Voilà déjà huit ans que la brasserie du « Carré Vert » privilégie la qualité et les viandes de prestige. Une enseigne spécialisée dans les viandes internationales, comme la Kobe du Japon, la Galice d’Espagne, la Simmental de Bavière, ou l’Angus des Etats-Unis. Des chairs goûtues venues en direct du producteur, qui font la réputation de la maison.
Pour Noël, « Le Carré Vert » ressort les recettes de grand-mère, pour des plats pleins de générosité 100% faits maison : cassoulet, épaule et souris d’agneau ariégeois, tête et ris de veau, ou encore joue de bœuf de
Galice confite. Un retour à l’authenticité qui se retrouve dans la conception des jus qui accompagnent les viandes. « On récupère toutes les parures des viandes, les épluchures ou les restes des légumes, que l’on fait mijoter
pendant une dizaine d’heures », explique Thierry Fossat, patron du « Carré Vert ». Pour accompagner ces plats aux saveurs d’antan, le restaurant propose une large carte de vins, dans laquelle se nichent belles bouteilles et grands millésimes. Une gamme mise en place spécialement pour cette saison où se côtoient « Voulte Romanet », « Hospice de Beaune », « Château Margaux », ou encore « Corton-Charlemagne ». Ceux pour qui fêtes riment avec champagne ne seront pas en reste puisque la cave du « Carré Vert » propose aussi du « Don Pérignon», du « Ruinart Blanc de Blancs », et
l’incontournable « Moët et Chandon ».
Notez que pour cette fin d’année, la brasserie ouvre un espace pub anglais avec ambiance musicale tous les soirs. Un îlot convivial et cosy spécialisé dans les bières, cocktails et whisky, dont la déco chaleureuse viendra parer le frimas de l’hiver.

« LE CARRÉ VERT » 12 AVENUE ANDRÉ-MARIE AMPÈRE
31770 COLOMIERS / 05 61 84 52 04

Share

Write A Comment