Journal-Diagonale
Tag

Colombe

Parcourir

La Ville de Colomiers innove pour l’édition 2021 des Journées européennes du patrimoine (JEP), en lançant « Les Enquêtes de Colima », un jeu de piste interactif à la découverte du centre-ville et du village, dès le samedi 18 septembre 2021 et jusqu’à fin octobre.

Aux côtés de Colima, petite colombe qui vit dans le cinéma Le Central, les participant.e.s sont invités à résoudre des énigmes leur permettant de sillonner Colomiers jusqu’à un point d’arrivée encore tenu secret.

« ‘Les enquêtes de Colima’ est un dispositif mis en œuvre par le laboratoire d’innovation – le CoLab Kepler-186F – de la Ville de Colomiers, sous le pilotage de M. Benjamin Rioux, mon Adjoint délégué à l’Innovation territoriale et au développement numérique, explique Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole. En fonctionnement au sein des services municipaux depuis janvier 2021, le CoLab travaille pour accompagner les projets municipaux : ‘Les enquêtes de Colima’, qui est l’une de ses actions grand public, a mobilisé l’ensemble de l’équipe autour d’un scenario, de la création de vidéos et d’éléments en motion design. Les totems installés à chaque arrêt du jeu ont été réalisés en interne par les menuisiers de la Mairie. »

Colima est une petite colombe qui vit dans l’actuel cinéma de Colomiers. Depuis qu’elle est née et malgré son grand âge, elle n’en est jamais sortie. Pour quelle raison ? Eh bien, il lui manque une aile et elle n’a donc jamais pu voler ni découvrir le monde. Mais ce n’est pas un problème car ce qu’elle aime dans la vie c’est regarder des films sur grand écran !
Colima a appris que le cinéma fermerait ses portes prochainement pour un nouveau cinéma non loin, plus spacieux et aux matériaux respectueux de l’environnement. Elle s’est dit qu’il était temps de découvrir ce qu’il y a à l’extérieur et de sortir enfin de ce cinéma qui l’a vu naître.
Maligne et astucieuse, la colombe s’est alors fabriquée une petite aile avec une pellicule de film pour pouvoir voler aussi librement qu’elle le souhaitait. Mais à la simple idée de s’envoler et de découvrir la ville, elle est très effrayée !
Alors c’est à toi de jouer. Accompagne Colima, montre-lui la ville et les moyens qu’elle peut trouver pour s’y déplacer. En échange, elle te fera découvrir le cinéma à sa manière.

Pour jouer, les participant.e.s pourront flasher le QR code disponible sur la borne installée à proximité du cinéma Le Central, rue du Centre. Les joueurs ayant résolu les énigmes pourront s’inscrire à un tirage au sort et gagner un abonnement au nouveau cinéma Le Grand Central.

Les coulisses et le FabLab du Pavillon blanc Henri-Molina

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le Pavillon blanc Henri-Molina – Médiathèque et Centre d’art de Colomiers – proposera également un programme complet le samedi 18 septembre. Autour du partage des savoirs et du patrimoine contemporain, sous forme d’ateliers, de visites et de conférences, les publics des JEP découvriront ainsi le bâtiment de Rudy Ricciotti, l’architecte du Pavillon blanc, les outils du Fab lab, les coulisses du lieu et le Fonds municipal d’œuvres, ou encore le regard porté par deux auteurs sur un patrimoine contemporain peu valorisé : l’architecture des maisons des années 1950 à 1970 à Colomiers. 

Programme : 

  • Visite-découverte du Pavillon blanc Henri-Molina, ses coulisses et son architecture à 11h et 15h.
  • Atelier « Comme les artistes », créer un puzzle à la manière de Christian Lhopital dans l’exposition « Méandres », à 10h30.
  • Découverte de l’exposition « L’Etoffe des rêves », avec une médiatrice de l’Isdat, l’Institut supérieur des arts de Toulouse, de 15h à 18h.
  • Rencontre avec Hortense Soichet, photographe, et Lionel Rouge, urbaniste-géographe sur le thème « Mais qu’est-ce qui rend la ville pavillonnaire si désirable ? », à 16h.
  • Démonstration « Le Pavillon et son FabLab » (plotter, imprimante 3D, brodeuse numérique), de 10h à 18h, place Joseph-Verseille à l’occasion de la Fête des bons plans.

« Le Pavillon blanc Henri-Molina est symbolique de notre politique culturelle : ouvert à toutes à et à tous, proposant des événement in situ et hors les murs, aiguisant la curiosité des grands et des petits, créant des instants de partage intergénérationnels autour des cultures. Il nous semble donc évident d’inscrire cet équipement public municipal dans le cadre des Journées européennes du patrimoine », assure Mme Caroline Vauchère, Adjointe à Mme le Maire déléguée à la Culture, à la diffusion des savoirs, à l’université populaire columérine, aux jeunesses et à la laïcité.

Share

Photo : Colomiers Rugby : JL Mével

Victorieux à domicile 15 à 8 contre Soyaux-Angoulême, les hommes en bleu et blanc assurent définitivement leur maintien en 2ème division nationale. La tâche était ardue, notamment à cause d’un début de saison mouvementé qui a vu s’enchaîner modifications et remplacements côté staff. Joué lors de la traditionnelle Garden Party (qui fût encore une fois une réussite d’ailleurs), ce match vient alimenter une série de 4 victoires d’affilé pour Colomiers Rugby. Après une première période plutôt tiède, le discours de motivation dans les vestiaires pousse l’USC à inscrire deux essais à la 47ème et 56ème. À noter que la rencontre s’est terminée à 14 contre 14 suite à un léger échange de mondanités à la 63ème minute. Ce détail n’a en rien gâché l’explosion de joie entre public, venu en masse, et joueurs lors du coup de sifflet final. Toutes nos félicitations à cette équipe courageuse qui n’a jamais perdu espoir.

De Colomiers au XV de France

Le président de la FFR,
Bernard Laporte, a désigné Fabien Galthié (qui a porté les couleurs de l’USC à ses débuts) comme entraîneur de l’équipe de France après la Coupe du Monde au Japon. Il interviendra sur cette dernière en tant que consultant. C’est donc un passage de flambeau entre anciens de Colomiers Rugby, l’actuel sélectionneur Jacques Brunel ayant, anciennement entraîné la cette équipe, notamment lors d’une certaine finale de coupe d’Europe en 1999…

Share