Category

Actu d’ici

Category

Période bénie pour découvrir les grands espace, l’été rime d’autant plus avec randonnée que la distanciation sociale est quasi naturelle dans cette discipline. C’est d’ailleurs à la suite du confinement que Kelly Joseph a eu l’initiative de créer le groupe ” Rando entre filles du 31 “.

Instauré sur Facebook sous cette appellation, il est dupliqué sur instagram sous l’appellation “randonneuses du 31”. Comptant environ 200 membres, il est né d’une volonté de découverte et de partage de la part de Kelly, grande voyageuse toujours en quête de défis et de rencontres humaines. Lors de notre entretient, elle était accompagnée de Julie Bernard, une nouvelle recrue qui a de suite adhéré au concept. Elle confie “le groupe rassemble des randonneuses féminines. Non pas par sectarisme mais parce que nous n’avons eu que des demandes de la part de femmes. Au final, nous conservons donc cette forme”.

Au rythme d’une sorte par semaine (le samedi), Rando entre filles du 31 ont déjà parcouru les sentiers de Bouconne, Pech David mais également des spots plus éloignés comme le lac de Gaube ou le cirque de Navacelle au cœur du territoire des Causses et des Cévennes. La richesse de notre territoire Français permet a permis à l’organisation de prévoir toutes les prochaines randonnées jusqu’à octobre (sauf en cas de météo difficile ou cas de force majeure). Ceci étant, chaque membre est force de proposition et les idées de nouvelles destinations sont les bienvenues. Volontairement accessibles, les randos veulent avant tout créer de la cohésion et du lien social entre participantes. Entièrement gratuites, seuls les frais de covoiturages sont à partager le cas échéant.

L’objectif humain est le moteur principal des Randonneuses du 31. Ouvert à toutes, le groupe est parfait pour qui veut se lancer un défi dans un cadre solidaire et en sortir plus riche de nouvelles amies.

Share

Et si le temps d’un été, on prenait les vacances à contre-courant. En ces heures où tout part à la dérive, prenons le sillage du « Canal Du Midi » pour un bol d’air en toute tranquillité. Au rythme des clapotis, entre deux rives, les croisières fluviales en péniche et en bateau sans permis donnent un nouveau souffle aux grandes vacances. Pour un week-end, une semaine ou plus, le canal français le plus connu du monde offre de nouvelles perspectives à votre escapade. De Toulouse à Agde et de Sète à Beaucaire, les escales promettent de belles surprises.

Un chemin de halage accueille vos balades en vélo, sur la quasi-totalité du long du « Canal Du Midi ». Redécouvrir les contours de « L’Etang De Thau », l’un des principaux bassins ostréicoles de France, avec ses 20 000 tonnes d’huîtres et de moules par an.

Naviguer jusqu’à la grande échelle de Fonsérannes près de Béziers, chef-d’œuvre de Pierre Paul Riquet. Se baigner à « L’Etang De Jouarre », situé à deux pas de « Homps », bordé de plages. Les étapes agréables ne manquent pas à l’ombre des platanes.

Arrivés en « Camargue », cap sur les plus de 350 espèces répertoriées. Voguer sur le canal comme les crinières des chevaux ondulent, s’envoler vers l’abbatiale « Saint Gilles » à l’instar des flamands roses, ou vibrer au rythme des taureaux des manades.

Côté gastronomie, huîtres, moules, et poissons frais trôneront à la carte des restaurants de bord de mer. En passant par Castelnaudary, c’est pour le cassoulet qu’on tournera la barre. Une échappée belle arrosée des vins du Languedoc les plus connus : « Corbière », « Minervois », « Fitou », et les « Muscats » de « Frontignan », « Rivesalte », ou « Lunel ».

Le programme est riche et poétique lorsque l’on opte pour des vacances à fleur d’eau.

www.crisboat.com
www.locaboat.com

Share
Photo : Julien Fitte

Partir en vacances sous entend dans la plupart des cas de laisser sa maison sans surveillance. À moins que vous ayez pour habitude de faire patrouiller un service de sécurité privé pour garder votre territoire (manœuvre certes efficace mais quelque peu onéreuse), votre domicile se trouve à la merci de potentiels brigands. Pour rassurer ses habitants et ainsi leur libérer l’esprit, la ville de Fonsorbes a mis en place, en association avec sa police municipale et la gendarmerie, une opération tranquillité vacances. À destination des particuliers et des entreprises, ce dispositif assure une surveillance gratuite de vos locaux lors de votre absence.

Il vous suffit pour cela de remplir une déclaration en indiquant quelques informations (lieu, dates, type de site…) et vous voila gracieusement intégré au dispositif. Ayant déjà fait ses preuves dans de nombreuses communes de l’Hexagonne, l’opération tranquillité vacances est une façon suplémentaire de s’assurer des vacances sous le signe de la détente…

Lien d’inscription pour particuliers :
https://www.fonsorbes.fr/wp-content/uploads/2018/08/Formulaire-fiche-de-surveillance-Op%C3%A9ration-tranquillit%C3%A9-vacances-OTV.pdf

Lien d’inscription pour les professionnels
https://www.fonsorbes.fr/wp-content/uploads/2019/02/Formulaire-de-surveillance-Op%C3%A9ration-tranquillit%C3%A9-vacances-OTV-Entreprise.pdf

Share

Le long de la route qui serpente la rivière « Lot » et les falaises, les hameaux typiques succèdent les maisons troglodytes, et on ne s’étonne plus à croiser des chevreuils et des écureuils. Une balade ponctuée par les « Châteaux des Anglais » nichés dans les falaises, ou les écluses pour ceux qui auraient choisi la voie navigable.

Elu premier village préféré des Français en 2012, le village médiéval de « Saint-Cirq Lapopie » offre aux visiteurs la richesse de son histoire et de son point de vue exceptionnel.

Dès lors, c’est un retour à l’époque médiévale qui s’amorce. Un voyage où les minutes s’égrènent le long des palissades, où les heures se perdent au détour des ruelles pavées, et où le temps s’arrête dans les cours des maisons du XIIème et XVème siècle. Et c’est plongé dans cette ambiance, que l’on redécouvre les treize monuments historiques de ce village classé. Au détour des jardins, sous les fenêtres trilobées, ou sous la douceur des arcades, on se replonge doucement à l’époque des chaudronniers, peaussiers et tourneurs de bois. Enfin, la découverte ne serait pas complète sans une halte à l’église imposante de « Saint-Cirq Lapopie » juchée sur son rocher.

Les alentours de « Saint-Cirq Lapopie » continuent quant à eux de séduire. La « Grotte Du Pech Merle » et ses peintures veilles de 20 000 ans, le « Château De Cénevières » qui voit le temps passer sur lui sans outrages au rythme de la rivière qu’il surplombe, ou le site géologique des « Phosphatières Du Cloup D’Aural », continuent d’émerveiller les visiteurs. Les amateurs de bonne chère feront un détour au marché aux truffes de « Limogne-En-Quercy », et les amoureux de nature iront se perdre dans le « Parc Naturel Des Causses Du Quercy ». Enfin, les croisières sur le « Lot » parferont ce séjour magique où se mêlent pierres et histoire.

www.tourisme-cahors.fr
www.laregion.fr

Share

Avec une température de 33 degrés au moment où ces lignes sont écrites, les activités de loisir d’extérieur sont difficilement réalisables en dehors des heures proches des levers et couchers de soleil. Il est pourtant possible de se divertir sans cuire, notamment au Bowling Stadium de Colomiers.

S’étendant sur 4000m2, l’infrastructure à l’immense parking met à l’abri du temps de feu de par sa climatisation donnant dans tout le complexe. Cette abondance d’espace assure une distanciation sociale naturelle, bien que le port du masque et l’utilisation du gel hydroalcoolique mis à disposition soient obligatoires. Il en va de même pour le respect des gestes barrière, le personnel de l’établissement étant très à cheval sur le protocole sanitaire. Pour finir et garantir un espace implacable, l’ensemble du Bowlong Staduim est désinfecté régulièrement avec un virucide détruisant covid 19 et consorts.

À l’intérieur, l’embarras du choix sera votre seul souci. Il faut dire que le centre d’activité n’est pas avare en occupations : bowling, laser game, réalité virtuelle, billard, jeux d’arcade…la liste est longue. Malgré une espace sur deux fermé à cause du contexte actuel, ce sont 10 pistes qui sont jouables dans la plus grande des sécurités et toujours au frais…

Pour qui n’aime pas le bowling (ou qui est mauvais comme moi), la réalité virtuelle est toute trouvée pour vous divertir. J’attire votre attention sur le jeu Arizona Sunhine qui consiste en une chasse au zombie dans un décor Far-West. Le système de jeu extrêmement immersif donne une profondeur inédite à l’expérience. De plus, il est jouable jusqu’à 4 personnes en coopération. Dans ce cadre là, c’est clairement la folie : ça tire dans tous les sens et ça rigole tout autant. On conseille vivement.

Autre lieu particulièrement appréciable du Bowling Stadium de Colomiers, son laser game climatisé dans lequel jouer ne rime pas avec finir en nage. Différents modes de jeu sont proposés, des classiques matchs en équipe au renversant mode infecté. Dans celui-ci, tous les joueurs commencent sous les mêmes couleurs sauf un. Ce dernier doit infecter l’ensemble des opposants qui rejoindront dès lors son équipe. Basé sur l’esquive et la fine stratégie, ce mode change des parties classiques, pour notre plus grand plaisir. Signalons au passage que pour toute partie de laser game achetée le mercredi, une partie est offerte. De quoi faire la revanche en somme…

La montée du mercure n’ayant pas d’incidence sur l’atmosphère rafraîchie du Bowling Stadium de Colomiers, il devient une adresse incontournable pour s’amuser sans transpirer cet été.

Bowling Stadium Colomiers
29 Chemin du Loudet Colomiers
05 34 36 42 50
Fb : @bowlingstadiumdecolomiers
www.bowlingstadium.fr/colomiers

Share

Tardives cette année, les soldes sont pourtant fort intéressantes en ce mois de juillet avec des réductions souvent très importantes. C’est le cas du Comptoir Toulousain du Carrelage qui tape fort sur les prix de ses produits avec des réductions allant jusqu’à -80%.

N’allez pas pour autant croire que ces soldes ne concernent que les invendus et invendables qui traînent en fond de stock. Au contraire, les produits en réclame donnent des envies de travaux. J’en veux pour preuve ce carrelage en grès cérame pleine masse rectifié 60×60 (épaisseur 2 cm sur plot – Série Stonework T_20). Prévu pour habiller des sols extérieur en contextes résidentiels et/ou commerciaux, son rendu de couleurs subtil apporte avec lui une touche d’élégance sans pour autant surcharger. Niveau réduction, il s’affiche à -67%, faisant passer son mètre carré de 117.6 à 38.9€…

Si la teinte grise ne vous inspire pas, CTC propose également un carrelage parquet très nuancé. Une fois posé, il ressemble à s’y méprendre au toucher du parquet, les galères d’entretien en moins. Ici encore, la réduction est de mise et se porte à -72%. De 88,2€ le mètre sur mètre, on arrive à 24.90€ TTC. Largement de quoi craquer.

Les carrelages susnommés n’étant pas les seules ressources du magasin, Le Comptoir Toulousain du Carrelage décote également des produits comme des colles de fixation, de la faïence ou encore des composants de salle de bains comme des baignoires. Le modèle Orane – Aquarine en 160×70 (qui a la remarquable faculté d’être fabriqué à partir de matière recyclée mais qui est également 100% recyclable) voit son prix baisser de 40% pour tomber à 238.50 € TTC.

Je ne vous ferais pas la liste de tout ce que le Comptoir Toulousain du Carrelage propose car cela prendrait la matinée. Le mieux est encore de consurlter leur site ou mieux, de passer visiter leur showroom. Les adresses sont juste ci-dessous

Comptoir Toulousain du Carrelage
ZAC du PERGET, 15 Rue Marie Curie, 31770 Colomiers
www.comptoir-toulousain-carrelage.com
05 61 78 53 75

Share
Photo : Van Away

S’il est bien un moyen de transport qui a la côte pour cet été, c’est le camping-car. Un mode de villégiature qui semble être la star de cette période riche en incertitudes. Alors, pour s’évader tout en sécurité, rien de tel que des vacances itinérantes. « Ces véhicules de loisir permettent d’être chez soi partout, de partir quand on le souhaite, et de ne pas avoir la contrainte des réservations en avance », explique Anthony Martinet, directeur de la concession « Loisiréo » à Fenouillet. Et en matière de séjours nomades, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Des camping-cars à partir de 15 000€ pour des véhicules d’occasion, et à partir de 55 000€ pour du neuf. Mais c’est le fourgon aménagé qui est sans conteste le best-seller de cette année. A mi-chemin entre le camping-car et la voiture, les vans ont la particularité d’être très mobiles, et ne souffrent d’aucune interdiction de stationner. « C’est LE produit de l’après confinement ! Idéal pour voyager à deux, trois ou quatre personnes, ils offrent moins d’espace de vie que les camping-cars, tout en permettant un confort optimal », développe Anthony Martinet, directeur de « Loisiréo » à Fenouillet. Parmi les nouveautés de cette saison, le « Rapido V62» , compromis entre le camping-car et le fourgon, est la promesse de vacances en toute liberté.

Et pour ceux qui voudraient tenter l’expérience sans passer par la case achat, « Van Away » à Seilh propose des vans aménagés pour des séjours nomades en Europe. « Nous offrons un bouquet de services aux personnes qui voudraient tester cette manière de voyager. Une appli smartphone communautaire permet par exemple à nos clients de connaitre les bonnes adresses chez l’habitant où faire une halte pour la nuit, et les bons plans en dehors des aires de camping-car. Nous mettons aussi à disposition des « road book » ou propositions de circuits, et de séjours ; idéal pour les novices en manque d’inspiration », développe Jean-Philippe Ferton, créateur de la marque « Van Away ».

À noter sur vos carnets de voyage : des bons c’achat de 80€ sont offerts par la marque pour toute location sur les mois de juillet et septembre !

www.van-away.com
www.loisireo.fr

Share

Cité culturelle, ville évasion, contrée aventure, « Collioure » a tout d’un écrin. Les amateurs de photographie s’émerveilleront le temps d’une promenade en mer le long de la « Côte Vermeille ». Une excursion en navette, à la découverte des criques et des petites plages cachées, qui promet des panoramas exceptionnels, où se côtoient les contrastes entre la mer Méditerranée et la montagne des Pyrénées.

Les passionnés de faune et de flore opteront pour la croisière « Vision Sous-Marine », qui permet de descendre sous le niveau de la mer pour admirer la faune et la flore locale, comme dans un aquarium. Et pour ceux qui voudraient se frotter de plus près à la vie des profondeurs, la réserve naturelle nationale de « Cerbère-Banyuls » promet des sessions de plongée inoubliables. Avec un peu de chance, les dauphins accompagneront le bateau pour une petite visite amicale.

Les randonnées pédestres offrent quant à elles des escapades à faire en famille ou entre amis. Des balades entre belles pierres et garrigue, surplombant la « Grande Bleue », et qui donnent à découvrir le patrimoine de « Collioure ».

Lors de cette échappée belle, la superbe « Crique De L’Ouille » accueille des randonnées VTT à ne rater sous aucun prétexte. Une descente aux portes de « Collioure » escortée par les plages et les embruns.

Mais la ville, la lumineuse, celle où l’art n’est jamais loin, nous fait nous échapper au-delà de ses sentiers escarpés et sinueux. « Collioure » nous fait voyager sur la soie d’un pinceau de peintre, sur la toile des contemporains. Cet été, l’exposition « L’Eau A La Bouche » raconte, au travers d’une sélection d’œuvres du « Musée D’Art Moderne », la relation étroite qui existe depuis toujours entre l’homme et la mer.

Tour à tour muse, culture, aventure, ou nature, « Collioure » demeure encore et toujours l’aquarelle que l’on ne se lasse jamais de contempler.

www.laregion.fr
www.collioure.com

Share
Photo : Julien Fitte

Créé en 2009, le dispositif Ticket Sport prend en charge une partie de la licence sportive des 4-16 ans. Financé par la ville, il permet d’ouvrir la pratique sportive aux petits columérins. Pour en profiter, l’enfant doit:
– Être né entre 2004 et 2016
– Habiter à Colomiers,
– Pratiquer un sport dans une association de la commune.

Si ces conditions sont remplies, la participation municipale s’élève soit à 59 euros si le quotient familial est inférieur ou égal à 680, soit à 33 euros si le quotient familial est supérieur à 680 et que le foyer perçoit l’allocation de rentrée scolaire.

Pour l’obtention de cette aide, merci de présenter :
– un justificatif de domicile
– la carte vacances loisirs délivrée par la CAF (si QF < 680) ou attestation de versement de l’allocation de rentrée scolaire (si QF > 680) ou avis d’imposition pour les enfants de 4 et 5 ans non concernés par l’allocation de rentrée scolaire
– le livret de famille ou toute pièce d’identité de l’enfant

Infos et contact auprès de la Direction sport, culture et développement associatif
Hôtel de Ville 1 place Alex-Raymond – BP 30 330 31776 Colomiers Cedex
Tel : 0561152382

Share

Initialement prévu pour le 7 juin, le Triathlon des portes de Gascogne s’est vu ,comme l’immense majorité de ses consorts, dans l’incapacité de se tenir à cette date. Touché mais pas coulé, il se tiendra finalement le dimanche 20 septembre à la base de loisirs de L’Isle-Jourdain, dans le Gers.

Photo : Triathlon des portes de Gascogne

Organisée par les deux clubs SPLACH Triathlon et Portet Triathlon, il propose deux formes de compétition individuelles : le format S et le format M.  Plébiscité par les participants, ce dernier fait son grand retour avec un nouveau parcours sur les belles routes du Gers.

Les inscriptions sont dores et déjà ouvertes en suivant ce lien
https://tripodega32.assoconnect.com/page/800030-tarifs-inscriptions

Ce décalage est donc l’occasion de peaufiner votre technique, notamment pour ceux qui n’ont pas pu s’entraîner correctement lors du confinement. Saluons au passage le travail mené par l’organisation afin de pouvoir faire de cette édition 2020 une réalité. Niveau sécurité, et conformément aux directives de la FFTRI, un protocole particulier sera appliqué et adapté aux spécificités de l’événement.

Plus d’infos sur le site:
https://tripodega32.assoconnect.com/page/799962-accueil 
et sur la page facebook:
https://www.facebook.com/pg/TriathlonPortesDeGascogne/about/?ref=page_internal

Share