Journal-Diagonale

En ce mois de juin, la Biocoop de Cornebarrieu, l’une des plus récentes de l’agglomération toulousaine, fête ses 2 ans ! Elle fait le bonheur d’une clientèle à la fois fidèle et curieuse, heureuse de retrouver des produits de saison tels que le concombre ou la courgette pour des ‘gaspacho verde’. Vous pouvez aussi y découvrir des produits moins ordinaires, dont le Kombucha, une boisson aussi intrigante que rafraîchissante. Rencontre avec Sara qui, du haut de ses 22 ans, est en charge des rayons frais et fromagerie.

« Lorsque j’ai été embauchée à la Biocoop Cornebarrieu à son ouverture, j’ai très vite été passionnée par le contact avec les clients mais aussi séduite par cette volonté de Biocoop de proposer une réelle alternative à la consommation de masse, avec un équilibre parfait entre alimentation saine, respect de l’environnement et valorisation de l’agriculture locale », se réjouit Sara.

La jeune femme se fera un plaisir de vous découper quelques tranches de fromage de brebis affiné de la Fromagerie Cazes-Haut (81) ou de vous emballer soigneusement un écu fermier, fromage de chèvre au lait cru issu de la Fromagerie Calas (11). Pour vous désaltérer, elle vous conseillera sûrement du Kombucha, une boisson à base de microbiotes fermentés dans du thé, excellente pour la flore intestinale et pour se redonner de l’énergie. La marque bio Foliz a su attirer de prestigieux partenaires comme l’ancien champion du Stade Toulousain, Maxime Médard !

Plus qu’un métier, Sara explique que Biocoop est devenu un véritable mode de vie depuis qu’elle a pris conscience des vertus du bio sur l’humain et l’environnement. A ce propos, l’érosion de la biodiversité, qui menace sérieusement l’avenir de l’agriculture tant conventionnelle que biologique, représente une préoccupation majeure chez Biocoop. « Les causes sont, entre autres, la détérioration voire destruction des écosystèmes marins et terriens, la surexploitation des ressources naturelles et le changement climatique » détaille Sara.

Afin de lutter de manière concrète et efficace, faites les bons choix dans votre assiette ! Biocoop encourage les consommateurs à diversifier leur alimentation, en privilégiant, par exemple, les farines issues de cultures céréalières mineures (l’épeautre, le sarrasin ou le seigle) plutôt que le blé. Il en va de même pour l’huile de colza, cameline, tournesol ou encore lin pour remplacer judicieusement l’huile d’olive. En agissant ainsi, vous permettrez de pérenniser l’activité des paysans de cultures mineures et vous contribuerez à la rotation des cultures tout en encourageant les agriculteurs à diversifier leurs productions !

Share

Comments are closed.