Journal-Diagonale

C’est par un matin de mars 2020 que nous avions poussé la porte de ce nouvel établissement, remplaçant le feu Rital route de Toulouse à Cornebarrieu. Nous ne le savions pas encore, mais nous étions au seuil d’une découverte culinaire et humaine fantastique…

Mené par Fabrice et Myriam, Bocca Di Bacco nous a immédiatement renversés avec sa cuisine Italienne faite par un Italien avec des produits Italiens (même le four à pizzas vient de La Botte). Tout dans ce restaurant sonnait juste : l’assiette bien sûr mais également la salle, la terrasse ou encore cet étage ouvert il y a peu où l’on aimait à prendre son temps le soir en fredonnant nuit belle nuit.

Et l’accueil. Dieu quel accueil. Porté par un Fabrice jamais fatigué et toujours ravi de voir revenir ses clients, il était relayé avec le même enthousiasme par son équipe. En deux ans, on n’a jamais vu qui que ce soit faire la gueule dans ce restaurant. Alors pourquoi ? Pourquoi fermer ? Pourquoi arrêter une si belle histoire ? Tout simplement pour de nouveaux projets.

Avec 39 ans en cuisine, Fabrice Giordanno n’a strictement plus rien à prouver mais ce n’est pas ça qui l’a poussé à prendre cette décision. Ce qu’il veut désormais, c’est se recentrer sur ce qui lui tient à cœur. Voilà pourquoi (après une période de vacances bien méritée), il semble se projeter vers un endroit où il y a du sable et de l’eau salée. « À nous les coquillages et crustacés, mais pas sur une plage abandonnée. » précise t-il dans un message d’adieu sur la page Facebook du restaurant.

Il vous reste encore ce vendredi 24 au soir et samedi 25 midi et soir pour passer une dernière fois manger leurs formidables rotolinos, leurs pâtes au pesto du Seigneur, ou tout simplement venir leur faire un dernier coucou. Comptez sur nous cependant pour vous donner des nouvelles une fois qu’ils auront monté leur autre projet…

En attendant, c’est L’Animal qui prendra ses quartiers dans ces murs. Il est annoncé comme étant « une belle table pour les amateurs de viande ».

NDLR : Si notre métier nous pousse à travailler avec de nombreux établissements, Bocca Di Bacco restera sans conteste à part. La gentillesse de son personnel, l’exceptionnelle qualité de ses productions et l’infinie sympathie de ses tenanciers va clairement nous manquer. C’était vraiment fabuleux. Grazie mille <3

Share

Comments are closed.