Tous les conseils pour profiter de vos extérieurs

Si pour certains cette parenthèse de confinement a permis de se recentrer sur soi, elle a revêtu pour d’autres le costume de maton. Alors que les beaux jours se lèvent, et que le voile sur des temps incertains se soulève, rien n’est plus précieux qu’un petit extérieur bien à soi. Jardins, terrasses ou simple balcon, ces petits écrins de verdure sont les stars du moment. Désormais, l’heure est à la détente en plein air. Des oasis au sein desquelles on redécouvre le jardinage, le chill, et les repas à l’ombre

Un écrin de verdure entre les murs

Le vert s’invite sur nos terrasses

©Hélène Ressayres

Si l’indoor végétalisé a eu le vent en poupe cet hiver, lui aussi se déconfine et migre vers l’extérieur. Les cactées sont les stars des petits espaces, pour un look épuré et moderne. Idéal pour un environnement urbain et semi-urbain, ils nécessitent peu d’entretien. «  En pleine terre ou en bacs exposés à la pluie, les cactées ne demandent aucun arrosage. Ce sont des plantes qui ne gèlent pas et sont capables de résister à des températures allant jusqu’à -13°C », explique Patrice Bajan, responsable des achats végétaux des «  Espaces Verts Du Languedoc  ». A l’instar de la haute couture, les plantes se mettent elles aussi à la tendance rétro. Et c’est ainsi que défilent sur les podiums des jardineries, les bohèmes Strelitzia, les exotiques bananiers, et les sylphides Phormiums.

Et le vintage semble s’inviter jusque dans le potager, puisque «  les gens recherchent le goût de la tomate de mamie  », confesse Paul, responsable végétaux d’extérieur chez « Truffaut » à Colomiers. Un engouement pour les variétés anciennes et qui ont du goût, à retrouver parmi la large sélection proposée par « Les Espaces Verts Du Languedoc ». On choisira une Rose de Berne à la peau très fine pour la salade, une tomate russe pour les coulis, ou des tomates cocktails à l’heure de l’apéritif. Car l’été est bel et bien le moment de récolter et réaliser ses conserves. Du côté des plantations, l’heure est aux légumes d’hiver : chou, salade, radis et brocolis, prennent place dans les semis.

Pour les adeptes du minimalisme, le jardin minéral confère un style épuré et zen à nos extérieurs. Inspiré de la philosophie bouddhiste, le jardin minéral crée une harmonie entre l’homme et la nature. Statues, obélisques, mousse, lichen, et cailloux, rythment l’ambiance oisive de ces terrasses modernes. « Il s’agit de jardins où il y a peu de vivant. On obtient grâce à ces compositions minérales, de belles esthétiques qui demandent un entretien infime  », développe Alexandre, responsable aménagement extérieur de chez « Truffaut » à Colomiers. Le nombre limité de végétaux permet ainsi la création d’un espace extérieur agrémenté sur une très petite surface

Share

Write A Comment