Journal-Diagonale

Etendue sur 65 hectares sur les hauteurs de Saint Caprais, l’exploitation gersoise de la Ferme Bio Bourdette a été précieusement confiée de génération en génération. La ferme agricole comprend notamment un hectare de maraîchage consacré à la culture de la pomme de terre, un des produits phare de l’hiver, déclinée en quatre variétés aux noms poétiques, pour répondre à toutes vos envies : Désirée, Chérie, Monalisa et Eden !

Fruit du travail minutieux et passionné de plusieurs générations, la Ferme Bio Bourdette est une belle histoire de famille. Les actuels propriétaires, Aurélie et Laurent Laffont, jeunes quarantaines, se sont spécialisés dans la grande culture : blé, tournesol, soja, pois chiches et lentilles sont récoltés et vendus aux coopératives bio de la région. Lorsque Laurent a repris l’exploitation de son beau-père en avril 2013, sa conversion en bio est apparue comme une évidence. Aurélie, par ailleurs active dans le secteur hospitalier, a quant à elle rejoint l’entreprise en 2018. Elle est à l’initiative de la culture de pommes de terre, qui rencontre un franc succès en vente directe et dans les Biocoop gersoises et de la région toulousaine.

La pomme de terre est sans nul doute l’un des produits les plus appréciés par les Français pour sa diversité de goût et d’utilisations possibles, et sa longévité, puisqu’elle se conserve longtemps, et on la retrouve à toutes les saisons ! « Ce qui nous rend fiers, c’est certainement notre sélection de pommes de terre qui permet de satisfaire une clientèle variée, il y en a pour tous les goûts ! La Chérie possède une chaire ferme, idéale pour une cuisson vapeur. Elle agrémentera parfaitement vos salades. Avec sa chaire délicieusement tendre mais qui tient bien à la cuisson, La Désirée est vivement recommandée pour un gratin ou une raclette », nous confie Aurélie. Retrouvez également l’Eden pour vos frites maison gourmandes et la polyvalente Monalisa, qui conviendra à toutes vos préparations, dans votre Biocoop de Purpan !

Share

Comments are closed.