Journal-Diagonale

Véhicule de camping aménagé pour pouvoir y vivre d’après un certain Larousse, la caravane se différencie du camping car par sa capacité à pouvoir être détachée de sa partie motorisée. Les usages qui en découlent peuvent sembler similaires mais dans les faits l’affaire n’est aps si simple. Sans partir dans une opposition façon Beatles Vs Rolling Stones, force est de constater que les deux types de maisons mobiles ont chacune leurs avantages/inconvénients.

Team Caravane

Avantage premier, sans conteste l’espace intérieur, son optimisation et le confort offerts par rapport au camping car. Pas de véhicule tracteur intégré = pas besoin de poste de pilotage, de compartiment moteur et j’en passe. À catégorie égale, on est mieux dans une caravane.

Autre gros avantage, celui du prix. Là encore à catégorie égale, il n’y a même pas match. De la même manière, l’entretien est anecdotique sur une caravane.
Enfin, une fois posée, elle vous permet de profiter de votre véhicule de manière tout à fait normale.Essayez de vous promener dans les rues de Vintimille en camping car pour voir…

Team Camping Car

Une caravane, c’est limité à 90 même sur l’autoroute. Un camping car sous les 3,5 T, 130. Pour faire Toulouse/Narbonne, c’est acceptable. Pour aller à Nancy, ça change radicalement les choses.
Sa liberté de mouvement, sa maniabilité et sa relative compacité rendent le quotidien bien plus simple, de même que ses prestations qui sont souvent au dessus (comme le réservoir d’eau largement plus conséquent).

Caravane et mobile-home : ne pas se planter

Présentant tous deux un intérieur aménagé en vue d’y vivre aussi longtemps que bon vous semble, les deux entités ne sont pas jumelles. Le mobile-home est certes un logement nomade, mais il n’est pas homologué pour circuler sur la route. Pour le changer d’emplacement, un transport sur un véhicule adapté pouvant aller jusqu’au convoi exceptionnel selon la taille est obligatoire.

À fond les ballons

Jamais en retrait lorsqu’il s’agit de marquer l’histoire dans des domaines essentiels, nos amis Américains détiennent le record du monde de vitesse en tractant une caravane. Après avoir collé 1500 chevaux dans un pickup GMC, ils ont atteint la vitesse folle de 226km/h. Un petit pas pour l’homme…

Bleu Pervenche

3 types de permis sont requis pour pouvoir tracter une caravane en toute tranquillité : le B, B96 et BE.
B vous permet de tracter une caravane ne dépassant pas les 750 kg  sous réserve que la somme des PTAC (soit véhicule + caravane) ne dépasse pas les 3500 kg.
Au delà, c’est la formation B96 qui fera la loi pour conduire un ensemble dont le PTAC se situe entre 3501 et 4250 kg.
Si votre ensemble dépasse cette dernière limite, c’est un permis BE qu’il faudra obtenir pour ne pas avoir de soucis avec les force de l’ordre. Véritable examen avec épreuves théoriques et pratiques, il est accordé à vie.

C’est l’hermine ou la caravane

Vu qu’un simple permis B est requis pour tracter les caravanes les plus modestes en poids et que leur coût est largement moins élevé qu’un camping car, la tentation de se trouver une petite maison qui roule pour pas trop cher est grande. Comptez dans les 10 000€ pour un premier modèle neuf de mini-caravane qui offrira certes un espace réduit mais des aventures à n’en plus finir. Aussi appelées « Teardrop » non pas à cause de Massive Attack mais bien à cause de leur forme de « larme », ces chouettes petites remorques habitables inspirent d’emblée la sympathie. Guettez le marché de l’occasion également en suivant les mêmes règles que pour une recherche de voiture : entre particuliers, s’il y a un doute, c’est qu’il n’y a plus de doute. S’adresser à des professionnels surtout quand on est novice est largement plus rassurant avant de dire banco.

Share

Comments are closed.