Journal-Diagonale

Si le Grand Central a été inauguré le 25 octobre dernier (voir notre article sur le sujet en cliquant ici ), le bâtiment abritant son ancêtre Le Central est toujours debout mais de fait privé de sa substance. Ayant accueilli “‘Les enquêtes de Colima’ (la petite colombe aventurière) pour le plus grand plaisir des petits et quelques rares manifestations (comme une présentation du projet de rénovation du Val d’Aran), cette construction loin d’être bonne pour la casse se doit donc de trouver une nouvelle fonction.

De par son positionnement, Le Central est pleinement concerné par le projet de redynamisation du Centre Ville, mené par la municipalité en partenariat avec le bureau d’études Interland depuis avril 2021. Cette dynamique en 3 temps connaitra la présentation d’un programme opérationnel et financier d’ici à avril 2022 avec pour objectif la redynamisation du centre ville. Elle passera par les vecteurs comme la réappropriation du territoire ou le plaisir de s’y rendre, que ce soit pour consommer ou non.

Dans ce cadre, le feu cinéma Le Central restera un lieu géré par la municipalité et aura une vocation culturelle. L’objectif est de renforcer l’offre en ce sens et de la diversifier en tandem avec le nouveau cinéma Le Grand Central voisin. Pour ce faire, Benjamin Rioux, Délégué à l’Innovation territoriale, au développement numérique, à la ville collaborative et à la coopération internationale et Caroline Vauchère, Déléguée à la Culture, à la diffusion des savoirs, à l’université populaire columérine, aux jeunesses et à la laïcité, sont actuellement au travail afin de déterminer ce que sera la suite du cinéma Le Central. La suite à la prochaine séance.

Share

Comments are closed.