Journal-Diagonale

Depuis 4 ans, Alexandre Poher et son équipe vous accueillent à la Biocoop de Plaisance avec la même envie de vous accompagner vers une alimentation saine et gourmande, composée de produits bio, à commencer par ceux proposés par la soixantaine de producteurs locaux avec qui le magasin est fier de collaborer. Cette démarche est d’autant plus importante quand on sait que les aliments ultra-transformés, composés d’ingrédients truffés d’additifs, aux effets néfastes sur la santé, ont peu à peu envahi les placards des cuisines. Nous sommes allés à la rencontre d’Alexandre et de Mélissa, jeune employée polyvalente de 23 ans, qui nous ont éclairés à ce sujet !

Ouvert en janvier 2018, le magasin fait la joie des habitants de Plaisance et des alentours, qui viennent faire leurs courses du quotidien : « les fruits et les légumes bien sûr, les pâtes, le riz, les boissons végétales, et les gâteaux, on a des clients gourmands ! » détaille en souriant Mélissa, qui gère notamment l’approvisionnement des rayons Epicerie/Sec. « Manger bio, sain ET gourmand est possible, et même facile ! Les produits fournis par nos producteurs locaux sont faits avec passion, et ça se ressent dans l’assiette. Nous encourageons nos clients à privilégier au maximum l’utilisation d’ingrédients frais et bruts si simples et agréables à cuisiner, plutôt que d’acheter des produits tous prêts, riches en sucre, en sel, en graisses, en additifs, qui ne présentent aucun intérêt nutritionnel. »

Engagé pour une alimentation toujours plus saine, Biocoop utilise l’outil SIGA, qui permet au client de mieux s’informer sur ce qu’il consomme au quotidien. « C’est un score qui évalue le niveau de transformation des aliments et les classe sur une échelle allant de 1 (aliment non transformé) à 7 » précise Alexandre. En s’appuyant sur SIGA, Biocoop mène depuis 2019 tout un travail pour reformuler ses anciens produits et concevoir les nouveaux en supprimant ou limitant au maximum les marqueurs d’ultra-transformation. Ainsi, une grande partie de la charcuterie proposée ne contient désormais plus de sel nitrité, avec l’objectif d’atteindre 100% d’ici juin. Alexandre vous recommande d’ailleurs de tester les lardons et les saucisses Biocoop (ne soyez pas surpris par leur couleur moins « rose », c’est bon signe, synonyme d’absence de sel nitrité !) pour réaliser une belle choucroute. « L’occasion de profiter du chou, l’un des légumes phares du mois de mars et précieux allié de notre organisme, car riche en fibres et en oligoéléments » indique le responsable du magasin, véritable féru de cuisine !

Pour ses pauses déjeuner, Mélissa privilégie elle-aussi le fait maison : « Je prépare la majorité de mes repas la veille chez moi. Je cuisine un peu plus et je mets de côté dans une boîte, que je fais réchauffer ici. Si je n’ai pas eu le temps, je me tourne sans hésitation vers les produits ‘Ma Pause Bio’ que nous avons récemment fait rentrer au rayon traiteur. Basé à Plaisance et certifié bio, ce restaurant propose des salades, des quiches et des tartes élaborées avec des produits de saison. Un vrai délice ! »

A l’heure du goûter, les galettes Biocoop aux flocons d’avoine, avec leur composition simple et saine, rencontrent un franc succès auprès des clients et de l’équipe, qu’elles soient fourrées au chocolat noir, chocolat noir/oranges ou chocolat noir/framboises (on vous le confirme : elles sont délicieuses !). Depuis peu, vous pouvez également trouver dans votre Biocoop Plaisance les plaquettes de chocolat bio et équitable Bouga CacaO, fabriquées artisanalement dans un petit atelier en Ariège. Local, sain, et gourmand : qui dit mieux ?

Share

Comments are closed.