Journal-Diagonale

Ce lundi 12 décembre 2022, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a accueilli Arnaud Leclerc, Directeur académique des services de l’Éducation nationale de la Haute-Garonne, et Jean-Charles Piteau, Directeur de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne, pour la signature du Projet éducatif de territoire 2022-2025 de la Ville de Colomiers. 

Photo : Ville de Colomiers

Un engagement fort au service de plus de 4000 enfants

« Ce 3e PEDT s’inscrit dans la continuité des précédents projets et dans un engagement fort et partagé de l’ensemble des partenaires éducatifs. Les enjeux liés à l’éducation, à l’accès aux loisirs des enfants et des jeunes (sportifs, culturels, citoyens), à l’égalité des chances et à la non-discrimination, ainsi que les politiques de soutien aux familles et à la parentalité font l’objet d’une attention toute particulière de la Ville de Colomiers », a souligné Karine Traval-Michelet dans son intervention.

Chaque année, plus de 4000 jeunes Columérines et Columérins, de 0 à 15 ans, bénéficient des actions mises en place dans le cadre du PEDT, pour un budget annuel total de 55 000 euros.

5 axes stratégiques

Ce 3e PEDT a été préparé par les partenaires du dispositif durant plusieurs mois, de novembre 2021 à juin 2022, dans le cadre d’un travail auquel les enfants et les parents ont été associés. « Cette co-construction est une parfaite illustration du véritable effet de transversalité que permet le PEDT par sa richesse et sa diversité », a complété Mme le Maire.

Le socle du PEDT a pour objectif de renforcer la continuité éducative et la co-éducation dans une intention d’éducation bienveillante. Afin de poursuivre ces engagements, le PEDT 2022-2025 de la Ville de Colomiers s’articule autour de 5 axes stratégiques :

  • Renforcer le bagage culturel des enfants et des jeunes,
  • Favoriser l’inclusion de tous les publics,
  • S’engager pour le bien vivre ensemble,
  • Garantir le bien-être,
  • Agir en faveur de la transition écologique.

« La première vocation du PEDT reste de structurer les temps libérés de l’enfant en termes de proposition éducative de qualité (en favorisant la découverte, l’éveil et le développement des apprentissages), en complément des temps scolaires et familiaux, a ajouté Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire déléguée à l’Éducation, à la parentalité et à l’accueil de loisirs éducatifs. Il doit faciliter les articulations entre ces différents temps et la collaboration entre les partenaires éducatifs : parents et familles, écoles et collèges, services municipaux, associations, porteurs de projets, institutions d’accompagnement éducatif pour les enfants à besoins particuliers… pour que chaque enfant se développe dans l’harmonie et trouve son épanouissement dans son parcours scolaire et son parcours individuel. »

Share

Comments are closed.