Journal-Diagonale
Auteur

Diagonale

Parcourir

Terres de Save est une association de jardins partagés qui se situe en bord de Save. Depuis plus de 12 ans, l’association propose des parcelles ou demi-parcelles à cultiver aux jardiniers en herbe ou aguerris.

Une quinzaine de jardiniers adhère à ces jardins familiaux : l’objectif est de se retrouver pour jardiner, se donner des conseils, s’entraider, réaliser des travaux collectifs et participer à des repas partagés afin de faire connaissance. Les parcelles à louer vont de 50 à 100m². Les effets de la crise sanitaire ayant eu pour effet de redonner aux gens le goût de la nature, la demande de parcelles a augmenté mais deux grands bacs sont d’ores et déjà en construction pour accueillir de nouveaux jardiniers.

Terres de Save organise également deux fois par an, au printemps et à l’automne, un vide-jardins. Le prochain aura lieu le dimanche 1er mai sous la halle, de 9h à 17h. Vous y trouverez entre autres des plants de légumes, de fleurs, des confitures, des outils ou de la déco. Les visiteurs pourront également profiter de boissons et de pâtisseries maison faites par les bénévoles.

Si vous êtes intéressés , il suffit d’envoyer un mail à associationterresdesave@gmail.com.

Share

Vidéoprojecteurs interactifs, ordinateurs, écrans, mallettes de projection : à Colomiers, l’école numérique se pratique au quotidien dans l’ensemble des 15 écoles maternelles et élémentaires de la commune.

Afin de favoriser des approches pédagogiques diversifiées, la Ville a en effet pourvu toutes les écoles de Colomiers en équipements numériques dès 2016. Le contrat initial étant arrivé à son terme, l’ensemble du matériel vient d’être renouvelé pour un investissement total de 550 000 euros.

Objectif de la démarche :

  • Offrir des enseignements plus dynamiques aux élèves
  • Ouvrir les écoliers sur le monde et éveiller leur curiosité
  • Favoriser des approches pédagogiques multiples et différenciées
  • Préparer les élèves à une utilisation responsable et citoyenne du numérique et des réseaux sociaux, en lien avec les nouveaux programmes de l’Éducation nationale.

Ce jeudi 17 mars 2022 à l’école élémentaire Alain-Savary, élèves et enseignants ont présenté le matériel et leurs usages à Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, Benjamin Rioux, Adjoint à Mme le Maire délégué au développement numérique, et Romy McQuilton, Conseillère municipale déléguée à l’École numérique.

A cette occasion, Mme le Maire a également pu échanger avec les enseignants sur le fonctionnement des capteurs de CO2 : 313 capteurs ont été installés dans l’ensembles des crèches et écoles publiques de Colomiers en novembre 2021.

Share

Installée place du Cantal à Colomiers, ORGECO31, l’Association de défense des consommateurs d’Occitanie, vient d’obtenir de la Direction Régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités Occitanie (DREETS) la labélisation PCB pour Point Conseil Budget.

Qu’est-ce qu’un Point Conseil Budget ?

Les Points Conseil Budget sont des lieux ouverts à tous, qui proposent des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés. Les conseillers aident les familles :

  • à faire face à une situation financière difficile
  • à améliorer la gestion de leur budget
  • à anticiper un changement de situation, familiale ou professionnelle, ayant un impact sur leurs ressources ou leurs dépenses.

Concrètement, il est possible d’être aidé pour :

  • négocier un échéancier de paiement,
  • dialoguer avec sa banque,
  • revoir un contrat d’assurance,
  • accompagner la procédure de surendettement,
  • etc.

Tous les publics peuvent être reçus, quel que soit leur niveau de ressources, y compris les personnes qui ne sont pas suivies par les services sociaux.

Prévention et lutte contre la pauvreté

Avec la crise sanitaire, les budgets de familles et de particuliers se sont trouvés fragilisés, en raison soit d’une mise au chômage partiel, de l’impossibilité de trouver un nouvel emploi ou encore de l’arrêt d’une activité. C’est à ces personnes que les Points Conseil Budget doivent apporter une aide. En complément de cette action de terrain, ORGECO31 œuvre depuis plusieurs années pour la défense de tous les consommateurs sans distinction de couleur d’origine ou de religion. Selon le rapport d’étape de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté publié fin 2021, entre 2018 et 2021, 64% des bénéficiaires du dispositif PCB interrogés ont estimé «que l’accompagnement a permis une meilleure gestion de leur budget mensuel ». ORGECO31 souhaite donc grâce à sa labellisation PCB, participer au développement de ce dispositif afin de prévenir le surendettement et de renforcer l’accompagnement des personnes pouvant rencontrer des difficultés financières.

Le PCB, des actions concrètes

Lorsqu’une personne prend contact avec le PCB, un premier rendez-vous est fixé. Il consiste en une phase d’accueil, afin de récolter un maximum d’informations, « Il s’agit de comprendre la problématique de la personne, son environnement, s’il est déjà accompagné par des professionnels, connaître ses dettes éventuelles ou encore s’il est à découvert», explique Pierre Castéran, Président d’ORGECO31. Si son dossier relève bien du PCB, la personne est ensuite reçue pour une phase de diagnostic. « Il s’agira alors de comprendre la situation de manière plus globale, d’avoir des informations sur son parcours, sur le point de rupture entre son autonomie financière et les difficultés qu’elle rencontre. Nous nous intéressons à chaque personne qui fait appel au PCB pour lui apporter notre aide. »

Trouver des solutions pour chacun

Dans la majorité des cas, les personnes reçues ont eu des accidents de parcours dans leur vie personnelle ou professionnelle. Les PCB accueillent des personnes isolées ou des familles (monoparentales ou non) qui ont des difficultés à s’en sortir seules. Elles peuvent avoir été tentées par des crédits à la consommation faciles à obtenir, puis avoir été confrontées à une diminution de leurs ressources. Elles peuvent aussi avoir un loyer trop élevé à payer à la suite d’une séparation. « C’est souvent un cumul de situations qui placent les personnes en difficultés » précise Pierre Castéran, Président d’ORGECO 31.

Selon les témoignages d’autres PCB « ce sont généralement des personnes soucieuses de s’en sortir. L’accompagnement va donc généralement bien fonctionner car étant à l’origine de la demande, elles ne se sentent pas contraintes ».

Les PCB accompagnent les demandeurs jusqu’à la résolution du problème, le rythme des rendez-vous est défini en fonction des objectifs fixés. « Nous pouvons aussi nous mettre en lien avec un bailleur pour des dettes de loyers, mettre en place des échéanciers pour le remboursement ou encore, mais en dernier recours, monter un dossier de surendettement.»

Contact PCB Colomiers ORGECO 31

Adresse : ORGECO 31 et PCB de Colomiers – Ensemble associatif 3 et 4 place du Cantal – 31770 Colomiers. RDV du lundi au vendredi de 9H à 17H au 05 61 29 84 76 – 06 63 58 58 58 ou par mail à orgeco31@gmail.com – Permanence pour études des dossiers avec la référente du PBC de Colomiers Nathalie BATHELLIER :

  • Mercredi de 9H à MIDI
  • Jeudi de 14H à 17H
Share

Dès 2022, la Ville de Colomiers mettra à disposition de porteurs de projet une parcelle communale de 8 hectares, afin de réaliser des cultures maraîchères. Pour cela, un appel à manifestation d’intérêt est lancé depuis le 1er mars et jusqu’au 31 mars 2022 : les candidats présélectionnés pourront ensuite présenter leur projet de manière plus détaillée. Les deux à trois agriculteurs choisis mettront en culture la parcelle, dans le cadre d’un partenariat avec la Ville de Colomiers.

« Ce dispositif s’intègre dans le cadre de notre politique en matière de développement durable et de transition socio-écologique, et plus particulièrement notre programme de ville fertile, en cohérence avec le Projet agricole et alimentaire de Toulouse Métropole, explique Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. Aujourd’hui, la relocalisation de l’alimentation est au cœur des débats : nous soutenons la filière de production locale au bénéficie de la restauration municipale et des habitantes et des habitants. »

Bail rural à clauses environnementales de 9 ans

La parcelle de 8 hectares, mise à disposition dans le cadre d’un bail rural à clauses environnementales de 9 ans, est située chemin de Sélery, au nord-ouest de la commune, à proximité du bassin de l’Aussonnelle : elle fait partie des 29 hectares de terres agricoles propriété de la commune, actuellement exploitées en cultures céréalières, prairie et fauchage par des agriculteurs locaux.

« Les candidats devront présenter un projet de production maraîchère, en circuit-court et de proximité, respectueuse de l’environnement et dans une démarche agroécologique : par exemple, en agriculture paysanne, biologique ou biodynamique, développe M. Cédric Aït-Ali, Adjoint à Mme le Maire délégué à la Ville fertile et à l’Economie sociale et solidaire. Les maraîchers sélectionnés, au nombre de deux ou trois au regard de la taille de la parcelle, seront également en contrat avec la Ville pour, à terme, dédier une partie de leur récolte à l’approvisionnement du Centre de restauration municipal. D’autres débouchés seront travaillés via les marchés de plein-vent de Colomiers, les commerces et restaurateurs locaux par exemple. »

Investissement partagé

La Ville financera l’accompagnement des porteurs de projets par l’ADEAR 31 (Association pour le développement de l’emploi agricole et rural en Haute-Garonne). Elle apportera également un soutien financier à l’installation en fonction des projets.

Calendrier 

  • Du 1er au 31 mars 2022 : appel à manifestation d’intérêt
  • Avril 2022 : préselection des candidats
  • Mai 2022 : visite de la parcelle avec les candidats et remise des dossiers
  • Juin 2022 : entretien avec le jury et sélection des candidats retenus
  • Automne 2022 : installation des agriculteurs, après signature d’un bail rural environnemental de 9 ans
  • 2023 : premières récoltes

Le dossier de candidature pour l’appel à manifestation d’intérêt est à télécharger sur le site Internet de la Ville www.ville-colomiers.fr, et disponible auprès de l’ADEAR 31 et de la Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne.

Share

La jardinerie et animalerie Solignac de Bessières a ouvert ses portes en mars 2015, sur une impressionnante surface de 10 000 m² qui s’insère harmonieusement dans le paysage de campagne des alentours. Plus grande jardinerie du Nord de Toulouse, le magasin abrite près de 20 000 références, recouvrant une dizaine d’univers différents. Rencontre avec Serge Lagleyze, le directeur du magasin, fier représentant de l’entreprise familiale au sein de laquelle il travaille depuis 32 ans !

La Jardinerie Solignac est particulièrement réputée dans notre région, et pour cause : Gilbert et Francette Solignac sont des « enfants du pays », originaires de l’Aveyron ! Le couple a fondé l’entreprise en s’appuyant sur un professionnalisme reconnu et des valeurs d’équité, de solidarité et de respect, que leur fils, Laurent, et toute l’équipe perpétuent. « Nous travaillons exclusivement avec des producteurs locaux en ce qui concerne une grande partie de la pépinière, ainsi que sur les produits du terroir, l’économie locale nous tient particulièrement à cœur ».

La jardinerie et animalerie Solignac peut se prévaloir d’une offre très riche : plein air, marché aux fleurs, pépinière, poterie, décoration mais aussi animalerie, piscines, loisirs ou encore produits du terroir, une diversité qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs de toute la région. Pour l’équipe de la jardinerie, l’engouement suscité par son magasin passe avant tout par l’expérience optimale de la clientèle en matière de conseil : « le plus important est d’être constamment à l’écoute des consommateurs afin d’être en mesure de les guider efficacement dans leurs recherches. Le magasin est immense, mais nous nous tenons auprès de nos clients comme si nous étions un petit commerce de proximité. ». Pas moins de cinquante collaborateurs expérimentés vous attendent pour vous accompagner dans vos achats, 7 jours/7.

La jardinerie a la particularité d’être soigneusement agencée et aménagée pour proposer un parcours de visite inédit, inspiré des pratiques innovantes expérimentées dans divers pays européens. Ce cheminement permet d’accroître la lisibilité des espaces et de faciliter le repérage des visiteurs dans l’enceinte du magasin. Outre ce parcours client optimisé, la jardinerie Solignac se fait un point d’honneur à mettre à disposition de ses clients des activités et des animations, ce qui contribue aussi à renforcer sa singularité. Citons notamment l’aire de jeu pour enfant, la mini-ferme qui permet d’observer en famille des lamas, moutons, vaches et chevaux, ou encore le merveilleux Village de Noël, qui attire chaque année de nombreux visiteurs de différentes régions.

A l’occasion de son septième anniversaire, la jardinerie Solignac proposera des réductions dans de nombreux domaines, l’occasion idéale pour venir (re)découvrir l’une des innombrables plantes exotiques qui peuplent les lieux, dont le Yucca Rostrata Blue Swan, une plante originaire du Mexique, très résistante et élégante avec son superbe feuillage bleuté. Vous pourrez également vous laisser tenter par un poivrier Sichuan, à la fois décoratif et produisant des baies condimentaires dont la saveur viendra délicatement relever vos plats !

Share

Quand un locataire ne paie plus son loyer d’habitation ou n’assure pas le bien loué, mieux vaut agir vite et l’assistance d’un Avocat s’avère très précieuse, même en période hivernale.

Mon Cabinet situé à TOURNEFEUILLE traite fréquemment des litiges relatifs aux impayés de loyer et des procédures d’expulsion. Je vous informe sur vos droits et vous conseille sur la meilleure action à mener pour recouvrer les loyers impayés et, le cas échéant, pour récupérer votre bien.

Je vous assiste dans vos démarches amiables, en rédigeant pour vous les courriers destinés à votre locataire. Je décrypte le bail et l’acte de cautionnement s’il y en a un. Si vous engagez une procédure en Justice, j’assure la validité des commandements délivrés par mon Huissier à votre locataire et je vous aide à rassembler les pièces utiles à votre dossier.

Enfin, je m’occupe de tous les actes juridiques devant le Tribunal et je vous représente devant le Juge des contentieux de la protection pour défendre dans l’urgence vos intérêts.

Jean-Philippe MONTEIS – Avocat à la Cour
73 rue Gaston Doumergue 31170 TOURNEFEUILLE
Tél : 05 61 85 95 34
cabinet@avocat-tournefeuille.fr
www.monteis-avocat-tournefeuille.fr
Suivez mes publications sur Facebook @JPHMonteis 

Share

Le Festival du Livre Jeunesse et la ville de Léguevin viennent ce dimanche 13 février d’écrire le premier chapitre d’une belle et longue histoire. Organisée pour la première fois par la municipalité, cette édition 2022 d’un évènement dédiée au 5ème art accompagné de sa thématique jeunesse a été un franc succès, avec plus de 800 visiteurs à la Halle Piquot sur l’ensemble de la journée. Marie-Paule Perrin, Adjointe au Maire et déléguée à la Culture et au Patrimoine, se réjouit de constater « que la littérature jeunesse attire du monde et qu’il y a un vrai intérêt, même en zone péri-rurale pour le livre, la langue française et les médias jeunesse tels que la BD et le manga ».

Plusieurs têtes d’affiches étaient présentes pour ce premier rendez-vous : Romain Pujol des Lapins Crétins, Joris Chamblain Les carnets de cerise ou encore Gérault Delbes Les mots d’oc, chroniqueur sur France Bleu, venu présenter son dernier livre qui s’adresse plus aux personnes ne connaissant pas l’occitan mais qui le parlent sans le savoir à travers des expressions qui en sont issues. Mais « la fierté de ce salon repose sur la diversité et la richesse de l’ensemble des auteurs présents. Nous pouvons aussi remercier nos partenaires, tous léguevinois, qui ont porté ce projet : la médiathèque, la MJC, la librairie Café des livres, le Studio Miyukini, le club occitan de l’Ostau et l’association Répare le langage qui oeuvre au collège forain François Verdier de Léguevin et dont l’autrice, était présente en dédicace » poursuit l’élue.

En fil rouge de la journée, de nombreux ateliers et animations étaient organisés pour les visiteurs. Tous et toutes ont rencontré leur public. Des dictées à l’atelier slam, en passant par la lecture de contes au Café des Livres ou encore l’émoti-quizz animé de main de maître par Bernard et Luz, il y en avait pour tous les goûts à tous moments de la journée. En clôture, les participants de l’atelier d’écriture de Malie de l’échangeoir d’écriture sont venus présenter leurs textes.

Venue l’heure des récompenses, le coup de coeur du salon a été remis par Marie-Paule Perrin, accompagnée de Bruce Alary, le cadre Culture de la ville de Léguevin à Joris Chamblain, pour son livre Les carnets de Cerise, plébiscité par les visiteurs appelés à choisir leur préférence durant toute la journée. Rafael Pizzato (catégorie jeunesse), Jean-Marie Granier et Anne Danet (catégorie adulte) ont été remarqués lors de la dictée.

Léguevin ville culturelle, comme le souhaite Etienne Cardeilhac-Pugens, Maire de Léguevin. « Nous tenons à remercier l’ensemble des auteurs participants, qui se sont prêtés durant toute la journée au jeu des dédicaces et ont amicalement échangé avec tous les visiteurs, venus très nombreux pour cette première édition du Festival du Livre dans notre commune. Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous encore l’année prochaine ! »

Share

Le Groupe « Link Property » annonce l’acquisition de l’agence immobilière « Stéphane Plaza Immobilier de Tournefeuille », il s’agit de la deuxième Agence Immobilière du réseau « Stéphane Plaza Immobilier » pour le groupe après celle créé en 2018 à Plaisance du Touch.

Romain ROBERT actionnaire majoritaire et Président du groupe LINK PROPERTY poursuit son développement avec une évolution ambitieuse, bienveillante et professionnelle en faisant l’acquisition de l’agence de Tournefeuille implanté au 8 Boulevard Eugène Montel au cœur de la commune. Ce rapprochement entre les 2 agences va permettre de créer une véritable synergie dans ce secteur Ouest de Toulouse et ainsi être plus performants auprès des clients acheteurs & vendeurs tout en consolidant sa place de Leader.

Cette opération permet de poursuivre le développement du groupe : structuration continue des équipes, renforcement des parcours de formations en interne, développement d’actions d’animations, poursuite des investissements digitaux et du déploiement de nouveaux outils technologiques. Créée en 2018, Le groupe qui détient également 100% du Capital de l’agence « Stéphane Plaza Immobilier de Plaisance du Touch » a bien grandi et est devenu incontournable dans ce secteur Ouest Toulousain en devenant le 1er point de vente du réseau Plaza d’Occitanie avec +120 transactions en 2021 se plaçant directement dans le TOP 20 des agences immobilières du réseau en France après seulement 4 ans.
Agence N°1 sur le secteur de Plaisance du Touch, le groupe poursuit son expansion dans l’ouest Toulousain porté par sa vision novatrice du métier. « Ici, chaque client est considéré comme un VIP et chaque projet immobilier bénéficie de la même implication de la part de l’ensemble des conseillers immobilier » indique Romain ROBERT. (Directeur des 2 Agences)
L’objectif du Groupe est de consolider sa place de leader sur le secteur, sa notoriété sur le marché et de réaliser + de 200 ventes d’ici la fin de l’année 2022, une ambition toujours portée vers la qualité et l’excellence qui est l’un des moteurs du groupe. L’ensemble des agences plaza proposent des services haut de gamme adaptés aux besoins des clients pour les accompagner à réaliser leurs projets immobiliers en toute confiance.

Recrutement
Le groupe compte aujourd’hui 18 collaborateurs et recrute une dizaine de nouveau collaborateur en CDI salarié et agent commercial indépendant pour étoffer son équipe.
Vous êtes désireux d’intégrer un réseau doté d’une puissante image de marque, et de rejoindre une équipe dynamique, motivée et leader sur son marché ? Rejoignez-nous !

À propos du Réseau Stéphane Plaza Immobilier :
Stéphane Plaza immobilier a été créé en 2015 par Stéphane Plaza, le Groupe M6, Bernard de Crémiers et Patrick-Michel Khider, son Président.
L’ambition de Stéphane Plaza Immobilier est de devenir la marque de référence de l’immobilier avec pour mission d’accompagner les clients dans la réalisation de leurs projets en mettant l’humain au coeur de la relation avec une approche digitale et disruptive.
Avec plus de 600 Agences Immobilières dans toute la France à ce jour et distingué par de nombreux prix dont celui de « Marque Préférée des Français » et « Agence immobilière de l’année 2020, 2021 et 2022 », le réseau a démontré la pertinence de son positionnement original.

Share

Basée sur Colomiers « J’ai Ouï Dire et Compagnie », est avant tout une association théâtrale qui  donne l’opportunité à chacun de pouvoir bénéficier d’un accès simple à la culture et au divertissement. Créée en 2015 par la Présidente, Sylvie Blanc Dupin, la compagnie est composée de 7 comédiens amateurs, de deux souffleuses et couturières  et d’un régisseur son et lumière. Les pièces sont mises en scène par Sylvie qui a à son actif 15 ans de pratique en la matière, auprès des enfants, des adolescents et des adultes. Pour cette nouvelle année, la compagnie présente sa nouvelle création « Sexe et jalousie ».

Bernard, toujours amoureux de son épouse Jacqueline, sait qu’elle le trompe. Son instinct de possession  le pousse à la vengeance. Ses armes : Sexe et jalousie. Après avoir convié l’amant de sa femme à un faux rendez-vous, il lui propose un marché…

L’auteur de cette pièce est Marc Camoletti. Il a écrit plus de 40 pièces qui ont été traduites en 18 langues et jouées professionnellement dans 55 pays. Ses pièces ont été adaptées 14 fois pour le cinéma et la télévision. Il est aussi metteur en scène, bien connu pour ses vaudevilles. Il a écrit Boeing-Boeing qui est la pièce française la plus jouée dans le monde. Elle atteint un record de 10000 représentations!

Réservation en ligne sur https://tinyurl.com/2s45wvmx

SEXE ET JALOUSIE
Un vaudeville de Marc Camoletti
Samedi 5 février 2022 /20h30
31120 Roquettes

Share

Les élu·e·s columérin·e·s, réunis en Conseil municipal ce lundi 7 février 2022, ont adopté le budget primitif 2022, qui prévoit 64,99 millions d’euros de dépenses de fonctionnement et 9,58 millions d’euros de dépenses d’investissement. Ce budget permet de poursuivre la mise en œuvre des projets prévus de 2020 à 2026, tout en dégageant une épargne de plus de 3,5 millions d’euros.

Photo : Capture Ville de Colomiers

« Je suis fière de vous présenter un budget grâce auquel nous ne faisons pas d’économies sur nos dispositifs sociaux, culturels, éducatifs, d’accueil du jeune enfant ou encore sportifs : ce qui fait la particularité de notre ville est de soutenir nos concitoyens dans leur quotidien et ce budget le démontre », a souligné Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, en rappelant que le budget municipal était cependant encore impacté par le contexte sanitaire à hauteur de 2 millions d’euros (dépenses nouvelles liées au contexte, baisse de recettes des équipements et services publics).

« Nous avons travaillé ce budget de manière prudente sur deux volets : le coût des denrées alimentaires et les coûts énergétiques qui connaissent des variations importantes, a complété Mme Karine Traval-Michelet. La question énergétique fait partie intégrante de nos préoccupations : nous devons être exemplaires en matière de sobriété énergétique dans les travaux que nous menons.« 

Des grands projets de mandat

2022 verra ainsi le démarrage opérationnel du projet de renouvellement urbain du Grand Val d’Aran, pour lequel la Ville de Colomiers a provisionné 2,1 millions d’euros cette année : 0,3 million d’euros pour des acquisitions foncières et 1,8 million d’euros pour la rénovation des anciens locaux de l’école maternelle Marie-Curie, afin qu’ils accueillent la crèche des Pyrénées à l’automne 2022.

Les travaux de la Maison des transitions écologiques débuteront fin 2022, avec un budget de 600 000 euros provisionné cette année, complété par un budget de 900 000 euros en 2023. Le Plan pluriannuel d’investissement (PPI) prévoit également 600 000 euros pour les projets de la ville fertile lancés en 2022, notamment l’appel à manifestation d’intérêt pour l’installation de maraîchers urbains et des jardins partagés.

Rénovation de l’Espace nautique Jean-Vauchère, accessibilité et entretien du patrimoine

En 2022, l’Espace nautique Jean-Vauchère bénéficiera également de travaux de réhabilitation technique, pour un budget de 1,45 million d’euros« Ces travaux permettront d’optimiser la performance énergétique des installations en réduisant les consommations des fluides », explique M. Philippe Briançon, Adjoint à Mme le Maire délégué au Sport et à la vie associative, et rapporteur du budget.

Ces travaux consisteront principalement en des actions permettant d’améliorer le traitement de l’air – grâce à l’installation d’une centrale thermodynamique notamment – et le traitement de l’eau, ainsi que le renouvellement et la mise aux normes des équipements de l’espace balnéothérapie (hammam et sauna).

En parallèle, la Ville de Colomiers poursuivra les travaux d’entretien du patrimoine bâti pour un budget de 2,35 millions d’euros (rénovation énergétique, travaux dans les écoles, toiture du gymnase Victor-Hugo…), la réalisation de travaux en régie (0,4 million d’euros) et de travaux d’accessibilité des bâtiments municipaux (0,24 million d’euros).

Des travaux seront également réalisés sur le domaine public, notamment :

  • en matière de rénovation de l’éclairage public, par l’intermédiaire du Syndicat départemental d’énergie de la Haute-Garonne (Sdehg) avec une participation de la Ville de Colomiers de 390 000 euros,
  • en matière de voirie, par le biais de l’enveloppe métropolitaine dédiée au territoire columérin.

Enfin, le PPI 2022 permet de provisionner 1,45 million d’euros pour des équipements de services (véhicules, matériel…) et des équipements informatiques et numériques pour les services et bâtiments municipaux.

Stabilité des taxes locales

Ce premier Conseil municipal de l’année 2022 a également permis aux élu·e·s de fixer les taux d’imposition : « Ces taux sont stables par rapport à l’année 2021 et resteront stables jusqu’à la fin de ce mandat en 2026 », a complété Mme le Maire.

Share