Journal-Diagonale
Auteur

Diagonale

Parcourir

La Ville de Colomiers travaille à la redynamisation urbaine et commerciale du Plein-Centre, en impliquant les citoyens dans sa démarche d’étude « Réinventons le centre-ville, notre cœur de vie ».

La Ville a confié au bureau d’étude INterland la conduite d’une analyse sur l’évolution du quartier Centre, notamment les volets urbain et commercial. Première phase de cette étude : mener un diagnostic qui croise à la fois statistiques, observation, analyse de terrain et recueil des avis des usagers et commerçants

Premiers ressentis

L’enquête en ligne conduite au printemps a permis de recueillir plus de 430 avis. Proximité, accessibilité et facilité de stationnement sont les principaux atouts du Centre, qui ressortent de l’enquête. Aujourd’hui, près de la moitié des usagers du centre-ville déclarent s’y rendre en voiture. Mais la concurrence est là : le Village, Le Perget, le Centre commercial de Blagnac… Ainsi, deux tiers d’entre vous jugent l’offre commerciale actuelle du centre-ville insatisfaisante. En revanche, vous êtes très majoritaires à estimer l’accueil dans vos commerces du centre bon, voire très bon !
Il n’empêche : le centre-ville de Colomiers n’est pas une destination « plaisir », que ce soit lié à son manque d’animation (87 %), son cadre de vie « pas assez moderne » (57 %), ou encore parce que vous ne le considérez que rarement comme une lieu de rencontre (8 %). Sans préjuger de la suite des travaux, il apparaît que vos attentes sont tournées vers l’amélioration de l’offre commerciale et de services, l’animation, l’aménagement des espaces publics.

Par ailleurs, la prise en compte du point de vue des commerçants fait aussi l’objet d’une attention spécifique, pour comprendre leurs activités, projets et visions du centre-ville. La richesse de ces retours contribue à alimenter les travaux des urbanistes pour définir les « défis » stratégiques pour l’avenir du centre-ville.

Prochain rendez-vous : la restitution publique le mardi 19 octobre

La restitution des enquêtes et des conclusions du diagnostic est programmée en deux temps : un partage spécifique avec les commerçants qui s’est tenu le lundi 27 septembre 2021 et une réunion publique ouverte à tous et le mardi 19 octobre à 20h au cinéma, rue du Centre.

Vous pouvez continuer à contribuer à l’étude sur la plateforme colomierscoeurdevie.fr via des cartographies interactives thématiques (commerces et animations, espaces publics, déplacements et stationnement), des balades urbaines pour dialoguer sur le terrain afin d’apprécier in situ les points à améliorer. Ces dernières d’une durée d’1h30 seront organisées en deux groupes et arpenteront un circuit le samedi 23 octobre (10h-12h30).

Share

En amour, Le Bélier ne fait jamais le premier pas. C’est d’ailleurs chez ce signe que l’on trouve le plus de célibataires dépressifs et portés sur la bouteille.

Le Gémeau adore voyager en pensées. Il prend tous les avions, saute dans tous les trains, aborde tous les gens. Dans la vraie vie, c’est différent. Il hésite à sortir de chez lui, stresse à aller faire les courses et n’a jamais quitté son département.

Le Lion aime trainer des heures dans les IKEA même s’il n’y achète jamais rien.
Mais que cherche- t-il dans ces endroits ?

Telle Lara Croft dans son short moulant, la Balance se retrouve souvent au milieu du danger et s’en sort toujours sans une égratignure. Même pas à l’âme.

En France, C’est chez les Sagittaires que l’on trouve le plus de jeunes divorcés. C’est une performance dont ils sont assez fiers.

Le Verseau conçoit la vie à 2 comme un match de rugby. Il lui faut des tacles, des mêlées, des placages des feintes de corps et autres placages.

Dieu n’aime pas les Taureaux disent ils. Mais est- ce que les Taureaux aiment Dieu ?

Le Cancer adorerait se faire tatouer tout un tas de trucs sur le corps. Il hésite encore entre la tête de Joe Dassin et QR code de son Pass-sanitaire.

Dans sa vie sentimentale, la Vierge se laisse facilement violenter sans qu’elle s’en plaigne particulièrement.

Ne vous amusez jamais à pincer les joues d’un Scorpion comme pouvait le faire Roger Hanin dans ses films, il ne le supporterait pas et vous le ferait savoir.

Le Capricorne adorait le lancer de nain mais ces temps là sont révolus. Depuis, il déprime.

Les Poissons aiment beaucoup Francis Lalanne mais ne l’assument pas. Si vous évoquez le chanteur aux cuissardes, regardez comme ils perdent leur assurance.

Share

Bégué Immobilier fait partie des premières agences immobilières installées sur l’ouest toulousain il y a plus de 35 ans et toujours opérationnelles. C’est donc peu dire que les équipes expérimentées des Bégué Immobilier connaissent leur secteur sur le bout des doigts, ce qui fait de ces agences de véritables spécialistes sur ces communes et toutes celles alentours.

Nous venons de vivre 18 mois très particuliers et l’on sait que l’immobilier reste un secteur moins touché que d’autres et particulièrement sur les extérieurs des grandes villes. Pibrac et l’ouest toulousain font partie des secteurs encore plus recherchés qu’auparavant. La proximité des pôles aéronautiques et du centre ville de Toulouse, tout en étant situé en zone péri-rurale, y est pour beaucoup.

Le poumon vert qu’est la forêt de Bouconne est aussi un atout supplémentaire très valorisant. C’est pour toutes ces raisons que les familles cherchent à s’installer dans ce secteur et la tendance n’est pas prévue à la baisse pour quelques temps. La crise du Covid a fait prendre conscience a beaucoup d’entre nous, l’importance du cadre et de la qualité de vie.

Bégué Immobilier, l’expérience, l’expertise et l’accompagnement dans votre achat ou vente de biens immobiliers…et on y parle aussi anglais et allemand!

Bégué Immobilier
Barx – 05 61 86 39 39 / brax@begue-immobilier.fr
Pibrac – 05 61 77 00 00 / pibrac@begue-immobilier.fr

Share

Créé afin d’aider les jeunes columérin.e.s à pratiquer une activité sportive en club, le Ticket Sport est un dispositif financé par la Ville de Colomiers. Il prend en charge une partie de la licence sportive annuelle des petits Columérins.

Belle initiative proposée par la Municipalité avec ce ticket sport. ☺83 hauteur de 59 euros (si le quotient familial est inférieur ou égal à 680) ou 33 euros (si le quotient familial est supérieur à 680 et que le foyer perçoit l’allocation de rentrée scolaire), ce Ticket Sporte st réservé aux enfants nées entre 2005 et 2017 habitants à Colomiers et pratiquant un sport dans une association de la commune. Des conditions fort accessibles donc afin que ce dispositif profite à tous.

Pièces justificatives à présenter : 

  • Justificatif de domicile
  • Carte vacances loisirs délivrée par la CAF (si QF < 680) ou attestation de versement de l’allocation de rentrée scolaire (si QF > 680) ou avis d’imposition pour les enfants de 4 et 5 ans non concernés par l’allocation de rentrée scolaire
  • Livret de famille ou toute pièce d’identité de l’enfant.

Infos et questions
Pôle Education, Loisirs Educatifs et Activités Physiques et Sportives
Hôtel de Ville 1 place Alex-Raymond – BP 30 330 31776 Colomiers Cedex
Tel : 0561152435

Share

Depuis plus d’un an, Richard Bento produit avec passion les célèbres « pasteis de nata » dans son laboratoire à Blagnac, et fait ainsi le bonheur de nombreux Biocoop des alentours et du centre de Toulouse, qu’il approvisionne trois fois par semaine. Inspiré par les doux souvenirs de ses étés d’enfance passés au Portugal, et par le savoir-faire des artisans pâtissiers locaux, Richard a voulu faire partager aux toulousains le goût authentique de ces gourmandises, tout en valorisant ses convictions avec une certification bio Ecocert.

Après l’obtention d’un diplôme d’études de commerce en spécialité agro-alimentaire, Richard Bento a emprunté différents chemins avant de se lancer dans la confection de ses pâtisseries bio. Longtemps employé commercial, il suit finalement les traces de son père et rejoint le monde du bâtiment. Il exerce alors une activité de courtier en travaux durant une dizaine d’années. Lassé par le métier, il décide de tout plaquer pour s’orienter vers ce qu’il aime : la production alimentaire. En 2018, le quarantenaire décroche un CAP Boulanger en candidat libre. Il se rapproche encore un peu plus de son objectif en étant embauché dans une boulangerie à Toulouse, une première expérience de presque 2 ans. Convaincu par le goût du fameux pastel de nata, qui veut littéralement dire « pâtisserie à la crème », il décide d’entreprendre une aventure « d’émotion », avec la volonté de faire découvrir aux gens la gastronomie lusitanienne. « Quand je me suis lancé dans ce projet palpitant, j’ai d’abord testé et comparé différentes recettes, mais aucune ne se rapprochait réellement du traditionnel pastel de nata… J’ai donc décidé d’apprendre la véritable recette, sur ses terres d’origine, pour pouvoir l’exporter ensuite en France », explique Richard Bento.

À l’occasion d’un séjour estival dans sa maison familiale à Lisbonne, Richard est allé se former dans une des meilleures boulangeries du Sud de Lisbonne afin d’apprendre les secrets de préparation de ces « délices », et dès son retour en France, le boulanger a légèrement modifié la recette pour l’adapter « au goût français » (moins de sucre). Fréquentant lui-même Biocoop depuis bon nombre d’années, Richard avait à cœur de proposer à ses clients une recette qui lui ressemble : un parfait mélange entre les saveurs de son enfance et le respect de son engagement bio. Le développement de sa collaboration avec l’enseigne est source pour lui d’une grande satisfaction. À ses débuts, Richard préparait 150 pièces par semaine et livrait certains commerces de proximité de Blagnac, dont le magasin Biocoop. Avec le succès grandissant de ses pasteis et la multiplication des demandes, la production a progressivement augmenté à raison de 300 pièces par semaine, puis 700 pour finalement arriver aujourd’hui à 1100 pièces. Tous les deux jours, c’est un circuit de livraison de 90 km que réalise personnellement Richard auprès de ses différents clients. « C’est avant tout un métier de passion, il faut s’y consacrer. Lorsque je livre les magasins Biocoop, il est vrai que je suis assez pressé, mais je suis heureux et fier d’être parfois interpelé directement par des consommateurs, qui me font des retours et me complimentent sur la qualité de mes produits. »

Un feuilleté au croustillant incomparable, qui contraste avec le fondant de la crème, subtilement parfumée de touches de vanille, cannelle et zeste de citron en une préparation 100% bio, a fait de « Bom Pasteis » la première entreprise de fabrication de pastel de nata en France spécialisée en production bio. Chez Biocoop La Ramée, ces pâtisseries gourmandes connaissent un succès fulgurant : « Héloïse, la responsable du rayon, m’appelle parfois pour me signaler que la vitrine a été dévalisée en une matinée, et qu’il faut vite réapprovisionner » se réjouit Richard. Avec un objectif à court terme fixé à 1 500 pièces produites par semaine, Richard envisage de renforcer prochainement son effectif et d’ouvrir un premier point de vente !

Share

Pour 4 personnes
Préparation (la veille) : 10 min
Repos : 7 heures (minimum)
Ingrédients : 100 g de petits flocons d’avoine Biocoop, 250 g de kéfir, 200 ml de boisson végétale (amande, soja, riz…), 3 pêches,2 cs de myrtilles fraîches, 2cs de miel, 3 à 4cc de graines de chia noir

  1. Éplucheret couper 2 pêches en petits dés et les mélanger avec le miel.
  2. Dans un bol, mélangerles flocons d’avoine, le kéfir, la boisson végétale, les dés de pêche et les graines de chia jusqu’à obtenir une préparation homogène.
  3. Répartirle porridge dans 4 bols et les placer au réfrigérateur pour la nuit.
  4. Le lendemain, éplucher et couperla pêche restante en tranches. Les répartir sur les 4 bols, ainsi que les myrtilles fraîches. Déguster.
Share

Pour la 5 ème année consécutive, la Mission Mécénat de VNF propose au grand public des projections de cinéma en plein air. La cale de Radoub, lieu insolite de la ville rose habituellement fermé au public, accueillera petits et grands les 17 et le 18 septembre prochains pour deux soirées 7ème art au bord de l’eau.

3 films seront à l’affiche (voir détail). Cet événement, organisé dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine et en partenariat avec la Mairie de Toulouse, Actu Toulouse, Toulouse FM et Cinéfol 31, conjuguera cinéma et protection de l’environnement. L’intégralité de la billetterie sera reversée au profit du vaste projet de restauration de la voûte arborée du canal du Midi.

Vendredi 17 septembre à 20h30 : Les garçons et Guillaume, à table!
Une comédie de Guillaume Galienne – 2013 – 1h27 Synopsis : Encore jeune garçon, Guillaume pense qu’il est une fille au grand désespoir de son père. Du moins se comporte-t-il comme tel, préférant jouer à Sissi impératrice qu’au foot, rire avec ses tantes que faire les quatre cents coups avec ses copains. Mais ce n’est pas pour déplaire à sa mère qui ne manque pas une occasion d’entretenir la confusion. Comme lorsqu’elle lance ce « les garçons et Guillaume, à table ! » ou bien cet « au revoir ma chérie ».

Samedi 18 septembre à 20h00 : Zarafa. Film d’animation de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie – 2012 – 1h18 Synopsis : L’histoire se déroule dans les années 1820. Maki est un jeune esclave noir âgé de 10 ans qui vit au Soudan. Une nuit, il parvient à échapper à l’esclavagiste français qui le retenait prisonnier, mais il doit abandonner son amie Soula. Au cours de sa fuite, Maki rencontre une jeune girafe et sa mère et s’en suit tout un tas d’aventures!

Samedi 18 septembre à 21h45 : Green Book : sur les routes du Sud . Drame (biopic) de Peter Farrelly – 2018 – 2h10 – VOST Synopsis : En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italoaméricain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils doivent se confronter aux humiliations et persécutions, tout en devant trouver des établissements accueillant les personnes de couleur.

LES INFORMATIONS PRATIQUES
Dates & heures : Vendredi 17 Septembre à 20h30 : Les garçons et Guillaume, à table!
Samedi 18 septembre à 20h00 : Zarafa
Samedi 18 septembre à 21h45 : Green Book : sur les routes du Sud
Pour réserver : https://www.billetweb.fr/projections-de-cinema-en-plein-air-au-profit-ducanal-du-midi
10 € tarif plein – 7 € tarif réduit demandeurs d’emploi et – de 18 ans
La Cale de Radoub : comment y aller?
65 allée des Demoiselles 31400 Toulouse
En bus : L7 – arrêt Crampel ou 27 – arrêt Trois Fours

Share

La Communauté de Communes de La Save au Touch est fière d’annoncer qu’elle accompagnera le FIFFH pour sa 7éme édition. Par cet engagement, M. Guyot, président de la CCST et Mme Andrau, Vice-Présidente déléguée à la culture, affirment leur soutien aux manifestations culturelles du territoire de la Communauté de Communes. « En cette période de crise sanitaire, il est apparu essentiel de promouvoir des actions en soutien au secteur culturel et d’en favoriser leur rayonnement intercommunal ».
Le FIFFH vous donne rendez-vous du 22 au 25 septembre pour assister à près d’une vingtaine de projections, pour la plupart en avant-premières, en courts comme en longs-métrages. Comme chaque année, les équipes du festival communiqueront, au début du mois de septembre, son programme détaillé, ainsi que la liste des principaux invités présents.

Un festival grand public mais aussi scolaire

Du 20 au 24 septembre, près de 2000 élèves du territoire pourront assister à la première partie du festival dédiée au public scolaire avec des projections en lien avec leur programme pédagogique. Cette année, à la demande de la CCST, l’association « Regard caméra » organisatrice du festival, proposera d’aller à la rencontre des élèves de CM2, mardi 21 septembre, avec des projections supplémentaires délocalisées à la salle Tempo de Léguevin et au cinéma Écran 7 à La Salvetat Saint-Gilles. Les CM2 de ces communes ainsi que ceux des écoles des communes de la Vallée de La Save assisteront à une projection dédiée suivie d’un accompagnement d’après projection pour prolonger le travail autour de l’œuvre et de sa thématique.

Le FIFFH profite de l’occasion pour dévoiler l’affiche de cette septième édition, dédiée à Nelson Mandela, ainsi qu’à son combat pour l’égalité et la liberté. L’ensemble des informations seront annoncées sur Facebook, ainsi que sur le site internet du festival : www.fiffh.com.
Lien vers la billetterie : https://www.billetweb.fr/fiffh2021

Share

Le mauvais temps étant de retour, le bal populaire et le feu d’artifice prévus dans le cadre des Soirs d’Été à Pibrac sont reportés :

  • Bal populaire avec le groupe STAC avec buvette reporté le vendredi 16 juillet 2021 à 21h00 au City Stade.
  • Feu d’artifice reporté le dimanche 18 juillet 2021 à 23h00 sur l’Esplanade Sainte Germaine.

Les autres événements dans le cadre des Soirs d’Été restent maintenus, à savoir :

  • Célébration du 14 juillet avec le moment de convivialité et bandas Panda’s Cover Gang à partir de 11h00
  • Ateliers de culture urbaine du 15 au 17 juillet 2021 de 17h00 à 20h00. Infos et inscriptions auprès du Paj Pibrac : https://forms.gle/Ev3tzAJaafMathvH9
  • Battle Hip Hop & Breakdance le dimanche 18 juillet de 18h00 à 20h00 dans la cour de l’école élémentaire du Bois de la Barthe.
  • Fête Foraine à partir de 17h00 du 16 au 18 juillet sur le parking du Bois de la Barthe.

Le port du masque et le respect des gestes barrières sont obligatoires sur chaque manifestation.

On vous attend nombreux avec le soleil !

Share

Apprendre en s’amusant et pour sensibiliser le grand public au devenir du canal du Midi : tel était le souhait de la Mission Mécénat de Voies navigables de France, qui collecte des dons toute l’année en faveur du vaste projet de restauration de la voûte arborée mis en place par l’établissement depuis 10 ans. « Le canal en famille » est un jeu interactif d’aventure sur smartphone, pensé et créé par CDV Rallyes, spécialiste d’animations digitales. Sponsorisée par le Nailloux Outlet Village, membre du club des mécènes du canal du Midi depuis plusieurs années, cette application a pour but de sensibiliser les familles à la restauration de la voûte arborée du canal du Midi et de découvrir ce patrimoine régional de manière ludique. Téléchargeable gratuitement sur iPhone et Android, l’application sera disponible dès le 25 juin prochain.

Un patrimoine à préserver

Dès l’arrivée des beaux jours, les bateaux de croisière et de plaisance naviguent sur le canal du Midi et les cyclistes et piétons profitent de la fraîcheur offerte par les platanes sur ses berges. La célèbre voûte arborée du cours d’eau est cependant menacée de disparaître suite à la propagation d’une maladie, le chancre coloré, qui décime les arbres les uns après les autres de manière inéluctable. L’unique solution pour préserver le cours d’eau, considéré comme la plus grande réalisation en génie civil du XVIIème siècle et inscrit par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1996, est d’abattre les arbres malades ou morts et de replanter de nouvelles essences. Ce programme est financé par l’Etat (VNF), les collectivités territoriales et les dons des particuliers et du tissu économique.

Un campagne de sensibilisation à destination des familles

Dans le cadre de son programme « Replantons le canal du Midi », la Mission Mécénat de Voies navigables de France a fait appel à CDV Rallyes, spécialiste d’animations digitales, pour créer l’application « Le canal en famille » qui propose un jeu interactif d’aventure pour découvrir les principaux sites patrimoniaux de l’oeuvre de Pierre-Paul Riquet. Cette application, sponsorisée par le Nailloux Outlet Village, membre du club des mécènes du canal du Midi depuis plusieurs années, a pour objectif de sensibiliser les familles aux problématiques environnementales et à la préservation du canal à travers des animations ludiques.

Cette application promet un voyage dans le temps et dans l’espace à tous ses utilisateurs à travers des zooms sur les ouvrages du canal tout au long de la promenade et des explications historiques. « Le canal en famille » embarque les joueurs dans une histoire passionnante le temps d’une balade, de Toulouse jusqu’à Sète.

« Luc, Emma et leurs parents rejoignent Pépé́ Gaston sur sa maison-péniche pour la journée ! Embarquez avec eux pour une aventure au fil du canal du Midi… Découvrez les richesses de son patrimoine, ses sites remarquables et les enjeux de la préservation de son environnement naturel, mis en danger par la maladie du chancre coloré qui touche les platanes. Au fil de votre parcours sur le chemin de halage, replantez virtuellement le plus d’arbres possible en remportant les défis ! »

L’application offre la possibilité de découvrir le canal du Midi en séquences grâce à un système de géolocalisation et de choisir la distance à parcourir entre 2, 5 et 10 km. Elle propose 12 phases de jeux et un mode défi dans lequel les participants doivent planter virtuellement un maximum d’arbres avec notamment des puzzles numériques, des jeux pour découvrir le fonctionnement d’une écluse, des vues aériennes à 360°, des énigmes à résoudre et d’autres mini-jeux interactifs pour une découverte du canal participative.

L’application est entièrement gratuite, accessible à tout âge, disponible sur iPhone ou Android, smartphone ou tablette et fonctionne sans connexion internet une fois téléchargée. Elle sera disponible à partir du 25 juin pour le plus grand plaisir des amoureux d’un des fleurons du patrimoine de la région Occitanie.
Le projet de restauration de la voûte arborée du canal du Midi est financé par Voies navigables de France, le mécénat (tissu économique et donateurs individuels), la Région Occitanie à hauteur de 25% et par les collectivités départementales de la Haute-Garonne, de l’Aude et de l’Hérault en fonction des projets.
Pour télécharger l’application « Le canal en famille » :

Share