Author

Diagonale

Browsing

À « L’Atelier Des Toutous », on bichonne les Bichons, on peigne les Epagneuls, et on câline les Carlins. Un salon de toilettage qui fait la part belle aux petits comme aux gros chiens. « J’ai pu constater que beaucoup d’enseignes se cantonnent aux animaux de petite taille. Ici, nous accueillons tous les gabarits », développe Chloé, gérante de « L’Atelier Des Toutous ».
Passionnée, c’est depuis petite que la maîtresse des lieux baigne dans l’univers canin. Après une formation auprès d’un maître artisan toiletteur, c’est en 2018 qu’elle décide d’ouvrir un salon à son image. « Je travaille exclusivement sur rendez-vous afin que les animaux soient au calme et sereins pendant le soin », explique Chloé. Au sein de cet univers baroque, on pratique des coupes qui mêlent l’esthétique au pratique. Coupe au ciseau, tonte, bain simple, ou spa… un soin adapté à chaque cas et à chaque animal. Les Carlins, les Bouledogues français, ou encore les Jack Russels viendront par exemple se faire retirer le sous-poil.
Les Shar Peïs bénéficieront d’un soin aux huiles hydratantes. Les Spitz
opteront quant à eux pour un masque spécial adapté.
Comptez 20€ pour un lavage, et 40€ pour une coupe technique. La toiletteuse adaptera la coupe au mode de vie, à l’âge, et à la sensibilité du chien. « Les races en vogue que sont les Cavaliers King Charles, les Bichon Maltais, les Spitz, ou les Cockers, ont besoin d’un
entretien assidu. Un animal mal soigné peut souffrir de certains problèmes,
au-delà des considérations esthétiques », expose la gérante de « L’Atelier
Des Toutous ». En effet, le nettoyage des yeux, des oreilles, ou l’entretien
des pattes, contribuent au confort de l’animal.


Pour être sûr d’avoir les bons réflexes, il est indispensable de se renseigner
sur les spécificités de chaque race, afin de leur apporter les soins adaptés. Et
attention à ne pas s’improviser apprenti toiletteur ! Un mauvais coup de ciseau peut être dangereux, et les bons gestes ne s’improvisent pas.
Du côté des produits utilisés lors des séances, « L’Atelier Des Toutous »
travaille avec des produits certifiés BIO. Et pour ceux qui poussent la coquetterie jusqu’au bout des griffes, le salon propose à la vente une gamme originale d’accessoires sélectionnés avec choix.

L’ATELIER DES TOUTOUS
38 AVENUE D’OUESSANT, COLOMIERS
TÉL. : 07 86 27 53 75

Share

21 mars au 20 avril

Travail : Le saviez vous ? Les gens qui ne travaillent jamais ne s’ennuient jamais. Amour : Bélier, le bouc de votre conjoint vous rend chèvre. Santé : Si la nature ne vous a pas épargné, le sort non plus. Il ne vous reste qu’à prier.

21 avril au 20 mai

Travail : Quand allez vous comprendre que travailler ne sert à rien ? Amour : le saviez vous ? Vous ne plaisez pas à tout le monde. Santé : apprendre à bien mourir est à votre portée. Lancez-vous.

21 mai au 21 juin

Travail : votre zénitude vous permettra d’encaisser tous les coups et ils seront nombreux. Amour : célibataire, une occasion va se présenter mais des réparations seront à prévoir. Santé : douleurs cervicales ? Regardez devant vous.

22 juin au 22 juillet

Travail : économisez-vous car vous allez travailler longtemps, très longtemps. Amour : contentez vous de ce que vous n’avez pas et le bonheur viendra ou pas. Santé : vos nerfs vont lâcher. Mais quand ?

23 juillet au 22 août

Argent : les impôts sont sur vos traces. Tremblez. Amour : une personne que vous croyiez disparue réapparaitra. Pour votre plus grand malheur. Santé :  vous allez perdre quelques kilos. Mais aussi une dent.

23 août au 22 septembre

Argent : fiez vous à votre instinct même s’il ne cesse de vous tromper. Amour : soyez plus discret car la ville bruisse de vos exploits. Santé : excellente résistance à la friction.

23 septembre au 22 octobre

Vie :  problèmes d’argent ? Abandonnez vos enfants. Amour : vous observez votre conjoint comme un biologiste, une mouche drosophile et ça ne lui plait pas. Santé : le temps est venu de prendre rendez vous chez votre proctologue.

23 octobre au 21 novembre

Travail : la période est propice à l’émission de fausses factures. Profitez si vous pouvez. Amour : de gros succès en vue auprès de personnes de votre sexe. Santé : envie de jeuner ? Sachez que vos réserves vous assurent une certaine autonomie.

22 novembre au 21 décembre

Vie : le saviez vous ? Vous vous déshabillez quand vous êtes ivre. Et ça ne fait pas rire tout le monde. Amour : jouissez sans entrave. Santé : le stress diminue. Vous allez pouvoir reprendre tous vos kilos.

22 décembre au 20 janvier

Travail :  reconversion ? Pourquoi pas, mais fabriquer de la fausse monnaie ne sera jamais un métier. Amour : mettez en valeur vos anomalies, ça peut intéresser quelqu’un. Santé : votre tonus fera des envieux chez les myopathes.

21 janvier au 18 février

Travail : vous voilà prêt à vous lancer dans une compétition. Le lancer d’espadrille. Amour : l’amour rend malade mais pour vous, c’est juste une gastro. Santé : votre maison 7 prend feu et vous regardez ailleurs.

19 février au 20 mars

Travail : étudiez bien les propositions de votre employeur même si toutes sentent le moisi. Amour : célibataire, vous ne dormirez jamais sur le canapé et ça, c’est bien. Santé : stockez des couches confiance car elles vous serviront.

Share

Entreprise familiale depuis 1983, c’est la passion du produit et du contact avec le producteur qui fait l’essence de la maison « Chez Jeannot ». Laurent Delmas, gérant de la fromagerie, met d’ailleurs un point d’honneur à la satisfaction client, et au respect des valeurs qui caractérisent la maison. « Je suis en vente avant pour conseiller au mieux, et continuer à exercer ma passion. C’est un métier qui demande beaucoup d’humilité », explique Laurent Delmas. Formé sur le tas, son sourire et son savoir-faire ont été transmis au fromager de père en fils. Une philosophie de travail qui favorise le contact direct avec le producteur et un constant apprentissage autour du produit.

Pour ces fêtes de fi n d’année, le fromager cherche à mettre en avant ses producteurs réguliers. Ainsi, on retrouve le vache de Patrick et Florent Soum de la maison « La Calabasse » dans l’Ariège, ou encore le brebis de « Le Bessous » à Mazères-Salat, dans les étals de « Chez Jeannot ». Le Brie à la truffe demeure cependant un best-seller de l’enseigne. « Nous attendons début décembre, la saison des premières truffes fraîches, pour les intégrer à nos fromages », développe Laurent Delmas. Avec les grands froids, les produits indétrônables de saison font aussi leur arrivée pour les fêtes de fi n d’année : Montdor, tome d’Ariège, Comté de trente mois d’affi nage, Saint Nectaire d’été, Reblochon, sans oublier tous les fromages à raclette au lait cru. Pour les fi ns de repas de fêtes, les incontournables plateaux offrent une sélection des meilleures variétés de la maison. Composés par les fromagers de « Chez Jeannot », chaque plateau passe par les mains du patron Laurent Delmas avant d’être remis au client.

La cave de l’enseigne promet aussi de beaux accords mets et vins pour les tablées festives. L’équipe de la maison ne manque d’ailleurs jamais de prodiguer ses conseils en la matière. « Nous choisissons des producteurs qui ont des valeurs similaires aux nôtres, afin de le présenter et de parler au mieux de son travail », détaille Laurent Delmas, gérant de la fromagerie « Chez Jeannot ». Le champagne reste la star des réveillons, mais les vins locaux ont toute leur place aux côtés des assiettes de gourmets. Parmi eux, des nouveautés font leur arrivée. C’est le cas du vin premier jus du « Clos Counta », venu tout droit des Corbières. L’« Exquise Esquisse » du « Château Mélandié » viendra lui surprendre les palais : «  C’est un vin de femme, celui de Delphine Maymil, qui a beaucoup de subtilité et qui sort des sentiers battus », présente Laurent Delmas.

« CHEZ JEANNOT »
13 ALLÉE DE CATCHÈRE 31770 COLOMIERS
05 61 78 28 31

Share

À l’heure des fêtes de fin d’année, on sort le grand jeu et les tables se mettent sur leur 31. On sort les produits raffinés et incontournables de saison, on revisite certains classiques, et surtout, on fait de chaque menu un moment spécial. Des gourmets pantouflards au tradi de sortie, chacun a sa bonne adresse pour un repas d’exception. De l’épicerie prestigieuse au restaurant atypique, en passant par le gastro à emporter, la gourmandise est au rendez-vous des veillées de décembre.

Saumon d’Alaska, des fjords de Norvège, ou des lochs d’Ecosse… l’espace traiteur de la mer de chez « Grand Frais » se met sur son 31. Fumés en France selon un savoir-faire artisanal puis découpés à la main en tranche généreuse, les saumons sont rigoureusement sélectionnés. Pour des apéritifs de gourmets, en entrée, ou sashimis, « Grand Frais » recommande le cœur du saumon fumé, pour habiller au mieux les assiettes de réveillon. La truite est aussi à l’honneur pour des tablées de fête. Élevée en Bretagne et en Normandie, elle est ensuite fumée au bois de hêtre, pour une texture et des arômes uniques.

« GRAND FRAIS »
45 CHEMIN DE LA SALVETAT 31770 COLOMIERS
05 61 86 70 47

Share

Pour ne rien manquer d’un repas d’exception, le meilleur ouvrier de France Jean-Luc Beauhaire propose au marché Victor Hugo, des Carmes et dans sa boutique de Lèguevin, une large gamme de pains fabriqués avec passion. Une pâte pétrie avec minutie dans son fournil, qui donne chaque matin naissance à une large gamme bio : pains complets, aux céréales, à la farine de blés anciens et d’épeautre. Passionné, et pour aller plus loin dans sa démarche, le boulanger s’est récemment lancé un nouveau défi  : celui de semer et transformer son propre blé. C’est en effet une volonté de créer un pain unique, issu d’une variété de blé spécifique, qui anime le boulanger. « Ce blé sera écrasé sur une meule de pierre afin de garder toutes les qualités nutritives du grain. La fabrication de ce pain respectera les valeurs morales et artisanales qui sont les miennes, et sera confectionné selon la méthode ancestrale : «  Respectus Panis  », développe Jean-Luc Beauhaire. Pour ce faire, l’artisan s’est rapproché d’un ami agriculteur, Adrien Aries, qui s’est largement engagé dans ce projet. Ces fêtes de fin d’année sont d’ailleurs l ’occasion de redécouvrir le savoir-faire unique du Meilleur Ouvrier de France, à travers ses pains spéciaux. Le foie gras surprendra avec un pain d’épice nature ou un pain au cacao choco. Les viandes de caractère verront leurs arômes révélés par le pain au blé ancien. Les fruits de mer se dégusteront accompagnées du pain ancien au citron tigré. Les fromages doux s’accorderont idéalement avec le pain aux noix et raisins. Enfin, la meulière aux fruits tiendra ses promesses pour un petit déjeuner d’après réveillon tout en douceur.

« MAISON BEAUHAIRE »
ZAC DE LENGEL, 4 ALLÉES DES CORDELIERS
31490 LÈGUEVIN
05 34 52 41 30

Share

À l’heure des fêtes de fin d’année, on sort le grand jeu et les tables se mettent sur leur 31. On sort les produits raffinés et incontournables de saison, on revisite certains classiques, et surtout, on fait de chaque menu un moment spécial. Des gourmets pantouflards au tradi de sortie, chacun a sa bonne adresse pour un repas d’exception. De l’épicerie prestigieuse au restaurant atypique, en passant par le gastro à emporter, la gourmandise est au rendez-vous des veillées de décembre.

L’artisan biscuitier « Leopold » met depuis plus de dix ans sa passion au service de la gourmandise. Une collection d’écrins de douceur- des ballotins aux coffrets de chocolat – réalisée avec le savoir-faire de tradition de la maison. Les incontournables macarons et amaretti donnent quant à eux un accent italien à ces fêtes de fin d’année. Pour patienter avant le matin du 25 décembre, « Leopold » nous fait saliver avec ses calendriers de l’Avent, remplis de chocolats fi ns et de fritures de Noël. Les amoureux de douceurs italiennes, seront quant à eux conquis par les panettones et les spécialités artisanales de l’enseigne. Autant de gourmandises pétries à l’amour du travail bien fait et du voyage. Pâtes de fruits assorties, mini pain d’épices au miel de châtaignier, croquants noisette, ou sablés… l’atelier cornebarrien de « Leopold » regorge d’idées cadeaux plus alléchantes les unes que les autres. Sans oublier les suspensions pour sapin de Noël en chocolat, un petit coffret garni de chocolats fins qui illuminera vos tablées festives. Les « Thé Noirs De Noël », « Thé Des Neiges » ou « Thé Vert Etoile D’Orient » réchaufferont les froides soirées d’hiver. Les « Traîneaux Du Père Noël » ou encore les « Villages Enneigés », ces coffrets en métal contenant seize macarons assortis, réveilleront la magie de Noël dans tous les palais. Enfin, le « Bouquet Chocolats », crée la surprise avec sa composition de chocolats fins.

MAISON « LEOPOLD »
2 CHEMIN SAINT ROCH 31700 CORNEBARRIEU
05 62 13 90 43

Share

À l’heure des fêtes de fin d’année, on sort le grand jeu et les tables se mettent sur leur 31. On sort les produits raffinés et incontournables de saison, on revisite certains classiques, et surtout, on fait de chaque menu un moment spécial. Des gourmets pantouflards au tradi de sortie, chacun a sa bonne adresse pour un repas d’exception. De l’épicerie prestigieuse au restaurant atypique, en passant par le gastro à emporter, la gourmandise est au rendez-vous des veillées de décembre.

Quand festivités riment avec allure, les poissons et fruits de mer sont forcément de la partie. Le magasin « Super U » de Colomiers propose sur ses étals une soixantaine de références. Parmi les best-sellers, le saumon de Norvège, les crevettes cuites, les pinces de crabes et les homards donnent leur panache aux repas de fin d’année. Livrés tous les jours sauf le lundi, ce sont des produits extra frais qui sont proposés dans le magasin. « Certains de nos clients viennent de loin pour notre poisson. Il y a une vraie confiance qui s’établit entre notre équipe et les personnes à qui l’on prodigue nos conseils », explique Bernard Lespes, gérant du rayon poissonnerie au « Super U » de Colomiers. Et les précieuses recommandations ne sont pas de trop pour se décider, parmi la large gamme de crustacés qui s’offre à nous. Crevettes d’Equateur, de Madagascar, ou grises de pays, se laisseront déguster avec un blanc sec type Silvaner. Les Bulots ou bigorneaux seront servis avec un petit verre de Riesling et accompagnés d’un aïoli maison. La langouste, sera quant à elle servie grillée avec une sauce à l’armoricaine, cardinal, ou au court bouillon. « Nous essayons de connaître les goûts de nos clients et de les amener vers de nouveaux produits en fonction de leurs préférences », développe Bernard Lespes. Les pinces de crabes, le homard, et les huîtres – au détail et en bourriche – font elles aussi partie des best-sellers. Autant de produits de la mer d’exception à retrouver sur les plateaux et à réserver quinze jours à l’avance. « Plateau Du Littoral », « Plateau De La Mer », « Plateau Neptune », « Plateau Du Poissonnier », et « Plateau Du Gourmet », sont tous vendus à la part, pour des tablées de prestige.

« SUPER U »
COLOMIERS PLEIN CENTRE RUE DU CENTRE, 31770 COLOMIERS
05 61 16 81 21

Share

Chaque année, les talents du « Puits Saint-Jacques » s’invitent chez vous pour les fêtes ! Le restaurant propose en effet un menu à emporter, où produits locaux et savoir-faire sont mis en valeur. Dans un esprit authentique, le chef retravaille de vieilles recettes de famille, comme le foie gras ou le chevreuil de notre région. « Je cherche à sublimer les produits régionaux, et travailler avec des producteurs locaux avant tout », explique le chef William Candelon. Ici, le foie gras vient de la maison « Maxime Seguin », et le chevreuil est fourni par « La Ferme De Tauziet ». Réputé pour ses ris et tête de veau revisités, c’est bien son plat de pied de cochon, désossé à cru et farci de poulpes et gambas qui demeure le best-seller du restaurant gastronomique. « Nous proposons beaucoup d’associations terre et mer ; mélanger le foie gras à l’huître, l’écrevisse à la volaille… nous voulons encore et toujours surprendre notre clientèle », développe le chef. En effet, la maison s’amuse à dépasser les frontières, et à utiliser de nouveaux produits tels les agrumes, les épices, ou diverses huiles, qu’on ne trouve pas dans le Gers. Pour 2020, le restaurant gastronomique promet encore de belles émotions gustatives avec un menu spécial truffes.

« LE PUITS SAINT JACQUES »
57 AVENUE VICTOR CAPOUL 32600 PUJAUDRAN
05 62 07 41 11

Share

Voilà déjà huit ans que la brasserie du « Carré Vert » privilégie la qualité et les viandes de prestige. Une enseigne spécialisée dans les viandes internationales, comme la Kobe du Japon, la Galice d’Espagne, la Simmental de Bavière, ou l’Angus des Etats-Unis. Des chairs goûtues venues en direct du producteur, qui font la réputation de la maison.
Pour Noël, « Le Carré Vert » ressort les recettes de grand-mère, pour des plats pleins de générosité 100% faits maison : cassoulet, épaule et souris d’agneau ariégeois, tête et ris de veau, ou encore joue de bœuf de
Galice confite. Un retour à l’authenticité qui se retrouve dans la conception des jus qui accompagnent les viandes. « On récupère toutes les parures des viandes, les épluchures ou les restes des légumes, que l’on fait mijoter
pendant une dizaine d’heures », explique Thierry Fossat, patron du « Carré Vert ». Pour accompagner ces plats aux saveurs d’antan, le restaurant propose une large carte de vins, dans laquelle se nichent belles bouteilles et grands millésimes. Une gamme mise en place spécialement pour cette saison où se côtoient « Voulte Romanet », « Hospice de Beaune », « Château Margaux », ou encore « Corton-Charlemagne ». Ceux pour qui fêtes riment avec champagne ne seront pas en reste puisque la cave du « Carré Vert » propose aussi du « Don Pérignon», du « Ruinart Blanc de Blancs », et
l’incontournable « Moët et Chandon ».
Notez que pour cette fin d’année, la brasserie ouvre un espace pub anglais avec ambiance musicale tous les soirs. Un îlot convivial et cosy spécialisé dans les bières, cocktails et whisky, dont la déco chaleureuse viendra parer le frimas de l’hiver.

« LE CARRÉ VERT » 12 AVENUE ANDRÉ-MARIE AMPÈRE
31770 COLOMIERS / 05 61 84 52 04

Share

En dessert, centre de table ou cadeau de prestige, les corbeilles de fruits de saison sont prisées de tous en ces fêtes de fin d’année ! Alexandra et Cédric Héritier, patrons de ce primeur – épicerie Fine, travaillent au maximum en circuit court avec les producteurs de la région. En ce moment, citrouilles, potimarrons et autres courges viennent de Haute- Garonne, les raisins de Moissac et les pommes et les poires du Lot et Garonne. « Au Pêcher Mignon » on aime ce qui est beau et bon ! Tout est minutieusement goûté et sélectionné, les ingrédients sont donc réunis pour des fêtes réussies !

En fin de repas, les litchis ou autres clémentines sont toujours appréciés.
C’est donc sans surprise que les corbeilles de fruits frais et plateaux de fruits secs sont les best-sellers des fêtes de fin d’année dans cet établissement. « Des clients viennent de loin et spécialement pour nos corbeilles » déclarent les patrons, « qui font toujours sensation» développe Cédric Héritier. Pour les mendiants, vins chauds et autres spécialités de Noël, fruits confits et diverses épices sont proposés par l’enseigne. La maison met aussi à l’honneur foies gras de la région, confitures locales, biscuits artisanaux, pains d’épices, et friandises festives comme les chocolats de la “Maison Cluizel”.
L’enseigne propose aussi des fromages et des vins régionaux. « Nous avons à cœur de travailler en direct avec des petits producteurs, comme le Domaine de Carcenac et le Domaine de Laxé, expliquent Cédric et Alexandra.
Pour les plus gourmands, “Au Pêcher Mignon”propose des gâteaux tranchés de Nougats moelleux aux multiples parfums, nature pour les puristes, en passant par caramel beurre salé, marrons glacés, pain d’épices, pistache, et autres friandises…
Pour vos mets festifs et vos cocktails, pensez aux plantes aromatiques fraîches ! Dans un souci de toujours satisfaire ses clients, les patrons vous conseillent toutefois de penser à passer commande !

AU PÊCHER MIGNON, 2 RUE D’AUCH
31770 COLOMIERS / 05.34.39.08.24
FRUITS & LÉGUMES – PRIMEURS,
ÉPICERIE FINE, FROMAGES & VINS

Share