Avec le confinement, la proximité géographique s’impose comme un critère majeur pour les investissements locatifs. La perspective de réaliser une grosse plus-value à la revente n’est un critère essentiel que pour 15% des investisseurs.

La proximité géographique est un critère qui commence à prendre de l’importance aux yeux des investisseurs locatifs. En février, 78% des investisseurs affirmaient que l’attachement affectif au territoire ciblé était important pour leur projet d’investissement locatif en cours. Avant de se lancer, ils préféraient connaître la ville en question, ses quartiers, croire en son avenir…

A l’inverse, pour 22% l’attachement au territoire n’avait pas d’importance (soit 1 investisseur sur 5).

Se constituer un patrimoine
Quant aux raisons pour lesquelles les Français se lancent dans l’investissement locatif, elles sont assez tranchées. Pour 40% des investisseurs, acheter un logement en vue de le louer permet de se constituer un patrimoine pour la retraite. 34% des personnes interrogées investissent dans le but de profiter d’un complément de revenus. 9% des sondés optent pour l’investissement locatif afin de transmettre un patrimoine à leurs héritiers. Enfin, seulement 7% des investisseurs cherchent à payer moins d’impôt.

Share

Write A Comment