Mardi après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé les modalités du déconfinement à l’Assemblée Nationale. Prévu pour le 11 mai, cette sortie progressive pourrait cependant être repoussée si l’évolution de l’épidémie n’est pas celle attendue. Voici les points clefs de ce discours :

  • Déplacement sans attestation pour des trajets allant jusqu’à 100 kilomètres de votre domicile. Passé cette distance, ils ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel
  • Reprise du travail avec maintien du télétravail partout où c’est possible.
  • Retour en cours progressif des maternelles et de l’école élémentaire sur la base du volontariat. Une possibilité de retour des 6ème et 5ème est étudiée mais elle dépendra de la circulation du virus.
  • Tous les magasins pourront rouvrir à l’exception des cafés et restaurants. Ces derniers verront leur condition étudiée à la fin du mois de mai.
  • Réouverture des crèches dans la limite de dix enfants maximum par espace
  • Port du masque obligatoire dans les bus et métro avec un siège sur deux condamné pour favoriser la distanciation sociale
  • Sport individuel autorisé mais toujours interdit dans les lieux couverts. Les sports collectifs et/ou de contact restent interdits.
  • Les marchés de plein vent sont autorisés à partir du 11 mai. Idem pour les médiathèques, bibliothèques et petits musés.
  • Les parcs et jardins seront autorisés dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.
  • Les cimetières seront rouverts au public.

Avec ce lot d’autorisations vient son pendant d’interdictions :

  • Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux se verront limités aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
  • Les rassemblements privés ou sur la voie publique sont limités à 10 personnes.  On n’est pas prêt de se faire des barbecues quoi.
  • Les plages restent fermées au moins jusqu’au 1er juin.
  • Pas de cérémonie religieuse avant le 2 juin.
  • Il est demandé aux personnes âgées de limiter leurs sorties au strict minimum.
  • Pas de réouverture pour les lycées pour le moment.
  • Cinémas, salles de sport et salles de concert couvertes resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • Pas de reprise pour les compétitions sportives.
  • Tous les évènements regroupant au moins 5000 personnes n’auront pas lieu d’ici septembre.

Share

Write A Comment