Partenaire privilégié de la ville de Tournefeuille en charge le la programmation des musiques actuelles, Bajo El Mar subit de plein fouet la crise sanitaire qui interdit tout concert, spectacle ou événement accueillant un certain volume de public. Touchée mais loin d’être coulée, l’équipe résidente et en gestion de la salle de spectacles Le Phare s’est creusée la tête pour faire vivre cet espace et ainsi prouver que rien n’arrête la culture. Parmi toutes les idées proposées, celle de la mise à disposition des moyens de production a été retenue. En effet, ne pas pouvoir accueillir de public ne signifie pas ne plus en accueillir pour toujours. Ainsi, l’artiste Oordaya profitera du plateau pour travailler son live au Printemps de Bourges à venir. D’autres artistes lui emboîtent le pas afin de faire vivre cet espace de création, notamment le studio du Phare. À ce propos, Bajo El Mar dispose encore de créneaux pour les artistes qui cherchent ce genre de prestation. Au travers du dispositif La Capsule (mis en place avant le confinement mais boosté depuis), l’association propose l’accompagnement d’artistes et de groupes, rendant cette salle de concert aussi vivante que lors de ses représentations habituelles.

Si la situation sanitaire s’éclaircit, Bajo El Mar organise pour le 15 octobre la 3ème édition de Jazz Sur Son 31 dans les locaux de l’Escale. Show must go on..

Plus d’infos : www.bajoelmar.fr
www.lephare-tournefeuille.com

Share

Write A Comment