Journal-Diagonale

Survivante du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, cette Grande Dame passeuse de mémoire de la Shoah s’est rendue ce mardi 8 février 2022 en Salle Gascogne pour rencontrer les étudiants des établissements Victor Hugo, Voltaire, Blum, Sainte Thérèse et de l’ORT. Notons que cette initiative de La Ville avait déjà été réalisée en 2018.

Photo : Julien Fitte

Arriver à garder l’attention de 300 élèves juste en racontant une histoire n’est pas chose aisée. Saisissante, précise dans ses descriptions sans jamais surcharger son récit, Ginette Kolinka a sans difficulté su capter l’intérêt de ces étudiants qui se souviendrons longtemps de ce précieux témoignage. Racontant son expérience mais également celle des personnes qu’elle a croisé, décrivant les lumières, bruits et sensations avec une justesse rare, celle qui a été frappée du numéro 78599 nous emporte avec elle dans son histoire malheureusement vécue. Fidèle à la réalité, elle n’hésite pas à avouer lorsqu’un détail lui échappe, ne s’en tenant qu’à la stricte vérité de son existence.

Photo : Julien Fitte

Cet entretien d’une paire d’heures a été retransmis en direct dans les établissements du territoire, les conditions d’accueil ne permettant pas de recevoir tous les élèves pour raison sanitaire. La vidéo de son récit est d’ailleurs disponible sur Youtube ci-dessous.

À l’heure où le jugement et les plaintes pour un rien sont monnaie courante, le témoignage de Ginette Kolinka remet les choses en perspective. Précieuse détentrice de l’histoire que certains semblent oublier, l’apport de cette Femme exceptionnelle auprès des jeunes est inestimable. Pour que jamais ces atrocités ne soient oubliées ni reproduites.

Photo : Julien Fitte
Share

Comments are closed.