Journal-Diagonale

Installée place du Cantal à Colomiers, ORGECO31, l’Association de défense des consommateurs d’Occitanie, vient d’obtenir de la Direction Régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités Occitanie (DREETS) la labélisation PCB pour Point Conseil Budget.

Qu’est-ce qu’un Point Conseil Budget ?

Les Points Conseil Budget sont des lieux ouverts à tous, qui proposent des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés. Les conseillers aident les familles :

  • à faire face à une situation financière difficile
  • à améliorer la gestion de leur budget
  • à anticiper un changement de situation, familiale ou professionnelle, ayant un impact sur leurs ressources ou leurs dépenses.

Concrètement, il est possible d’être aidé pour :

  • négocier un échéancier de paiement,
  • dialoguer avec sa banque,
  • revoir un contrat d’assurance,
  • accompagner la procédure de surendettement,
  • etc.

Tous les publics peuvent être reçus, quel que soit leur niveau de ressources, y compris les personnes qui ne sont pas suivies par les services sociaux.

Prévention et lutte contre la pauvreté

Avec la crise sanitaire, les budgets de familles et de particuliers se sont trouvés fragilisés, en raison soit d’une mise au chômage partiel, de l’impossibilité de trouver un nouvel emploi ou encore de l’arrêt d’une activité. C’est à ces personnes que les Points Conseil Budget doivent apporter une aide. En complément de cette action de terrain, ORGECO31 œuvre depuis plusieurs années pour la défense de tous les consommateurs sans distinction de couleur d’origine ou de religion. Selon le rapport d’étape de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté publié fin 2021, entre 2018 et 2021, 64% des bénéficiaires du dispositif PCB interrogés ont estimé «que l’accompagnement a permis une meilleure gestion de leur budget mensuel ». ORGECO31 souhaite donc grâce à sa labellisation PCB, participer au développement de ce dispositif afin de prévenir le surendettement et de renforcer l’accompagnement des personnes pouvant rencontrer des difficultés financières.

Le PCB, des actions concrètes

Lorsqu’une personne prend contact avec le PCB, un premier rendez-vous est fixé. Il consiste en une phase d’accueil, afin de récolter un maximum d’informations, « Il s’agit de comprendre la problématique de la personne, son environnement, s’il est déjà accompagné par des professionnels, connaître ses dettes éventuelles ou encore s’il est à découvert», explique Pierre Castéran, Président d’ORGECO31. Si son dossier relève bien du PCB, la personne est ensuite reçue pour une phase de diagnostic. « Il s’agira alors de comprendre la situation de manière plus globale, d’avoir des informations sur son parcours, sur le point de rupture entre son autonomie financière et les difficultés qu’elle rencontre. Nous nous intéressons à chaque personne qui fait appel au PCB pour lui apporter notre aide. »

Trouver des solutions pour chacun

Dans la majorité des cas, les personnes reçues ont eu des accidents de parcours dans leur vie personnelle ou professionnelle. Les PCB accueillent des personnes isolées ou des familles (monoparentales ou non) qui ont des difficultés à s’en sortir seules. Elles peuvent avoir été tentées par des crédits à la consommation faciles à obtenir, puis avoir été confrontées à une diminution de leurs ressources. Elles peuvent aussi avoir un loyer trop élevé à payer à la suite d’une séparation. « C’est souvent un cumul de situations qui placent les personnes en difficultés » précise Pierre Castéran, Président d’ORGECO 31.

Selon les témoignages d’autres PCB « ce sont généralement des personnes soucieuses de s’en sortir. L’accompagnement va donc généralement bien fonctionner car étant à l’origine de la demande, elles ne se sentent pas contraintes ».

Les PCB accompagnent les demandeurs jusqu’à la résolution du problème, le rythme des rendez-vous est défini en fonction des objectifs fixés. « Nous pouvons aussi nous mettre en lien avec un bailleur pour des dettes de loyers, mettre en place des échéanciers pour le remboursement ou encore, mais en dernier recours, monter un dossier de surendettement.»

Contact PCB Colomiers ORGECO 31

Adresse : ORGECO 31 et PCB de Colomiers – Ensemble associatif 3 et 4 place du Cantal – 31770 Colomiers. RDV du lundi au vendredi de 9H à 17H au 05 61 29 84 76 – 06 63 58 58 58 ou par mail à orgeco31@gmail.com – Permanence pour études des dossiers avec la référente du PBC de Colomiers Nathalie BATHELLIER :

  • Mercredi de 9H à MIDI
  • Jeudi de 14H à 17H

Share

Comments are closed.