Journal-Diagonale

Ce mois-ci, Diagonale vous propose de partager un moment avec Albert Sanchez, maire de Cugnaux, dans le cadre de notre rubrique Un Café Avec…

Diagonale : Monsieur Sanchez, vous faites partie des nouveaux maires élus de la métropole toulousaine et avant d’enchaîner sur des thèmes de la vie sociale et économique cugnalaise, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel avant votre élection de juin 2020 ?

Albert Sanchez : Originaire de La Barousse, j’ai effectué la totalité de ma vie professionnelle dans l’ouest toulousain. En effet, en 1991, Alex Raymond, alors maire de Colomiers m’embauche comme responsable des services techniques de la ville qui, à cette époque regroupaient plus de 200 collaborateurs au sein des services techniques. Je reste à ce poste jusqu’en 2012 pendant le dernier mandat de Bernard Sicard. Puis j’intègre Colomiers Habitat, bailleur social institutionnel majeur de la métropole, en tant que responsable de la production et des ventes mais également chargé des grands projets. Et c’est en 2017 que j’intègre en tant que Directeur des Services Techniques la mairie de Plaisance du Touch puis l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile où j’occupe le poste de responsable des travaux sur tout le territoire français. Cette mission m’a amené entre autres à gérer les importants travaux sur les aéroports de Melun et Grenoble. Puis la crise du COVID arrivant, le trafic aérien totalement à l’arrêt, cette dernière mission prenait beaucoup moins de sens.

Diagonale : Nous arrivons donc à juin 2020 quand vous êtes élu maire de Cugnaux. Commentez-nous ce moment important de votre nouvelle vie en tant qu’élu.

Albert Sanchez : C’était tout d’abord une grande joie ce jour-là et une grande fierté d’avoir mené à la victoire une liste citoyenne rassemblant différentes sensibilités de la gauche. J’ai pris assez rapidement la décision de me consacrer à 100 % à mon mandat de maire. J’ai toujours été inspiré politiquement par la position qu’avait Bernard Sicard lorsqu’il était maire de Colomiers, et garde cette vision pragmatique de la vie politique tout en me maintenant au contact du réel.

Diagonale : Quels sont les grands projets de la ville que vous avez lancés depuis votre arrivée ?

Albert Sanchez : Notre programme est riche de projets, mais le développement économique de la ville, autour de Francazal notamment, est l’un des axes importants pour l’avenir. Sur ce territoire, le projet VILAGIL, soutenu par Toulouse Métropole et par l’Etat, s’intéresse aux mobilités du futur, terrestres et aériennes, et aux énergies renouvelables et décarbonnées. Cet ambitieux projet accueillera un techno-campus sur la filière hydrogène en 2024, et la société Aura Aero, qui construit des avions électriques, développera ses activités sur cette même zone. La conséquence sur l’emploi local sera également très importante puisque ce sont plus de 2000 emplois qui​ seront créés à horizon 2026 !

Diagonale : Dans quelle partie de Cugnaux se situera ce projet ?

Albert Sanchez : C’est principalement sur la zone de Francazal que seront investis dans un premier temps les 110 M€ répartis entre la Région Occitanie (40 M€), EDEIS l’exploitant de l’aéroport de Francazal (23 M€) et Toulouse Métropole (47 M€). En cohérence avec l’implantation de ce projet, je pilote les Délégations de l’aménagement de Francazal et de la Logistique Urbaine au sein de Toulouse Métropole, en complément de mon engagement au sein du groupe “Toulouse Métropole en Commun”.

Diagonale : Quels sont les autres projets que vous avez dans vos tiroirs ?

Albert Sanchez : Notre équipe municipale a pris un engagement fort autour de la préservation des terres agricoles et naturelles, mais aussi de la promotion d’un mode de production plus durable. Nous avons ainsi lancé un projet innovant de maraîchage pour alimenter notre cuisine centrale qui sert plus de 2 000 repas par jour en denrées locales. Afin d’améliorer le cadre de vie des cugnalais , nous avons également acheté le Parc du Château de Maurens, d’une superficie de 5 ha en plein cœur de ville, pour le rendre en accès public courant 2022. En complément, et afin de fournir des services de proximité, un projet de maison de santé pluridisciplinaire et l’implantation d’un nouveau collège sur la commune sont à l’étude. Nous avons également planifié la rénovation de nombreuses infrastructures, en particulier de la Résidence autonomie Loubayssens (4,4M d’€) et du site du Club de Rugby de la Saudrune qui regroupe 4 communes et plus de 500 licenciés. P our finir, un dernier axe fort de nos engagements consiste à encourager les mobilités douces et le développement des transports en commun sur le territoire : avec l’arrivée du Lineo 11 en septembre 2022, Cugnaux sera désormais à 15minutes du métro Basso- Cambo !

Diagonale : Monsieur Sanchez, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de mandat et que vous puissiez mettre en œuvre tous les projets évoqués qui rendront Cugnaux encore plus agréable à ses habitants.

seront créés à horizon 2026 ! Diagonale : D ans quelle partie de Cugnaux se situera ce projet ? Albert Sanchez : C’est principalement sur la zone de Francazal que seront investis dans un premier temps les 110 M€ répartis entre la Région Occitanie (40 M€), EDEIS l’exploitant de l’aéroport de Francazal (23 M€) et Toulouse Métropole (47 M€). En cohérence avec l’implantation de ce projet, je pilote les Délégations de l’aménagement de Francazal et de la Logistique Urbaine au sein de Toulouse Métropole, en complément de mon engagement au sein du groupe “Toulouse Métropole en Commun”. Diagonale : Quels sont les autres projets que vous avez dans vos tiroirs ? Albert Sanchez : Notre équipe municipale a pris un engagement fort autour de la préservation des terres agricoles et naturelles, mais aussi de la promotion d’un mode de production plus durable. Nous avons ainsi lancé un projet innovant de maraîchage pour alimenter notre cuisine centrale qui sert plus de 2 000 repas par jour en denrées locales. Afin d’améliorer le cadre de vie des cugnalais , nous avons également acheté le Parc du Château de Maurens, d’une superficie de 5 ha en plein cœur de ville, pour le rendre en accès public courant 2022. En complément, et afin de fournir des services de proximité, un projet de maison de santé pluridisciplinaire et l’implantation d’un nouveau collège sur la commune sont à l’étude. Nous avons également planifié la rénovation de nombreuses infrastructures, en particulier de la Résidence autonomie Loubayssens (4,4M d’€) et du site du Club de Rugby de la Saudrune qui regroupe 4 communes et plus de 500 licenciés. P our finir, un dernier axe fort de nos engagements consiste à encourager les mobilités douces et le développement des transports en commun sur le territoire : avec l’arrivée du Lineo 11 en septembre 2022, Cugnaux sera désormais à 15minutes du métro Basso- Cambo ! Diagonale : Monsieur Sanchez, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de mandat et que vous puissiez mettre en œuvre tous les projets évoqués qui rendront Cugnaux encore plus agréable à ses habitants.

Share

Comments are closed.