ICC Finance, courtier en crédit immobilier, décrypte ces premières semaines de déconfinement.

«  Suite au déconfinement nous observons un regain d’activité important sur le bassin toulousain. Cela va-t-il durer ? Nous ne pouvons pas le prédire. Cependant nous avons retrouvé, depuis la fin du confinement, une activité presque similaire à celle que nous avions avant la crise » analyse Hugo Cariat, co-fondateur d’ICC Finance.

Les taux d’emprunt sont, pour le moment, plus hauts que ce qu’ils étaient. Par exemple, en région toulousaine :

  • Pour un emprunt sur 20 ans, le taux moyen est passé – en trois mois – de 1,12% à 1,25%, soit une augmentation 0,13 point.
  • Sur 25 ans, le taux moyen est passé de 1,38% à 1,40%, soit 0,02 point de plus.
  • Concernant les durées d’emprunt : En 2015 pour 200 000 € empruntés sur 25 ans, le coût total du crédit revenait à 63 166€. À ce jour, à situation similaire, le coût est de 27 484€, soit une baisse de plus de 35 000 €. Les conditions de financement immobilier devraient donc rester intéressantes pour les futurs acheteurs.

«  La crise sanitaire va probablement causer une hausse du chômage et cela peut éventuellement pousser certains propriétaires à vendre leur bien immobilier afi n de prendre, à la place, un bien en location. A Toulouse, on constate plus de demandes que d’off res de biens, notamment sur l’hypercentre. Cela pourrait permettre de remettre des off res sur le marché et peut-être avoir un impact sur les prix. Mais s’il y a une baisse, on pense qu’elle ne sera pas importante ; sans doute entre 5% et 10% maximum du prix de vente. On reste sur des prix au mètre carré qui ne sont pas exorbitants, par rapport à Paris, Bordeaux ou même Lyon » explique Hugo Cariat.

10 Allée du Roussillon,
31770 Colomiers
Tél. 05 61 40 79 68
icc-finance.fr

Share

Author

Write A Comment