Après un mois de février plus chaud qu’à l’accoutumée, la préparation de sa piscine devient une évidence pour éviter les mauvaises surprises lorsque l’envie nous prendra d’y faire un plongeon. Et qui de mieux qualifié pour en parler que les experts de Sodipa ?! Tout d’abord, il est bon de faire la différence entre un hivernage actif et passif, afin de connaître la marche à suivre lors de la réouverture de sa piscine courant mars, lorsque les températures dépassent les 15-16°C.

De plus en plus, les piscines ont un hivernage actif, c’est-à-dire qu’elles sont non couvertes, avec une filtration toujours active et l’ajout régulier de chlore. Plus agréable pour pouvoir en profiter au début du printemps ou lors des beaux jours d’hiver, ce type d’hivernage est bien plus apprécié, même s’il signifie un entretien plus ou moins en continu.

Pour pouvoir profiter de sa piscine, il faudra commencer par contrôler le PH pour vérifier la neutralité de l’eau (entre 7,2 et 7,4), car si il y a un déséquilibre du PH, 75% de l’efficacité des produits de traitement se perdra. Puis vous devrez ajouter les produits de traitement (anti-algues curatifs ou préventifs, chlore, floculant…), enlever le gros des saletés avec une épuisette ou un aspirateur, nettoyer le média filtrant. Pour calculer la durée de filtration optimale, rien de plus simple : elle correspond, en temps, à la moitié de la température du bassin. Par exemple, si votre eau est à 20°C, vous devrez filtrer 10h. Si votre piscine est équipée d’un électrolyseur au sel, le traitement de l’eau est automatisé mais n’oubliez pas de contrôler la concentration de sel et si besoin d’en rajouter.

Pour les piscines dont l’hivernage est passif, la filtration a été arrêtée, et une bâche opaque a été installée. La température basse et l’absence d’UV ont ainsi stabilisé l’eau. Afin d’éviter l’apparition d’algues avec la chaleur, il faut enlever sa bâche, refaire le niveau d’eau si nécessaire, remettre les instruments techniques en route, contrôler et corriger le pH ainsi que l’alcalinité, puis faire un traitement choc (chlore ou kit tout prêt). Vous aurez ainsi relancé le fonctionnement de votre piscine.

Pour ceux qui souhaitent installer une piscine pour profiter des températures estivales, il est encore temps de sauter le pas ! Christophe et Jean-Paul de Sodipa vous conseillent alors d’opter pour une piscine monocoque. Plus simple et rapide à installer, car ne nécessitant pas de maçonnerie, cette piscine en coque polyester est livrée directement chez vous et se pose en 2-3 jours. Moins onéreuses que leurs homologues creusées et de tailles variées, elles conviendront au plus grand nombre. Alors faites confiance aux meilleurs et rendez-vous dans votre magasin Sodipa pour plus de conseils.


Sodipa
4 rue Marie Curie 31770 Colomiers
Horaires : ouvert du lundi
au samedi de 09h30 à 19h30
www.sodipa-groupe.fr
Tél. 08 26 30 01 50

Share
Author

Write A Comment