Les porteurs de projets restent motivés malgré la baisse annoncée des prix, près de 83% des vendeurs ont l’intention de céder leur bien et plus de 68% des acheteurs souhaitent acheter un logement, selon un récent sondage.

D’où vient cette appétence pour l’immobilier, malgré l’avenir incertain qui entoure le secteur ? Le confinement a fait prendre conscience aux Français l’importance d’être bien logé et d’être protégé physiquement contre le virus, c’est ce que les notaires désignent par l’expression «pierre protection».

Le confinement a engendré deux autres phénomènes qui confirment cet intérêt pour la pierre. Le premier est un regain d’intérêt pour les maisons de périphérie ou en pleine campagne. Confinés pendant deux mois, les Français ont envie d’espaces extérieurs (jardins, terrasses…) et de verdure pour leur future résidence principale. C’est la «pierre verte». Sans oublier la fameuse «pierre plaisir», prisée par les amateurs de résidences secondaires ou de pied-à-terre, ce qui aura pour conséquence un rééquilibrage entre les appartements et les maisons en matière de prix. Le second phénomène est la volonté qu’ont les Français d’avoir dans leur logement un espace privatif. Durant le confinement, beaucoup ont pris goût au télétravail mais n’ont pas pu disposer d’un espace confortable pour travailler. Certains pourraient être tentés d’aménager une pièce supplémentaire ou d’acquérir un logement plus grand.

C’est la «pierre mixte». Après le confinement, les envies de bureau au jardin se font plus fortes.

Zoom sur l’ouest toulousain

Jean-Henri ROMANET, gérant des agences BEGUE IMMOBILIER de Brax et de Pibrac nous confirme cette tendance sur tout l’ouest toulousain :
“Suite à ce déconfinement, nous avons observé une reprise très active du marché de l’Immobilier sur l’Ouest toulousain. Ce secteur déjà très prisé avant le confinement l’est encore plus compte tenu de la proximité entre autre des pôles aéronautiques et du centre ville de Toulouse ainsi que de son cadre verdoyant notamment avec la forêt de Bouconne poumon vert de Toulouse. En effet, ce secteur permet aux familles d’accéder à de grandes parcelles leur offrant un cadre de vie particulièrement privilégié. Nous pouvions constater avant le COVID-19, la venue de jeunes couples avec enfants désireux de se mettre au vert afin de leur offrir un lieu de vie des plus qualitatif et adapté. Tout cela a certainement été amplifié par cette période difficile et anxiogène que le COVID-19 a pu nous faire vivre.”

Agence de Pibrac – Tél. 05 61 77 00 00
Agence de Brax – Tél. 05 61 86 39 39

Share
Author

Write A Comment