Tag

travail

Browsing

Mardi après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé les modalités du déconfinement à l’Assemblée Nationale. Prévu pour le 11 mai, cette sortie progressive pourrait cependant être repoussée si l’évolution de l’épidémie n’est pas celle attendue. Voici les points clefs de ce discours :

  • Déplacement sans attestation pour des trajets allant jusqu’à 100 kilomètres de votre domicile. Passé cette distance, ils ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel
  • Reprise du travail avec maintien du télétravail partout où c’est possible.
  • Retour en cours progressif des maternelles et de l’école élémentaire sur la base du volontariat. Une possibilité de retour des 6ème et 5ème est étudiée mais elle dépendra de la circulation du virus.
  • Tous les magasins pourront rouvrir à l’exception des cafés et restaurants. Ces derniers verront leur condition étudiée à la fin du mois de mai.
  • Réouverture des crèches dans la limite de dix enfants maximum par espace
  • Port du masque obligatoire dans les bus et métro avec un siège sur deux condamné pour favoriser la distanciation sociale
  • Sport individuel autorisé mais toujours interdit dans les lieux couverts. Les sports collectifs et/ou de contact restent interdits.
  • Les marchés de plein vent sont autorisés à partir du 11 mai. Idem pour les médiathèques, bibliothèques et petits musés.
  • Les parcs et jardins seront autorisés dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.
  • Les cimetières seront rouverts au public.

Avec ce lot d’autorisations vient son pendant d’interdictions :

  • Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux se verront limités aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
  • Les rassemblements privés ou sur la voie publique sont limités à 10 personnes.  On n’est pas prêt de se faire des barbecues quoi.
  • Les plages restent fermées au moins jusqu’au 1er juin.
  • Pas de cérémonie religieuse avant le 2 juin.
  • Il est demandé aux personnes âgées de limiter leurs sorties au strict minimum.
  • Pas de réouverture pour les lycées pour le moment.
  • Cinémas, salles de sport et salles de concert couvertes resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • Pas de reprise pour les compétitions sportives.
  • Tous les évènements regroupant au moins 5000 personnes n’auront pas lieu d’ici septembre.
Share
Photo : Julien Hank Fitte

Depuis mardi 17, notre Pays vit au ralenti. Blouses bleus sommées de se confiner, blouses blanches en plein rush, le paysage de l’activité dans l’hexagone n’est plus à dépeindre. Pourtant, alors que les articles pleuvent pour féliciter nos personnels soignants, les projecteurs ne semblent pas vouloir se tourner vers nos agriculteurs. Corrigeons le tir avec cette interview de Christian et Florent Serres, père et fils agriculteurs exploitants à L’Isle-en-Dodon.

Diagonale : Messieurs bonjour, nous vous savons toujours au travail malgré cette situation difficile, quels changements avez-vous observés ?

Bonjour Diago, toujours au boulot oui, on s’occupe des blés et prépare les semis de printemps (tournesol, maïs…). Le travail reste identique même si on commence à observer des difficultés à se procurer certains produits, les chaines d’approvisionnement étant fortement impactées.

Votre activité est-elle compatible avec la recommandation de devoir rester confinés? Quel sont vos risques d’exposition au virus ?

À vrai dire, en cette saison nous passons le plus clair de notre temps seul dans la cabine du tracteur. Aucun risque donc d’être source ou sujet de contamination. Nous respectons cependant le confinement une fois le travail terminé. 
Pour ce qui est de la continuité de notre activité, le fait est que c’est la Nature qui nous dicte le calendrier. Si nous ne nous tenons pas à ce dernier, nous créerons une crise d’approvisionnement à la fin des moissons. Si cela devrait se produire, nous serions dépendant des exportations, chose qui n’a clairement pas été à notre avantage lorsqu’il a fallu trouver des masques et autre gels hydroalcooliques ces derniers jours…

Si vous êtes encore au travail, c’est donc pour nous faire tous manger demain. A l’issue de cette crise, est-ce que le regard des français sur votre activité va changer selon vous ? Je pense à l’association agriculteur/pollueur notamment.


Je l’espère, ne serais ce qu’en voyant que l’air est devenu plus sain dans les villes depuis que quasi plus personne ne circule, ne prend l’avion ou ne produit dans des usines alors que dans le même temps, nous continuons pourtant à travailler…L’agriculture est un des milieux qui a le plus évolué en matière de respect de l’environnement depuis ces 20 dernières années, il serait temps que les mentalités en prennent conscience. Cette crise montrera peut être que notre métier n’est pas responsable de tous les maux qu’on lui accorde. Au passage, nous tenons à saluer les secteurs encore au travail malgré le confinement. Ces métiers vitaux pour nous tous, de la distribution alimentaire à la santé en passant par les collectes des déchets ainsi que les forces de l’ordre. Il est important pour nous tous de nous unir afin de faire valoir notre rôle auprès de l’État. De plus, si les journalistes pouvaient donner moins dans le sensationnel ou dans le sujet qui vend du papier sans se soucier de la véracité des propos tenus, ce ne serait pas plus mal (ndlr : nous en prenons bien note !)

Pour paraphraser Coppola dans Apocalypse Now, « Elle durera pas toujours cette guerre ». Quels sont vos projets à venir ?

Nous étudions le passage en bio sachant que nous sommes déjà en agriculture raisonné. En effet, plus on utilise de produits, plus ils nous coûtent cher. Moins en employer nous va parfaitement ! De plus leurs prix se sont vus grimper et certaines références disparaitre. Encore une fois, nous nous adaptons pour faire les choses au mieux pour nous, l’environnement et la population alors qu’en parallèle, nous avons perdu 1/3 de nos aides et qu’on nous paye notre production au même prix qu’il y a 20 ans…


Rédiger cet article tenait à cœur de la rédaction de Diagonale. Mettre en avant les gens qui nous font purement et simplement manger en ces temps difficiles nous importe tout autant que tous ces corps de métier qui travaillent avec courage et détermination pour le bien de nous tous. Grâce à tous ces hommes et ces femmes, la France est au ralenti mais pas à l’arrêt. Au sortir de cette crise, il sera de bon ton de ne pas l’oublier…

Share

À peine notre article sur les opportunités d’emploi de la région parut (à retrouvez ici), un florilège d’autres offres est arrivé ! Avis aux personnes en recherche d’un travail en cette rentrée, il y en a pour tous les secteurs :

Minjat – Colomiers

Nos voisins de Minjat recherchent un(e) commis de cuisine pour le restaurant (90 places assises). Vous souhaitez apprendre et vous êtes motivé(e), sérieux(se) et dynamique. Alors vous êtes faits pour Minjat ! Le poste a pourvoir est un CDI temps plein avec évolution souhaitée selon la motivation et l’implication sur le moyen terme vers le poste.
Conditions : salaire selon profil, repas pris en charge par l’entreprise, prime de fin année selon résultat, mutuelle/prévoyance.
Contact par e-mail : jeveuxrejoindre@minjat.com

 

Crêperie “Tonnerres de Brest” – Tournefeuille

La crêperie Tonnerres de Brest recherche un Commis-Plongeur (H/F) pour compléter son équipe. Le contrat proposé est un CDI 24H/ semaine (débutant accepté). Le poste est à pourvoir immédiatement.
Pour plus d’informations : 0761275090

 

Le zèbre – Pujaudran

La pizzeria Le zèbre à Pujaudran (10 min de Colomiers), recrute un/une serveur(se) avec une expérience de 6 mois/1 an sur le même poste. Salaire selon expérience.
Envoyez vos CV à pizzerialezebre@gmail.com ou par téléphone au 0562679484

 

Bier Akademie – Cornebarrieu

Le restaurant le Bier Akademie recherche un cuisinier avec expérience pour renforcer son équipe. Le poste est un CDI en temps plein essentiellement pour le service du midi.
Compétences requises : être autonome, imaginatif, et passionné esprit d’équipe important pour intégrer une équipe jeune et dynamique.
Urgent, pour les contacter : 05 61 42 98 13

 

Megazone – Plaisance-du-Touch

Le Megazone à Plaisance-du-Touch recrute. Trois postes sont à pourvoir pour des
CDI (16h/semaine) :

  •  1 Game Master pour l’Escape Game (lancement de partie, suivi de partie, aide aux clients pendant la session, rangement de la salle entre chaque session, nettoyage des salles) polyvalence Laser Game et Réalité Virtuelle.
  • 1 Animatrice pour la discothèque enfants (animation, maquillage fluo niveau simple, danse niveau simple mais il faut avoir le sens du rythme et un côté un peu foufou) polyvalence Laser Game et Réalité Virtuelle.
  • 1 Game Master pour la Réalité Virtuelle (accueil, lancement des participants, explication des jeux, aide pendant les parties, nettoyage de l’espace) polyvalence Laser Game. Horaires de travail à définir ensemble en fonction du poste choisi → WE et vacances scolaires

Deux postes à pourvoir pour des CDI (35h/semaine dont un poste à évolution rapide si vous faites vos preuves) :

  • 2 Game Master pour le Laser Game (accueil sur place et téléphonique, encaissement, lancement des parties de jeu, prise en charge des anniversaires, nettoyage) polyvalence Réalité Virtuelle.

Aucune expérience demandée, Megazone vous forme sur place.
Permis B et véhicule personnel obligatoire.
Pour postuler, envoyez votre CV directement par mail megazonecolomiers@gmail.com

 

Share

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Nous vous avons regroupé les annonces les plus récentes de la région !

Monkey Park – Plaisance-du-Touch et L’Union

Dans le cadre de son développement Monkey Park Plaisance-du-touch et L’Union recrutent deux CDD 24h évolutif. Permis B indispensable. Travail le mercredi, vendredi, samedi, dimanche vacances scolaires et jours fériés. Merci d’envoyer vos CV à contact@monkeypark.fr

 

Cotton Club – Colomiers

La brasserie le Cotton Club située en plein centre de Colomiers (Place de la Mairie) recrute :

  • un serveur pour un CDI en temps plein de 39h. Le poste dispose de 2 jours de repos dont le dimanche. À pourvoir immédiatement.
  • un commis de cuisine pour un contrat en CDI 39h.Cuisine traditionnelle française à base de produits frais. Le poste dispose également de 2 jours de repos hebdomadaire dont le dimanche. Vous serez en continu ou en coupure. À pourvoir immédiatement.

Adressez votre CV par mail à cottonclub31@hotmail.fr ou contactez Mr Éric PIMENTA au 0669415119.

 

Basket Club – Léguevin

Suite a un désistement, le Basket Club Léguevinois est à la recherche d’un coach motivé pour prendre leur jeune équipe U20 garçons. Pour 2 entraînements par semaine + une vingtaine de matchs sur la saison (championnat régional). Pour toute information complémentaire ou pour proposer vos services, contactez : president.bcl@gmail.com

 

Le d’Artagnan – L’Isle-Jourdain

Le restaurant Le d’Artagnan et sa jeune équipe proposent une cuisine” bistronomique”  !  Ils recherchent deux temps pleins:

  • Un Chef de partie ( formé en pâtisserie de préférence)
  • Un Commis de cuisine 

Qualités demandées :  Ponctualité, Dynamisme, Gaieté, Esprit d’équipe !
Horaires sans dépassement : Du mardi au vendredi midis : 8h30 -15h et les Vendredis- samedis soirs : 17h30-23h . Salaire selon profil.

Possibilité de covoiturage au départ de Colomiers !
Contactez Jason et Céline au 0652845056

 

Crossfit – Colomiers

Le Crossfit Colomiers Athletic Center recherche un coach pour dispenser des cours de CrossFit entre 7 et 10h par semaine. Envoyez votre CV à crossfitcolomiers@gmail.com

 

Share

COMMERCIAL (H/F) Colomiers 31770 – CDI – Temps plein

Secteur : Publicité
Missions : Développement commercial / gestion portefeuille clients
Entreprise : MEP CONSEIL / DIAGONALE
L’Agence :
MEP CONSEIL commercialise de la publicité en LOCAL aux commerces et enseignes de service. Nous sommes indépendants en publicité extérieure avec un parc de mobiliers urbain et dispositifs
grand format sur notre secteur ainsi qu’en presse locale avec le mensuel gratuit DIAGONALE version print, web et réseaux sociaux.
MEP CONSEIL est reconnu comme étant l’opérateur local en publicité.
Description du poste :
– Basé(e) à Colomiers vous assurerez votre mission de commercial(e) terrain sur le secteur
TOULOUSE OUEST et TOULOUSE PURPAN à l’ISLE JOURDAIN.
– Votre clientèle : commerces indépendants et enseignes nationales.
– Vous évoluez dans une équipe sympathique, décontractée et professionnelle.
Vos responsabilités :
– Prospection, développement de votre portefeuille client et entretien du réseau.
– Vente de solutions publicitaires presse locale, web et publicité extérieure.
– Reporting réguliers à la Direction.
– Relations publiques
Le contexte :
–  Vous participer au développement de notre nouveau service commercial en vue de
l’évolution du potentiel client sur le secteur.
– Rattaché au Directeur Commercial, vous aurez pour mission principale le développement du
portefeuille client.
-Vous avez une expérience dans le domaine de la vente d’espace publicitaire, le sens du commerce,
de la rigueur et connaissance des acteurs locaux, vous correspondez au profil recherché.
Contrat 35 h CDI – rémunération fixe + variable + prime/objectifs + véhicule de fonction
Share

Profusion d’offres en prévision de l’été sur Colomiers avec notamment les enseignes Minjat! et Le Canard Sur Le Toit qui cherchent à compléter leurs équipes respectives. 

Le Canard Sur Le Toit recherche :
– Un chef de partie chaud et froid
– Un second de cuisine
– Un commis de cuisine

Statut : CDI ou saisonnier
Disponible dès maintenant

Merci d’envoyer votre lettre de motivation et CV à direction@canardsurletoit.com
www.canardsurletoit.com/restaurant/

Minjat! recherche :
– Un boucher expérimenté
– Un serveur
– Un employé polyvalent magasin (15h en fin de semaine)
– Un plongeur

Merci d’envoyer votre lettre de motivation et CV à  jeveuxrejoindre@minjat.com
www.minjat.com

 

 

 

 

Share

Milieu dynamique et créateur d’emploi, le monde de la restauration est constamment à la recherche de talentueux collaborateurs. Que ce soit au contact du client en salle ou aux fourneaux, les personnes volontaires et travailleuses ont toujours une place à prendre. Focus sur les offres en cours sur Colomiers et alentours.

Crep’chignon 

Restaurant atypique et créatif, cet établissement bien connu de Cornebarrieu recrute un nouveau cuisinier et une nouvelle serveuse. Ouvert le dimanche en saison estivale, cet établissement détenteur de plusieurs trophées et titres (dont celui de Maître Restaurateur) recherche des candidats sachant gérer des services de 80 couverts en moyenne.
www.crepchignon.com
05 34 52 11 69
fb : @CrepChignon

 

Le Beef Saloon

Institution toujours mais côté columérin cette fois, avec ce restaurant Steak-House à la cuisine chaleureuse. Pour la saison d’été 2019, l’établissement recherche plusieurs profils runners affectés au service en salle. Côté cuisine, c’est un commis et un cuisinier qui sont demandés. Envoyez vos candidatures à beef.saloon@gmail.com
www.lebeefsaloon.fr
05 34 57 44 18
fb : Le Beef Saloon

Share

Las des classiques entretiens d’embauche formalisées et laissant peu de place à l’expression de vos talents ? Le match pour l’emploi est fait pour vous.
Concept unique, il consiste en un match de football entre recruteurs et candidats ! Si la formule prête à sourire au premier abord, elle est cependant loin d’être idiote dans les faits. Lors d’un match, les qualités de communication, stratégie et travail d’équipe sont vivement mises en évidence, ce qui n’échappe pas aux employeurs…
Pour les moins habitués du ballon rond, sachez que les qualités footbalistiques ne seront pas prises en compte (sauf en cas de triplé façon CR7 ou de coup franc à la Roberto Carlos).
Organisé par la ville de Colomiers et en présence de chefs d’entreprises membres du club Face Grand Toulouse ainsi que du coach de l’US Colomiers Football, cette rencontre aura lieu le 18 avril. Les match se dérouleront de 9h à 10h30 et les sessions de recrutement avec CV de 11h à 13h.  Rendez-vous donc salle Satgé au complexe sportif de Capitany !

Renseignements au 05 61 15 24 05

Share

Signe de bonne santé de notre territoire, les rencontres dédiées à l’emploi fleurissent avec le retour du printemps. Afin de répondre efficacement à leurs besoins en personnel, les magasins de la zone d’activité du Perget unissent leurs forces en créant un job dating les 26 et 27 avril à l’entrée de Leroy Merlin. Cet événement débutant à 10h et courant non-stop jusqu’à 18h, vous n’aurez que l’embarras du choix pour proposer votre CV aux 8 enseignes présentes : Decathlon, Mc Donald’s, SODIPA, Leroy Merlin, Biocoop, Lidl, Boulanger et Conforama. Matérialisé par plusieurs chapiteaux à l’entrée de l’enseigne de bricolage, le dispositif sera ouvert à tout le monde et sans rendez-vous. Sous la forme d’entretiens individuels rapides, vous allez pouvoir rencontrer l’ensemble des protagonistes sur un seul et même site avec efficacité.

Au programme : des jobs d’été, des CDD mais également des CDI. Vente, logistique, accueil, bien des métiers à pourvoir sont communs à ces différents employeurs potentiels ; votre candidature pourra donc retenir l’attention à plusieurs reprises…

On doit cette initiative à l’association des commerçants du Perget qui cherche constamment à dynamiser cette zone d’activité très prisée des columérins et au-delà.

Pensez à vous munir de votre CV et de votre plus beau sourire !

Share

Pour cette édition 2019, le traditionnel forum emploi de Colomiers se tiendra le mercredi 27 mars, de 9h à 17h, au hall Comminges. Les candidats pourront rencontrer 200 entreprises dans divers secteurs d’activité (services à la personne, animation, sécurité, industrie, aéronautique, bâtiment, commerce…). C’est l’occasion de pouvoir passer plusieurs entretiens d’embauche dans une même journée et ainsi maximiser ses chances. 

Rendez-vous incontournable de l’emploi, ce forum accueille en moyenne 2000 visiteurs à chaque édition, confirmant le dynamisme de la ville de Colomiers en termes de développement économique. 

Des ateliers sont également proposés pour parfaire ses recherches notamment (l’inscription se fait sur place).

Renseignements au 05 61 15 22 22

Share