple). Météo qui tend vers le beau et confinement qui tend vers la prolongation, beaucoup pensent qu’ils ne vont pas tenir. 2020 étant pour le moment une année bien pourrie, elle a au moins l’avantage de nous doter quasi tous de moyens de communication vidéo de très bonne facture. Skype, Facebook Live, What’s App et bien d’autres logiciels/applications permettant de se retrouver visuellement et auditivement, ne remplaçant pas les rencontres réelles certes mais offrant un sympathique substitut à ces dernières.

Comme vous en avez l’habitude lors de vos afterworks ou soirées, il suffit de convenir d’une heure pour vous retrouver, le lieu étant sélectionné d’office. Au début, tout le monde parle un peu dans tous les sens sans vraiment s’écouter (un peu comme à 2h du matin après quelques jus d’orange ou de pomme) mais rapidement un certain rythme s’installe et la communication prend forme.

La qualité de votre connexion va également jouer. Citadins confinés en appartement, il est l’heure de prendre votre revanche sur les ruraux et leurs jardins interminables : au jeu du débit, vous allez passer devant, assurant une image fluide et régulière (on se console comme on peut oui).

Si vous n’avez pas tenté l’expérience, lancez-vous. Au-delà de l’aspect rigolo, cela mettra à mal votre routine de confinement. Pour ceux qui n’aiment pas le jus d’orange ou de pomme, ce mode de communication est parfait pour des séances de sport collectives ou au final n’importe quelle activité de groupe. Aussi paradoxal que cela puisse être, ce vecteur numérique retransmet très bien la chaleur humaine. Restez chez vous mais amusez-vous !

Share

En ces temps moroses, nous faisons tous l’expérience du confinement dans des appartements et maisons qui ne nous ont jamais parus aussi petits. Garder le cap de l’humeur au beau fixe n’est pas si simple qu’il y parait, tant et si bien que l’on finit parfois par détester son cadre de vie. Bonne nouvelle, nous avons de quoi le rendre plus agréable et évolutif.

Boutique fermée dans un souci de protection des clients et employés, Les Serres de Bel Air (aucun rapport avec Will Smith) ne sont pas pour autant inactives. Avec un système de livraison à domicile, vous avez accès à tout ce que l’enseigne propose directement chez vous. Producteurs et distributeurs de plans, massifs, vivaces et bien d’autres encore, Les Serres de Bel Air (habituellement visibles sur le marché de Plaisance le samedi et le dimanche sur celui de Tournefeuille) disposent en effet de la totalité de leur catalogue de saison.

Le fait d’orner son chez-soi de plantes et fleurs n’est qu’avantage. Au-delà du simple gain visuel, il importe de cultiver son jardin au sens propre comme au figuré (gros rapport avec Voltaire). En effet, voir et faire grandir un végétal relève d’une certaine magie qui opère en générant à chaque fois le même émerveillement. Les plus anciens savent de quoi je parle, les plus jeunes ne savent pas encore quel trésor s’ouvre à eux. En d’autres termes, comme vous êtes certainement à court de coloriages, proposez à vos enfants de jardiner. Vous leur faites là un inestimable cadeau…

Les Serres de Bel Air
129 Route de Cantalauze, 31470 Fontenilles
05 61 91 34 26
Fb : Les Serres de Bel Air

Share

Toi, membre de la courageuse équipe des soignants Français et plus particulièrement de Toulouse et ses environs, sache qu’on t’aime fort et que l’on veut te remercier pour tout ce que tu fais pour nous depuis le début de cette crise (et même avant en fait). Outre les jolis applaudissements tous les soirs à 20h à nos fenêtres et balcons, on s’est organisé à Colomiers et alentours afin de t’apporter encore plus de soutien. À vrai dire, tout part du restaurant columérin La Boite à Lunch.

À l’initiative de ses dirigeants, il propose de te livrer gracieusement des repas sur ton lieu de travail. Pour cela, il peut compter sur l’aide de professionnels de l’alimentation comme Biocoop ou encore Minjat qui fournissent avec le sourire des matières premières. Le chef du restaurant les transforme ensuite en plats de compétition qui te seront ensuite livrés à toi et ton équipe directement sur ton lieu de travail.

Mais ce n’est pas tout. Vu qu’on a le temps de cuisiner, tout un tas de particuliers préparent de bonnes choses à la maison et les font passer au restaurant qui te les distribue ensuite. Une fois notre création terminée, soit on fait un crochet par le resto en allant faire nos courses ou tout autre motif légal de déplacement, soit on appelle Johanna Lyobet (c’est elle qui centralise la collecte) pour qu’elle passe prendre nos plats directement chez nous. Elle te livre les midis et soirs comme ça on peut te dire qu’on t’aime deux fois plus. Non ne nous dis pas merci, c’est à nous de te remercier infiniment. Prends soin de toi.

Particuliers ou professionnels, si vous souhaitez apporter votre soutien à cette initiative, contactez Johanna Lyobet au 0634753805. Cet acte solidaire est en constante recherche de matières premières alimentaires mais également d’emballages individuels.

Share

Aussi inédite que contraignante, la crise pandémique que nous vivons est, outre une question sanitaire, un véritable labyrinthe pour les acteurs économiques. Pour y voir plus clair, l’Etat et le Parlement ont pris à travers la loi d’urgence sanitaire un certain nombre de mesures exceptionnelles. Au-delà, la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, le Département de la Haute Garonne et Toulouse Métropole ont également annoncé des dispositifs d’aides et de soutien aux différents acteurs du monde économique.

Dans ce contexte, l’Office du Commerce, de l’Artisanat et des Services (OCAS) de Colomiers va désormais recueillir vos éventuelles interrogations, afin d’agir de façon collective. En effet, cette structure est le relais approprié pour faire le lien avec la Chambre de Commerce et de la Chambre des Métiers. De la même manière, le Club d’Entreprise de l’Ouest Toulousain a également été sollicité.

Entrepreneurs, si vous souhaitez apporter des idées, poser vos questions ou manifester vos doléances liées à cette crise sanitaire, vous pouvez adresser vos courriers à la Mairie de Colomiers ou vos mails à l’adresse :

contact@colomiers-malin.com

Par ailleurs, quand cela sera possible, la municipalité en place proposera un examen des situations et, après un vote en conseil municipal, des mesures exceptionnelles et des exonérations ciblant des taxes et redevances communales.

Enfin, il est important de valoriser toutes les entreprises et tous les commerces ouverts. Pour ce faire, ces derniers sont invités à se faire connaître à la même adresse électronique.

Egalement soucieuse du bien-être économique de la zone, la rédaction de Diagonale s’associe à cette démarche et ouvre ses colonnes à toute entreprise ou association en activité afin d’en faire écho auprès du plus grand nombre.

Share

Conscients de vos besoins en fournitures diverses (la situation actuelle imposant aux élèves & télétravailleurs de pouvoir imprimer et numériser de chez eux), Bureauland by DBSI s’adapte pour vous permettre de mener à bien ces nouvelles taches à domicile.

Au passage, il fournissent également les commerces alimentaires, les pharmacies, les médecins et les entreprises vitales pour le fonctionnement de la société.
Pour toutes ces raisons, votre magasin Bureauland by DBSI rester ouvert en accord avec le dernier décret du gouvernement, prenant ainsi toutes les mesures d’hygiène et de sécurité pour vous garantir un fonctionnement irréprochable.

Drive

À grands renforts d’aménagements et équipements de protection, DBSI assure un service au comptoir avec les horaires habituels du lundi au samedi.

Vous avez la possibilité de leur faire préparer vos commandes par les moyens suivants : 
Téléphone 05 61 78 99 99
Mail commandes@dbsi.fr
Site Web www.dbsi.fr si vous disposez déjà d’un accès, sinon choisissez enlèvement au magasin car le paiement en ligne ne fonctionne plus.
Pour les clients professionnels ou particuliers qui souhaitent être livrés et qui n’ont pas de compte un paiement par carte bancaire à distance est possible.

Concernant la livraison

Afin de réduire les risques d’infections liés aux déplacements, le magasin vous propose la livraison gratuite à partir de 70 € HT d’achat, ou avec un supplément de 10 € HT pour les plus petites commandes.

Bureauland by DBSI
10 Place De L’Échut, ZI En Jacca, Colomiers
0561789999
Fb : Bureauland by DBSI

Share

Depuis mardi 17, notre Pays vit au ralenti. Blouses bleus sommées de se confiner, blouses blanches en plein rush, le paysage de l’activité dans l’hexagone n’est plus à dépeindre. Pourtant, alors que les articles pleuvent pour féliciter nos personnels soignants, les projecteurs ne semblent pas vouloir se tourner vers nos agriculteurs. Corrigeons le tir avec cette interview de Christian et Florent Serres, père et fils agriculteurs exploitants à L’Isle-en-Dodon.

Diagonale : Messieurs bonjour, nous vous savons toujours au travail malgré cette situation difficile, quels changements avez-vous observés ?

Bonjour Diago, toujours au boulot oui, on s’occupe des blés et prépare les semis de printemps (tournesol, maïs…). Le travail reste identique même si on commence à observer des difficultés à se procurer certains produits, les chaines d’approvisionnement étant fortement impactées.

Votre activité est-elle compatible avec la recommandation de devoir rester confinés? Quel sont vos risques d’exposition au virus ?

À vrai dire, en cette saison nous passons le plus clair de notre temps seul dans la cabine du tracteur. Aucun risque donc d’être source ou sujet de contamination. Nous respectons cependant le confinement une fois le travail terminé. 
Pour ce qui est de la continuité de notre activité, le fait est que c’est la Nature qui nous dicte le calendrier. Si nous ne nous tenons pas à ce dernier, nous créerons une crise d’approvisionnement à la fin des moissons. Si cela devrait se produire, nous serions dépendant des exportations, chose qui n’a clairement pas été à notre avantage lorsqu’il a fallu trouver des masques et autre gels hydroalcooliques ces derniers jours…

Si vous êtes encore au travail, c’est donc pour nous faire tous manger demain. A l’issue de cette crise, est-ce que le regard des français sur votre activité va changer selon vous ? Je pense à l’association agriculteur/pollueur notamment.


Je l’espère, ne serais ce qu’en voyant que l’air est devenu plus sain dans les villes depuis que quasi plus personne ne circule, ne prend l’avion ou ne produit dans des usines alors que dans le même temps, nous continuons pourtant à travailler…L’agriculture est un des milieux qui a le plus évolué en matière de respect de l’environnement depuis ces 20 dernières années, il serait temps que les mentalités en prennent conscience. Cette crise montrera peut être que notre métier n’est pas responsable de tous les maux qu’on lui accorde. Au passage, nous tenons à saluer les secteurs encore au travail malgré le confinement. Ces métiers vitaux pour nous tous, de la distribution alimentaire à la santé en passant par les collectes des déchets ainsi que les forces de l’ordre. Il est important pour nous tous de nous unir afin de faire valoir notre rôle auprès de l’État. De plus, si les journalistes pouvaient donner moins dans le sensationnel ou dans le sujet qui vend du papier sans se soucier de la véracité des propos tenus, ce ne serait pas plus mal (ndlr : nous en prenons bien note !)

Pour paraphraser Coppola dans Apocalypse Now, « Elle durera pas toujours cette guerre ». Quels sont vos projets à venir ?

Nous étudions le passage en bio sachant que nous sommes déjà en agriculture raisonné. En effet, plus on utilise de produits, plus ils nous coûtent cher. Moins en employer nous va parfaitement ! De plus leurs prix se sont vus grimper et certaines références disparaitre. Encore une fois, nous nous adaptons pour faire les choses au mieux pour nous, l’environnement et la population alors qu’en parallèle, nous avons perdu 1/3 de nos aides et qu’on nous paye notre production au même prix qu’il y a 20 ans…


Rédiger cet article tenait à cœur de la rédaction de Diagonale. Mettre en avant les gens qui nous font purement et simplement manger en ces temps difficiles nous importe tout autant que tous ces corps de métier qui travaillent avec courage et détermination pour le bien de nous tous. Grâce à tous ces hommes et ces femmes, la France est au ralenti mais pas à l’arrêt. Au sortir de cette crise, il sera de bon ton de ne pas l’oublier…

Share

Pour endiguer la progression du Coronavirus, la ville de Colomiers a pris les disposition suivantes. Elles sont applicables immédiatement.
Fermeture des établissements suivants dès lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre :
• Crèches, écoles maternelles et élémentaires, centres de loisirs
• Équipements sportifs : Espace nautique Jean-Vauchère (dès ce samedi 14 mars), complexe sportif de Capitany, complexe sportif André-Roux, boulodrome, gymnases
• Équipements culturels : Pavillon blanc Henri-Molina (dès ce samedi 14 mars), Conservatoire, Cinéma (dès ce samedi 14 mars),
• Salles associatives : Ensemble associatif du Cantal, Espace Macabiau, Fédération associative columérine

Adaptation des services publics municipaux :
• La Mairie reste ouverte aux horaires habituels. L’accueil téléphonique est privilégié.
• Pour toute demande de renseignement pratique, la ville met en place un service renforcé de réponse téléphonique, de 9 heures à 18 heures, 7 jours sur 7, dès le samedi 14 mars, au 05 61 15 22 22. Les parents columérins dont les professions nécessiteront leur réquisition (santé – sécurité) sont invités à se signaler à ce numéro pour prévenir d’un besoin éventuel d’un mode de garde par la collectivité.
• Le CCAS reste ouvert (voir plus loin)
• Les Maisons citoyennes assureront un service ressource de proximité par un accueil info-usagers (les activités des structures sont annulées).

Événements et activités (agenda complet actualisé sur https://www.ville-colomiers.fr/)
• Les marchés de plein-vent des samedis et jeudis sont maintenus
• La Foire aux plantes et le concert du dimanche du conservatoire, initialement prévus ce dimanche 15 mars, sont annulés
• Les activités du Guichet atout seniors sont annulées à partir du lundi 16 mars 2020
• Les activités organisées dans les maisons citoyennes, les espaces associatifs et les établissements sportifs et culturels de la ville sont annulés

Accompagnement des seniors et publics fragilisés :
Afin de maintenir l’accompagnement des seniors et des personnes fragilisées et/ou en situation de handicap, le Centre communal d’action sociale et de la santé (CCASS) reste ouvert en concentrant son action sur les urgences sociales. Le portage des repas à domicile et l’aide à domicile sont maintenus et peuvent être renforcés.
Par ailleurs, le CCASS a activé son dispositif d’accompagnement des personnes fragiles : les personnes recensées sont désormais contactées tous les jours par téléphone, afin de leur prodiguer conseils et recommandations, de répondre à leurs questions et de s’assurer de leur état de santé.
L’Ehpad municipal, la Résidence émeraude Anne-Laffont, est mobilisée pour assurer la sécurité des résidents. Les visites y sont interdites depuis le début de la semaine.
Renseignements seniors de plus de 70 ans et personnes fragilisées : Centre communal d’action sociale et de la santé, 05 61 15 22 26.
Il est conseillé aux personnes âgées de limiter leurs déplacements et de rester à leur domicile.

Informations municipales à suivre sur le site Internet https://www.ville-colomiers.fr/a-la-u…/coronavirus-2069.html

Share
Photo : Julien Hank Fitte

Compte-tenu de l’évolution de la situation liée à la pandémie de Coronavirus et les annonces faites par le Président de la République le jeudi 12 mars 2020, des mesures exceptionnelles ont été actées ce matin par la Ville de Colomiers en cellule de crise, venant compléter les mesures gouvernementales. Les établissements suivants seront fermés au public dès lundi et jusqu’à nouvel ordre :
˗ Crèches
˗ Écoles maternelles et élémentaires
˗ Centres de loisirs
˗ Équipements sportifs : Espace nautique Jean- Vauchère, complexe sportif de Capitany, gymnases…
˗ Équipements culturels: Pavillon blanc Henri-Molina, Conservatoire, Cinéma

Côté sportif, la totalité des matchs et rencontres sont reportés jusqu’à nouvel ordre, notamment l’ensemble des matchs de rugby de Pro D2 et Top 14.

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé aujourd’hui que le gouvernement réduisant à 100 personnes la taille limite des rassemblements en France (contre 1000 auparavant) et ce jusqu’au 15 avril.

En lien avec les différents plans de continuité de service public en cours de définition, d’autres informations seront communiquées au public à la suite de la cellule de crise de 17h. Un numéro de téléphone unique sera mis en place par la Mairie dès ce week-end.

Share

Certes, nos voitures contemporaines sont largement plus fiables, sécuritaires et propres que leurs prédécesseurs. Cependant, elles ne sont pas dispensées de vérifications régulières, notamment du fameux contrôle technique. Obligatoire depuis 1992 et renouvelable tous les deux ans, il a été réformé en mai 2018. Par réformé, entendez une revue complète des défaillances et un renforcement sur les contrôles des émissions polluantes, ce qui a eu différentes conséquences. Outre le nombre de véhicules recalés, il a également été un véritable casse-tête pour les contrôleurs qui se sont retrouvés à devoir appliquer ce nouveau contrôle avec peu d’explications.

Ayant repris le centre Contrôle Technique La Salvetat St Gilles il y a un an, Benjamin Carles n’a pas été confronté à cette difficulté. Il est en effet formé à l’examen actuel et le maîtrise donc parfaitement. Afin de maintenir ses acquis, il suit chaque année une formation et est soumis à un audit afin de respecter les normes nationales. Pas de doute donc, ce centre est très pro ce qui correspond tout à fait à la personnalité du jeune homme. Issu du monde de l’industrie, ce toulousain ne transige pas avec la qualité de son service et effectue les batteries de test avec rigueur mais également sourire et sympathie. Apte à contrôler tous types de véhicules légers (GPL et électrique y compris), il incarne parfaitement l’esprit d’une enseigne locale de par sa disponibilité et son sens du commerce.

C’est sûr, payer un contrôle technique n’est jamais satisfaisant mais dans la mesure où nous n’avons pas le choix, autant le faire chez quelqu’un de sympathique et compétent non ?

Contrôle Technique La Salvetat St Gilles
7 Avenue Léonard de Vinci, 31880 La Salvetat-Saint-Gilles
05 61 06 44 45
www.controle-technique-lasalvetat.fr

Share

Lorsque l’on se penche sur le succès des entreprises qui peuplent notre territoire, il apparaît rapidement qu’il est du au talent des hommes et femmes y qui œuvrent chaque jour. Malgré les prédictions pessimistes de l’avènement des machines il y a quelques dizaines d’années, la valeur humaine est celle qui fait la différence. Ce constat n’a pas échappé à 2M Construction qui a organisé une journée découverte des métiers que propose le monde du gros œuvre.

C’est ainsi que la journée du 25 février s’est vue entièrement consacrée à la sensibilisation d’étudiants à la vie active dans cette entreprise. 22 élèves de 4ème et 3ème SEGPA du collège Voltaire de Colomiers ont été accueillis chez le constructeur de matériaux en terre cuite Terreal. Le but : faire découvrir aux collégiens le large panel de métiers proposé par ce secteur. Rien de tel que la visite d’un site de production pour se faire une idée de ce qui attend ces jeunes une fois l’école finie. Fabriquer une brique ou une tuile peut sembler anodin mais il n’en est rien. Ce processus fait intervenir de nombreuses personnes et pas uniquement sur le volet technique. Cette insertion dans le milieu du travail permet donc de découvrir les postes essentiels pour mener à bien une telle entreprise et certainement d’aider ces jeunes à savoir ce qui les intéresse ou non.

Seconde édition du genre, ce rendez-vous initié par 2M Construction a visiblement fait écho dans la mesure où 2 de ces jeunes visiteurs ont décroché un stage au terme de cette journée. Ils rejoindront ainsi la vingtaine de stagiaires que l’entreprise de construction embarque chaque année. Faisant le pont entre éducation nationale et monde du travail avec pour exemple Mr Musa Isk, directeur général de 2M Construction, issu lui même du collège Voltaire. D’autres rendez-vous ont été donnés aux étudiants dans un futur proche, à suivre donc…

Share