Journal-Diagonale
Author

Diagonale

Browsing

Le Centre de Loisirs de Bouconne recrute des animateurs / animatrices BAFA confirmés et stagiaires ou équivalence, du mercredi 7 juillet au mardi 31 août 2021. Dans une équipe dynamique et motivée, vous participez à l’animation de groupes d’enfants de 3 à 15 ans.

Vous avez le sens des responsabilités, des compétences en création, sport, bricolage, nature ou grands jeux…ce travail est fait pour vous!

Compétences obligatoires :
– être capable d’accompagner les enfants dans leurs projets,
– être capable de gérer des situations de conflits,
– être capable d’instaurer une relation de confiance avec les enfants,
– être capable d’élaborer un projet d’animation.

Compétences optionnelles :
– être capable d’animer un atelier bricolage,
– être capable d’animer un atelier scientifique,
– être capable d’animer un atelier art plastique.

Les candidatures doivent être adressées par courrier ou par mail avec CV et lettre de motivation à :
Madame La Présidente du Syndicat Mixte pour l’Aménagement de la Forêt de Bouconne, 2378, chemin du Râtelier, 31530 MONTAIGUT-SUR-SAVE
Mail : emploi@bouconne.fr

Centre de Loisirs
2562 Chemin du Râtelier, 31530 Montaigut sur Save
Fb : @CLSHBouconne
www.bouconne.fr

Share

La Ville de Colomiers vient d’envoyer des courriers à 988 familles columérines, disposant de faibles revenus, afin de leur proposer une aide exceptionnelle sous forme de bons d’achats alimentaires. Chaque famille pourra recevoir de 45 à 90 euros de bons d’achat par enfant, ou un montant forfaitaire de 50 à 100 euros. Les situations sont étudiées au regard du quotient familial et du nombre de personnes composant le foyer.

Les personnes concernées par cette opération sont 272 familles bénéficiant de la gratuité pour la restauration scolaire (soit 410 enfants), 542 familles bénéficiant de la semi-gratuité (soit 841 enfants), ainsi que 174 familles ou personnes isolées, accompagnées par le Centre communal d’action sociale et de la santé (CCASS) et les conseillères en économie sociale et familiale des maisons citoyennes de la Ville, et ayant fait l’objet d’une évaluation sociale de leur situation.

Au total, les familles de 1251 enfants scolarisés dans les écoles publiques de Colomiers, soit plus d’un tiers des effectifs, bénéficieront d’une aide, dans le cadre de cette nouvelle opération.

“Les inégalités se creusent”

“Les périodes répétées de confinement creusent les inégalités entre citoyens, déplore Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. Dès notre cellule de crise du 2 avril dernier, nous avons donc décidé de relancer ce dispositif d’aide pour accompagner les familles les plus en difficulté au quotidien.”

“En 2020, durant le premier confinement qui avait largement impacté le budget alimentation de nombreux foyers, la Ville de Colomiers avait distribué 201 550 euros de bons d’achat alimentaires. Près de 1000 familles en avaient bénéficié”, rappelle M. Arnaud Simion, 1er Adjoint à Mme le Maire délégué aux Solidarités.

La distribution des bons d’achat a déjà commencé. Les familles concernées ont jusqu’au 30 avril 2021 pour renvoyer leur coupon-réponse au Centre communal d’action sociale et de la santé (CCASS), par e-mail ou par courrier.

Share

Afin de lutter contre la présence de moustiques communs et de moustiques tigres sur le territoire, la Ville de Colomiers met en place chaque année plusieurs actions dans les espaces publics et à proximité des bâtiments communaux. En parallèle, la Commune continue de sensibiliser la population aux bons gestes à mettre en œuvre dans leurs jardins et sur leurs balcons.

Traitements larvaires et anti-moustiques

Chaque année, trois phases de traitements anti-larvaires sont organisées sur 18 bassins d’orage et plans d’eau :

  • Phase de diagnostic en avril.
  • La première est programmée entre le 03 et le 15 mai
  • Une deuxième est prévue entre le 28 juin et le 10 juillet
  • Une troisième aura lieu entre le 23 août et le 04 septembre.

Ces traitements, effectués avec des produits bio, sont sans danger pour l’homme, la faune et la flore environnantes. Cette action est réalisée par un prestataire spécialisé, dans le cadre d’un marché public annuel de lutte contre les nuisibles (moustiques, frelons asiatiques, chenilles processionnaires et pigeons).

L’action individuelle : un levier indispensable pour lutter contre les eaux stagnantes

La solution la plus efficace pour se protéger contre les moustiques est de limiter les eaux stagnantes, qui constituent les gîtes larvaires.

Pour éliminer les larves de moustiques sur les balcons ou dans les jardins privés, il est nécessaire de :

  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, pneus usagés, seaux.
  • Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine, ou supprimer les soucoupes des pots de fleur, remplacer l’eau des vases par du sable humide.
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.
  • Couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons, citernes, bassins.
  • Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau : eau de Javel, galet de chlore.

Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes, il faut entretenir les jardins :

  • Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies.
  • Élaguer les arbres.
  • Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux.
  • Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage).

En outre, la Ville de Colomiers lancera, comme chaque année, une campagne de communication sur le réseau d’affichage urbain ainsi qu’une campagne numérique sur les réseaux sociaux et le site Internet de la Ville. Une information est également présente de manière pérenne sur le site Internet de la ville. Cliquez ici pour y accéder.

Share

Jeudi 25 mars 2021 à Colomiers, la journée était dédiée à l’insertion et à l’accompagnement vers l’emploi. Dans ce cadre, Mme Karine Taval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse, M. Arnaud Simion, 1er Adjoint à Mme le Maire délégué aux Solidarités humaines et à l’accompagnement à l’emploi, et M. Théodore Aubin, Conseiller municipal délégué à l’Accompagnement à l’emploi, ont rencontré les acteurs du territoire qui œuvrent dans ce domaine. Réseau, complémentarité, synergie, coopération, coordination ont été les mots-clés de cette journée.

« Le territoire de Colomiers dispose d’une galaxie de dispositifs qui agissent en complémentarité », a rappelé Mme le Maire, en échangeant avec les représentants des Esat (Etablissement et service d’aide par le travail) Asei Camadoc et de l’Ymca, de Pôle emploi, de la Mission locale, du Point rencontre chômeurs et précaires, de l’association Face Grand Toulouse et l’association Solidarités nouvelles face au chômage, avec qui la Ville vient de signer une convention.

« Les communes ne disposent pas directement de la compétence en matière d’emploi et plus largement d’économie, qui sont des compétences dévolues à Toulouse Métropole et à la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Pourtant, la Ville reste un interlocuteur privilégié des administrés sur le sujet de l’emploi qui, logiquement, se tournent vers leur Mairie », a souligné Mme le Maire. A ce titre, la Ville s’implique à différents niveaux en matière d’emploi : par le biais du Plie, mission qu’elle exerce en délégation de Toulouse Métropole sur le secteur Colomiers-Tournefeuille-Pibrac-Brax ; par un travail partenarial avec des interlocuteurs et de structures spécialisées qui interviennent sur le territoire et dont certains participent aujourd’hui à ce temps d’échange ; par l’organisation d’actions, notamment dans le cadre de la politique de la Ville ; par son rôle d’employeur, avec un fort volet en matière d’emploi pour les jeunes et pour les personnes en situation de handicap.

La journée thématique dédiée à l’insertion et à l’accompagnement vers l’emploi a été clôturée par une conférence de presse au cours de laquelle Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a présenté les dispositifs mis en œuvre sur le territoire de Colomiers, et notamment le Plie – Plan local pour l’insertion et l’emploi.

Le Plie – Plan local pour l’insertion et l’emploi

« Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin » et « lever les freins à l’emploi » : tels sont les deux axes qui résument le Plie – Plan local pour l’insertion et l’emploi, dans lequel s’inscrit la Ville de Colomiers. Depuis 2012, dans le cadre d’un marché avec Toulouse Métropole, la Ville de Colomiers assure une mission d’insertion et d’emploi par le biais du Plie sur un territoire couvrant les communes de Colomiers, Tournefeuille, Pibrac et Brax. Chaque année, plus de 100 personnes sont accompagnées via ce dispositif, afin de retrouver un emploi pérenne. Cet accompagnement, à la fois individuel et collectif, peut passer par des cours de français, un suivi psychologique, l’obtention du permis de conduire, la garde d’enfants, des entretiens avec des conseillères en économie sociale et familiale, du coaching, de la sophrologie, du théâtre… Depuis le début de l’année, dans le cadre du nouveau marché qui lie la Ville de Colomiers à Toulouse Métropole, le territoire de Colomiers dispose de deux référentes Plie, au lieu d’une jusqu’à présent. Ce renforcement de l’équipe a déjà permis d’accueillir 40 personnes supplémentaires dans le dispositif depuis le début de l’année. Outre un accueil des bénéficiaires à l’Hôtel de ville, des permanences sont aussi assurées dans les Maisons citoyennes du Val d’Aran et de la Naspe.

MAISON CITOYENNE DU VAL D’ARAN

A Colomiers en 2020, 100 personnes ont ainsi été accompagnés par la référente Plie, soit 31 hommes et 69 femmes : 31 étaient des nouvelles entrées sur le dispositif. Il s’agissait pour moitié de personnes âgées de 25 à 44 ans et pour un quart de personnes âgées de 45 à 54 ans. On constate par ailleurs que les participants accompagnés de 55 ans et plus sont en constante augmentation sur les trois dernières années (on passe de 13,95 % en 2018 et, à 16,03% en 2019 et 18 % en 2020).

Autre élément : environ la moitié des personnes accompagnées dans le cadre du Plie, sont des personnes ayant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ou sont accompagnés par les référentes du Plie pour obtenir cette RQTH. Les participants du Plie sont également tous inscrits à Pôle emploi. En 2020, 34 personnes sont sorties du dispositif, dont 23 suite à l’obtention de CDD longue durée (+ de 6 mois), d’un CDI ou par l’intégration d’une formation qualifiante. Soit près de 68 % de sorties positives, ce qui est très encourageant pour nous.

Il faut savoir que ce suivi passe par des temps d’accompagnement individuels et collectifs avec, comme nous le disions en introduction, la volonté de lever les freins à l’emploi : cet accompagnement peut passer par des cours de français, un suivi psychologique, l’obtention du permis de conduire, la garde d’enfants, des entretiens avec des conseillères en économie sociale et familiale, du coaching, de la sophrologie, du théâtre…

Soutien aux associations qui accompagnent les personnes en recherche d’emploi

En matière d’accompagnement des personnes en recherche d’emploi, le territoire de Colomiers compte deux autres acteurs importants : l’association Solidarités nouvelles face au chômage et le Point rencontre chômeurs précaires.

La Ville de Colomiers et l’association Solidarités nouvelles face au chômage viennent ainsi de signer une convention de partenariat. A ce titre, la Ville met des locaux à disposition de l’association, afin que les bénévoles puissent organiser des réunions et rencontrer les personnes accompagnées par ce réseau. Particularité de cette association, qui compte 2800 bénévoles en France, les bénéficiaires sont suivies par un duo de bénévoles, qui assurent un accompagnement personnalisé. « La signature de cette convention est une reconnaissance de votre engagement pour les personnes en recherche d’emploi », a salué Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et vice-Présidente de Toulouse Métropole.

Créé en 1994, le Point rencontre chômeurs précaires est installé dans le quartier du Vignemale et propose un accompagnement des personnes en recherche d’emploi et aux personnes démunies : formation, ateliers, accompagnement individuel et collectif… L’association vient de tenir son assemblée générale au cours de laquelle M. Jacques Laverhne a passé le relai à M. Pierre de Chazelle qui devient le nouveau Président du PRCP. La Ville accorde chaque année une subvention de 20 000 euros au PRCP.

Ateliers numériques dans les quartiers politique de la ville

Jusqu’à début avril, la Maison citoyenne du Val d’Aran accueille des ateliers d’initiation aux outils numériques, animé par les médiateurs de l’association Face Grand Toulouse. Cybersécurité, découverte des réseaux sociaux, traitement de texte, gestion des email, maîtrise des sites Internet d’organismes publics… : autant de thématiques abordées dans le cadre de ces ateliers, en fonction des besoins et des demandes des participants. Ces ateliers sont organisés dans le cadre de l’appel à projet « Hiver ensemble » pilotés par la mission politique de la ville de Toulouse Métropole, au sein des quartiers prioritaires. L’association Face Grand Toulouse, créée en 2001, est un club d’entreprises membre de la Fondation Agir contre l’exclusion. Son objectif est de favoriser l’accès à l’emploi et à l’entreprise des personnes en situation d’exclusion.

Soutien à l’emploi des jeunes

En matière d’emploi, la Ville de Colomiers s’attache également à accompagner la jeunesse par différents dispositifs : les stages, les Jobs d’été, le recrutement d’animateurs, l’apprentissage

Sur une année classique, la Ville de Colomiers accueille près de 200 stagiaires par an, principalement dans les services de l’éducation, de la culture et des services techniques. En 2020, malgré deux confinements, nous avons malgré tout pu accueillir 118 stagiaires.

Chaque année, les jobs d’été permettent aussi à une centaine de jeunes de bénéficier d’un emploi au sein des services municipaux. Depuis plusieurs années, ces jobs d’été sont ouverts à des jeunes Québécois de Victoriaville, tandis que nos jeunes Columérins sont accueillis au Canada (même si cela n’a pas été possible en 2020 et 2021). Cette centaine d’emplois à destination des jeunes a permis de les accompagner dans le financement de leurs études, de leur quotidien mais également d’acquérir une expérience professionnelle qu’ils peuvent valoriser. En 2020, la Ville de Colomiers a maintenu ce dispositif des jobs d’été en permettant à 77 jeunes de travailler dans les services municipaux et 2 au CCAS.

Tout au long de l’année également, la Ville de Colomiers recrute des animateurs, qui interviennent au sein des écoles et des centres de loisirs. Au 31 octobre 2020, 87 agents de 18 à 25 ans travaillaient ainsi en qualité d’agent d’animation (Alae et Clae), sur des postes non permanents. Les autres postes d’animateurs étant pourvus par des emplois permanents.

La Ville de Colomiers accueille également des étudiants sous contrat d’apprentissage de tous niveaux (BAC Pro, CAP, Licence professionnelle, Master). En 2019, 6 étudiants ont rejoint les services de la sécurité et systèmes d’information, des festivités, du patrimoine bâti, des espaces publics et de la production. En 2020, malgré la crise sanitaire, 5 étudiants ont été accueillis. Actuellement, la Ville de Colomiers accueille 3 apprentis : « Nous sommes également en train d’étudier la possibilité d’accueillir des dispositifs d’alternance pour des formations qui sont en demande, notamment dans les métiers de la petite enfant », a complété Mme Karine Traval-Michelet.

Emploi et handicap

Au cours de cette journée, Mme Karine Traval-Michelet et M. Arnaud Simion ont rencontré les représentants des Esat (Etablissement et service d’aide par le travail) Asei Camadoc et de l’Ymca. Historiquement en effet, Colomiers est un site d’accueil des structures d’accompagnement des personnes en situation de handicap : 700 travailleurs en situation de handicap travaillent dans les Esat columérins, soit la moitié des travailleurs concernés par ces dispositifs en Haute-Garonne.

Les services municipaux comptent également 11,7% de travailleurs RQTH – Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, au-delà des 6% obligatoires dans les entreprises privées comme les services publics.

Depuis 2008, la Ville de Colomiers conventionne également avec le Fond d’insertion en faveur des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Dans ce cadre, un budget est alloué pour une durée de 3 ans à la collectivité lui permettant de déployer de nombreuses actions. L’enveloppe de la convention avec le FIPHFP prend en charge des aménagements de postes de travail, des formations, des études ergonomiques ainsi que le salaire d’une jeune apprentie RQTH.

Par ailleurs, la Mairie de Colomiers soutient les Esat situés sur la commune, par le biais de prestations pour l’entretien d’espaces verts notamment.

Share

Cette saison, la tendance est aux couleurs vives, et aux motifs géométriques ou paysagers. Apportées par petites touches à nos intérieurs, les panoramiques imprimées, donnent du relief aux espaces, et de la personnalité aux habitats. Attention à bien coordonner vos différents revêtements entre eux, pour apporter de l’harmonie au lieu.

Désormais utilisé du séjour à la cuisine, le papier peint, s’il est bien choisi, saura rehausser chaque pièce de vie. « Pour toutes les pièces humides comme la salle de bain, il faudra utiliser un papier vinyle », développe Youssef Bouzzedi, directeur de chez « Delzongle » à Colomiers.

Quelles que soient ses envies, il existe différentes gammes pour y répondre. Le prix variera en fonction du grammage, de la matière, ou encore de l’imprimé du panoramique. « Pour bien choisir son papier peint, il est primordial de savoir pour quelle pièce il est destiné. Certains produits demandent aussi un bon niveau pour réussir la pose ; notamment ceux avec des motifs, qui auront besoin de raccords bien réalisés », explique Youssef Bouzzedi.

Un savoir-faire- de la préparation du support, au marouflage minutieux- détenu par les professionnels de chez « Delzongle » qui vous conseilleront pour passer avec brio chacune des étapes.

« Delzongle »
2 Chemin de l’Echut, 31770 Colomiers

Share

« Voyagez chez vous » : voilà un leitmotiv qui laisse rêveur. Et si l’on allait chercher à domicile les plus beaux moments de convivialité et de partage… Et si notre plus belle oasis était entre nos murs… C’est en tout cas le pari de « Sodipa » à Colomiers, leader dans le domaine de la piscine. « Les gens investissent chez eux dans des lieux de bien-être, pour le plaisir de profiter à la maison, et la joie de recevoir », analyse Jean-Paul Martet, gérant de l’enseigne.

Les bassins d’aujourd’hui changent toutefois de visage, avec des longueurs de 6m en moyenne, et des fonds plats de 1,5m. Exit les longs couloirs de nage, l’heure est au bain de soleil, au barbotage sur les marches des escaliers banquettes, et au farniente. Des petits coins de paradis aux lignes épurées qui demandent aussi moins d’entretien. Côté look, le gris clair est la star du moment ; des plages au bassin, le ton est sobre et élégant. Et comme cette année se veut connectée, la domotique fait aussi son entrée avec brio : ouvertures automatisée, chauffage à distance, traitement de l’eau, … L’objectif d’un confort record est bien là.

Et pour buller encore et toujours, le spa gonflable séduit de plus en plus. « Le marché du spa acrylique se fait beaucoup aux Etats-Unis et en Angleterre, mais en France, c’est bien le marché du spa gonflable qui est en plein essor », explique Jean-Paul Martet de « Sodipa » Colomiers.

De quoi optimiser ses vacances à domicile, et apaiser les nostalgiques de grands voyages.

« Sodipa », ZAC du Perget,
4 Rue Marie Curie, 31770 Colomiers

Share

S’il est bien une période qui est propice à la consommation massive (mais qualitative) de crêpes, c’est bien celle que nous vivons cette semaine. Bien que fort contraignante, l’interdiction de se sustenter sur place imposée aux restaurateurs n’empêchera pas Tonnerres de Brest de faire honneur à ce rendez-vous.

Jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 février, la plus bretonne des crêperies tournefeuillaises sera donc ouverte toute la journée avec tout un tas de crêpes à emporter. L’occasion de venir se faire plaisir mais également de souhaiter bon anniversaire à l’établissement. Ce dernier tient pignon sur rue depuis exactement 8 ans.

Pour se simplifier la vie, pensez à commander au 0761275090 avant de venir récupérer vos douceurs.

À semaine exceptionnelles, mesures exceptionnelles: Tonneres de Brest sera présent dimanche matin sur le marché de Tournefeuille. Une façon de bien commencer la journée et de soutenir le commerce de la restauration locale.

Tonnerres de brest
35, rue Gaston Doumergue
31170 Tournefeuille
Tél. 0761275090
www.tonnerresdebrest.fr

Share

Fête gourmande et encore une des rares qu’il soit possible de célébrer, la chandeleur démarre aujourd’hui mais se poursuit tout au long de la semaine (même si à vrai dire, c’est jusqu’à tant qu’on veut). Pour celles et ceux qui n’ont pu faire sauter les crêpes aujourd’hui, Minjat organise une journée spéciale.

10h30 samedi 6 février (et jusqu’à 16h), c’est Crêpes Party dans votre magasin local du Perget. Entre gourmandise et gestes barrière, c’est l’occasion de rencontrer les producteurs locaux de farine, caramel, pâte à tartiner…bref tout ce dont vous avez besoin pour réussir vos crêpes (entre autres).

La cantine de l’établissement servira crêpes sucrées et salées. (Nous nous sommes d’ailleurs bien assurés qu’elles sont bonnes ce midi même. C’est validé.). Pour les cuisiniers les moins hadits (vous n’êtes pas seuls), Minjat a imaginé des kits tout prêtes afin de préparer ce grand classique chez vous ou chez vos amis (qui seront tous maxi gentils avec vous d’un coup).

Minjat !
2/4 Av André-Marie Ampère, 31770 Colomiers
05 82 08 30 73
Fb : @minjatcolomiers

Share

Si la maison était un village, la cuisine en serait sans conteste la place centrale. Petit dej, apéros, repas, ce lieu d’échange, de convivialité et de plaisir se doit donc d’être à la hauteur de nos attentes. C’est en partant de ces dernières que Christophe Amiel, propriétaire de Cuisine Plus Colomiers, a ouvert un nouveau magasin à Portet Sur Garonne.

Tranchant avec l’approche classique du cuisiniste, Cuisine Plus Portet joue la carte de la personnalisation dès le seuil du magasin franchi. De grands linéaires exposent matières, couleurs et textures avant de proposer des exemples de réalisations un peu plus loin. Cette présentation permet d’ouvrir en grand le champ des possibles ce qui vous permet d’associer au mieux vos idées et concepts à la réalisation. L’autre effet de cet espace pensé pour exprimer toute votre créativité, c’est de vous offrir un espace lumineux et clair, évitant l’effet labyrinthe des showrooms traditionnels. De nombreux détails confirment le professionalisme de Cuisine plus, comme des verrières en angle, des tables et placards rétro éclairés ou encore des portes motorisées. Le genre de choses qui facilitent le quotidien et rendent confortable votre cuisine. Dans ce cadre élégant, l’ensemble des conseillers saura vous aiguiller pour vos cuisines mais également pour réaliser placards et dressings.

Ainsi agencé, ce Cuisine Plus Portet sur Garonne dégage une impression de gamme supérieure fleurtant avec le luxe. L’angoisse du prix en conséquence pointe donc le bout de son nez. Or, il n’en est rien, l’enseigne restant fidèle à son positionnement moyenne gamme au rapport qualité/ prix exemplaire.

Pour ceux qui seraient intéressés par une visite dans ce magasin mais qui ne voudraient pas se rendre à Portet, sachez que le magasin de Colomiers sera aménagé selon cette nouvelle approche courant de l’été 2021.

Cuisine Plus Portet-sur-Garonne
13 Allée Pablo Picasso
05 32 74 10 70

Share

Comme on recommence tout à chaque nouvelle année, pourquoi ne pas en profiter pour s’attaquer à la cuisine?

Jusqu’au 31 janvier, les réductions ne manquent pas chez Cuisinella Colomiers avec 150€ offerts par tranche de 1000€ d’achat mais également des remises sur l’électroménager et les meubles essentiels (à savoir ceux qui composent toute cuisine normale.).

L’occasion de repenser cette pièce que l’on fréquente encore plus de puis 1 an est donc belle, d’autant plus que la marque ne lésine pas sur les possibilités de personalisation.

Pour mener à bien votre projet, ce sont 5 conseillers qui sont à votre écoute en qui définiront avec vous la cuisine qui vous ressemble…

Cuisinella Colomiers
1B Rue Antoine Lavoisier Colomiers
05 34 36 70 36
www.ma.cuisinella/fr-fr/magasins/0003000961-toulouse-colomiers

Share