Journal-Diagonale

Retraçant le destin exceptionnel d’une Femme qui l’est tout autant, cette exposition en 24 panneaux mêlant photos et textes a connu son vernissage ce lundi 18 octobre.

C’est en présence de Hubert Strouk, responsable adjoint au service pédagogique et coordinateur de l’antenne sud du Mémorial de la Shoah et devant un parterre d’élus/responsables éducatifs de Colomiers que Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole a ouvert cette exposition. L’occasion de rappeler que les avancées ne sont jamais acquises et la nécessité du devoir de mémoire qui semble plus malmené que jamais.

Ce vernissage a également été porteur d’une très bonne nouvelle : en février 2022, Ginette Kolinka, survivante du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, reviendra à Colomiers afin de rencontrer des élèves de 3ème. Débordante d’énergie et véritable gardienne de la mémoire de la Shoah, sa visite est une chance pour ces collégiens.

Dans le thème
L’ouverture prévue en novembre 2021 de la nouvelle école élémentaire Simone-Veil tombe à point nomée avec cette exposition, permettant de boucler la boucle en quelque sorte. Diago vous tiendra bien entendu informés de cet événement à venir.

Concernant l’exposition, force est de constater qu’elle est admirablement réalisée. Concise sans être sommaire, elle apporte informations et faits marquants avec une remarquable pertinence. Les 24 panneaux défilent naturellement au point de vouloir la parcourir une seconde fois.

Ouverte à toutes et à tous aux horaires habituels de l’Hôtel de ville, Simone Veil : Un Destin est clairement à ne pas rater.

Share

Comments are closed.