Tag

BIOCOOP

Browsing

A l’heure des cahiers neufs et des bancs d’école, l’enseigne reprend son amplitude horaire habituelle. Toujours en partenariat avec les producteurs locaux, « Bioccop  De La Ménude» développe pour cette rentrée sa partie traiteur. A table, le pain qui accompagne vos assiettes a été pétri par les mains de « Petit Louis » à Quillan, façonné avec amour par « Naroques » dans le Gers, ou par « Terra Maïr » à Toulouse. Les œufs utilisés pour les gâteaux, et à retrouver en libre-service, viennent de chez « Baumgartner » à Gaillac. Les douceurs autour de votre petit noir, sortent du four de « Bom Pasteis » à Blagnac.

Même la terrasse en bois qui accueille vos déjeuners a été réalisée par un artisan du coin. « Nous sommes dans une logique globale qui favorise aussi le « Zéro Gaspi », explique Estelle Duplantier, responsable adjointe du « Biocoop De La Ménude » . Ici, on pioche des fruits, du pain et des légumes destinés à la casse, pour les cuisiner et les proposer au rayon traiteur. Des produits censés être jetés, que le magasin vend aussi sous forme de paniers ; à réserver via l’appli « Phoenix » et à récupérer en boutique. « Nous donnons également nos restes et notre casse à l’association « Une Main Tendue » à Colomiers », ajoute Estelle Duplantier. C’est donc dans cette démarche très tournée vers l’humain et le partage, que « Biocoop De la Ménude» développe certains espaces non alimentaires, comme le corner jeu, ou encore la librairie. L’enseigne souhaite ainsi faire rayonner la philosophie « Biocoop », par le biais de lectures didactiques ou de jeux, autour de thématiques comme la planète et l’environnement. L’équipe solaire et énergique du « Biocoop De La Ménude » fourmille d’idées en matière de transmission. Du potager éducatif au troc de livres, le magasin donne vie aux multiples projets de cette grappe de passionnés. Un partage qui se fait aussi par la reprise d’animations, où naturopathes, diététiciens, mais aussi producteurs et créateurs, viennent partager leur savoir pour notre plus grand bien-être.

« Biocoop de la Menude »
45 chemine de la Salvetat 31770 Colomiers
05 32 10 82 56

Share

Disposant déjà d’un espace pour se poser entre midi et 2 (ou plus largement boire un café à n’importe quelle heure de la journée), Biocoop Le Perget a décidé d’optimiser sa terrasse en s’offrant de nouvelles tables. En bois. Recyclables. Forcément.

L’époque étant propice aux repas en extérieur, cette terrasse tombe donc à point nommé. Le petit plus qui la démarque de celle de n’importe quel de ses concurrents est la présence d’un troc de livres à portée de main. Dans cette boite de chocolats littéraire, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, ce qui rend les lectures à venir fort excitantes.

Différents menus à partir de 6€80 sont proposés, tous bios et très majoritairement locaux. Ils sont en effet confectionnés dans un atelier Biocoop situé à Rangeuil et livrés quotidiennement. Même démarche éco responsable pour la gestion des emballages qui vise le zéro déchets. À ce propos, si vous ramenez vos contenants, une remise vous sera accordée à la commande suivante. Ce processus cher à l’enseigne a déjà permis d’éviter de produire 3 tonnes de déchets en 2 ans, soit environ le poids de 28 bébés éléphants. Idem pour l’eau, pas de bouteille plastique depuis des années chez eux mais un robinet d’eau filtré.

Parfaitement dans le bon sens en termes de respect de l’environnement et des producteurs, Biocoop Le Perget signe une terrasse aussi agréable que responsable.

Biocoop Le Perget
2/4 avenue André Marie-Ampère 31770 Colomiers
Tél. 05 61 49 14 74
Fb @biocoop.leperget

Share

Faire redécouvrir la bio et rendre accessible au plus grand nombre des repas de qualité. Telle est l’ambition du « Biocoop Blagnac », qui annonce le grand retour de son rayon traiteur et snacking. Sur place ou à emporter, l’enseigne propose une offre de reprise avec des recettes simples, à base d’ingrédients sains et de valeurs équitables. Toujours dans le respect de la saisonnalité et de la charte « Biocoop », les plats proposés par le magasin sont la promesse d’une pause « ealthy ». « Nos bruschettas viennent de chez « Grandeur nature » à Toulouse, nos pizzas de chez « Envie Sage » à Cornebarrieu, et notre tofu de chez « Alliance Verte » », expose Pierre Le Gall, gérant du « Biocoop » Blagnac. Parmi les derniers arrivés au coin traiteur, « Marmite And Co » ravit par ses salades, et « Bom Pasteis » importe ses douceurs portugaises.

Pour cette réouverture, le snack propose deux menus au choix. Une offre à 7,50€ avec une boisson, une salade/ pizza/nem /samoussa au choix, et un dessert. Le deuxième menu à 9,90€ contient une boisson, une bruschetta et une pâtisserie. Un repas arrosé de jus detox aux fruits de saison : une agrumade ou infusion aux saveurs de framboise ou de myrtille des « Vergers Esbourdaous ». Que ce soit pour le break de midi des affairés, ou la pause course du samedi en famille, le corner restauration de chez « Biocoop » « donne envie au consommateur de devenir consomm’acteur » selon Pierre Le Gall, pour qui il est important de sensibiliser le client : « C’est à nous de raconter l’histoire de chaque plat, l’origine du produit, la traçabilité et l’exigence de l’enseigne ».

Une qualité à retrouver en boutique, à travers les produits de la nouvelle gamme estampillée « Biocoop ». Une marque engagée auprès des producteurs, qui assure une qualité nutritive, un juste coût, et un soutien à la production française équitable. Des fruits et légumes, céréales, protéagineux, laits et viandes, issus de quatre filières certifiés BIO, et qui respectent la très exigeante charte du magasin.

Plus que jamais, il est temps de passer à table avec « Biocoop ».

Biocoop Blagnac
2 rue Henri Matisse, route de grenade Blagnac
05 61 61 48 10

Share

Durant tout le mois de juin, votre magasin Biocoop Le Perget organise sa fête de la bière. Pour célébrer l’arrivée de l’été et son lot d’apéros, vous pourrez bénéficier de super promos jusqu’au 30 juin. Des réductions qui seront dégressives en fonction du nombre de bières que vous achèterez. Un bon moyen de fêter les retrouvailles entre amis sans se ruiner et avec de bonnes bières bios locales ou françaises.

Le mieux dans tout ça ? Aucune restriction ne sera mise en place, ni sur la marque, ni sur le goût, ni sur la taille. Que vous souhaitiez une blonde locale en 75cl de Jean Brasse, une ambrée de Seillonne ou encore une Nestoise blanche des Pyrénées en 33cl, c’est comme bon vous semble. Vous pouvez même en prendre une de chaque si ça vous chante. Pour l’occasion, Biocoop Le Perget a fait le plein de nouveautés avec la marque Coulobre. Ces bières de Bergerac aux saveurs uniques, comme la “Dry Hopped”, la “Pale Ale”, la “Dr Rudy” ou encore la “South West Brown Ale”, ne manqueront pas de vous plaire. Ce sera également le retour des Brasseurs Savoyards, qui ont eu beaucoup de succès l’an passé. Mention spéciale originalité pour la “Genepi” et la “Myrtille”, des saveurs peu communes dans les bières.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Arrêtez les sodas, adoptez le kombucha !

Vous ne buvez pas d’alcool ? Découvrez ou redécouvrez le kombucha. Cette boisson fraîche, non alcoolisée aux mille et une vertus, est naturellement pétillante et acidulée. À base de thé, le Kombucha est créé par la symbiose entre des levures et bactéries. Le résultat de cette rencontre naturelle est chargée de probiotiques, indispensable à l’équilibre de la fleur intestinale et donc à une meilleure digestion. Riche en vitamines, minéraux, antioxydants et enzymes, il est considéré comme la boisson “santé” par excellence.

Que des avantages santé, mais surtout des saveurs uniques qui vous sont proposées : “Gingembre”, “Grenade” ou “Menthe Poivrée” pour la marque française Karma ; “Cassis/Fleurs de sureau”, “Cerise/Hibiscus” ou “Agrumes/ Curcuma” pour So Kombucha originaire d’Agen ; “Pomme Verte”, “Sève de bouleau/Fleurs de Sureau” ou encore “Framboise/Myrtille/Cassis” pour les ariégeois de L’eau à la Bouche. On ajoute à cela le fait qu’il soit pauvre en sucre et on obtient un rafraîchissement parfait pour l’été qui vivifie le corps tout en désaltérant.

Share

Le vendredi 5 juin, l’enseigne Biocoop rejoint les abords de Cornebarrieu à quelques pas de Bricomarché et des Brasseurs Toulousains. Une ouverture qui vient élargir l’offre Biocoop de l’Ouest en proposant un magasin de proximité dans une ville en expansion, le tout en évitant d’affronter la route de l’aéroport pour se rendre à celui de Blagnac ou le trafic engorgé menant à Colomiers.

Le local de 270 m2 devrait faire écho à certains. En effet, c’est en lieu de l’ancien Bioasis que ce Biocoop est venu poser ses produits. Un beau clin d’oeil, envers cette enseigne historique de Toulouse, qui vient poursuivre l’histoire du Bio sur Cornebarrieu. À l’intérieur, un service traiteur, charcuterie et fromage à la coupe traditionnel viennent compléter des rayonnages bien fournis. Hygiène, cosmétique, boulangerie, petit déjeuner, rayon bébé, boisson, alimentaire sec et frais, vous y dénicherez tous vos indispensables du quotidien avec un maximum de marques locales.

Les adeptes de l’enseigne y retrouveront leurs produits fétiches, mais aussi les ajouts coup de coeur choisis par les bio-copains aguerris. Ces derniers sont par ailleurs toujours à l’écoute des nouveautés incontournables que vous souhaiteriez voir en magasin. Ce sont leurs identités et vos habitudes de consommations qui feront le charme de votre nouveau repère du bio. Une proximité qui nous fait nous sentir bien même lorsque l’on fait nos courses. C’est cette souplesse et cette adaptabilité, pour ajouter des produits agréés, qui font l’une des forces de Biocoop. On ajoute à cela 5 salariés passionnés, placés sous l’égide de Sandrine, responsable magasin et employés de Biocoop depuis 10 ans, que vous avez peut-être déjà aperçu au rayon fruits & légumes de Blagnac.

Suivant des valeurs environnementales fortes, Biocoop Cornebarrieu va continuer à promouvoir le Zéro Déchet et à vous aider à faire de même. Pour cela les 200 références de produits vrac auront une place prépondérante à l’entrée du magasin avec un îlot central pour les épices. La partie primeur contribuera également à ce positionnement pour la planète en provenant le plus possible d’agriculteurs locaux et prônant la réduction d’emballage. Si vous n’avez pas encore opté pour l’achat de bocaux, sacs en tissu et autres alternatives durables, vous trouverez sur place de quoi vous aider à faire cette transition.

L’équipe vous attend impatiemment dans votre nouveau QG du bio, alors rendez-vous à Cornebarrieu dès le 5 juin !

Biocoop Cornebarrieu
6 rue Emile Dewoitine
31700 Cornebarrieu
Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h30

Share
Photo : Julien Hank Fitte

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes chez vous (ou du moins à 1km maxi de votre lieu de confinement) depuis une vingtaine de jours (ne me demandez pas combien, j’ai totalement perdu le fil). Vous avez l’impression d’être dans un mauvais remake du pourtant très bon Un Jour Sans Fin. C’est tous les jours le jour de la marmotte, c’est tous les jours dimanche. Faisant ironiquement écho avec l’entrain qui mena nos anciens à la drôle de guerre, l’entrée dans cette période de confinement s’est faite dans une certaine insouciance pour désormais s’avérer bien moins sympathique. Perçus dans un premier temps comme une période de vacances forcées, les jours passés cloîtrés se sont changés en briques s’ajoutant inexorablement dans nos sac à dos, clouant à force certains d’entre nous au sol. Comme on ne laisse pas les copains par terre, je vais tenter par le biais de ce billet d’humeur de vous montrer que tout n’est pas si noir dans la nébuleuse du confinement.

2020 chez soi

Bien qu’il n’y ait pas de période idéale pour vivre une pandémie, celle-ci a au moins l’avantage de se dérouler dans un contexte technologique le plus développé que l’Homme ait pu connaitre. Atouts majeurs dans la lutte contre l’isolement, nos téléphones, réseaux sociaux et globalement tout ce qui retransmet nos paroles permettent de se déplacer sans quitter son siège. Où que puissent être vos amis , ils ne sont jamais qu’à la distance d’un appel téléphonique. Au-delà de la voix, les applications telles que Skype, Facetime, What’s app ou encore Facebook ouvrent la voie à des contacts vidéo entre deux interlocuteurs ou bien plus. Déterminé à une heure précise, le cyber apéro peut alors prendre place. Ne remplaçant certes pas le réel, il est pourtant une belle façon de retrouver ceux qu’on aime. Mieux, si dans votre bande d’amis un commence à devenir lourd avec ses discours fumeux, vous pouvez couper son micro. Vivement que cette invention soit transposée à la vie réelle. Pour ne pas vous mentir, au début on se sent un peu idiot seul devant son écran mais la mayonnaise prend facilement au premier éclat de rire. Voir un ami vous sourire, ça enlève des briques du sac.

Monde Virtuel

Le fabuleux monde des Internets est également bien plus vaste que ce que vous pouvez penser. Notre temps de connexion est habituellement monopolisé par des géants comme Instagram, Leboncoin ou Youtube. Or, le World Wild Web n’a besoin que d’un peu de curiosité pour vous montrer tout son potentiel. À ce petit jeu, Twitch est une vraie mine d’or. Principalement plateforme de diffusion de contenus issus du monde du jeu vidéo, Twitch a également donné une tribune aux créatifs, musiciens et autres cuisiniers. Ainsi, vous pouvez y apprendre tout un tas de choses en vous amusant dans quasiment tous les domaines avec la possibilité d’interagir en direct avec les acteurs de ces spectacles quotidiens.

Local Wolrd Compagny

Toujours dans une optique de verre à moitié plein, on observe un regain d’activité dans les productions et distributions locales. Bien que ce mouvement soit initié depuis quelques temps grâce à des acteurs comme Biocoop, Minjat, ou La Vie Claire, cette cirse renforce la tendance à la logique exacte qui veut qu’on achète vers chez soi et en fonction de ce que les saisons nous offrent. Vu la région agricole et notre culture de la table, gageons que ce processus délicieusement naturel survivra à cette période d’enfermement.

Tous copains

On retrouve ce verre demi plein d’une rafraîchissante solidarité dans le comportement de soutien auprès des courageuses personnes qui continuent à travailler malgré la situation. Dons de matériel, de vivres ou tout simplement applaudissements à 20h au balcon, les Français portent haut la solidarité et la proximité. C’est pas pour rien qu’on est bons au rugby avec des valeurs pareilles. Ce jeu collectif s’exprime également dans les mouvements d’entraide entre particuliers. Ainsi, les groupes de partages de bons plans sur Facebook (Colomiers ma ville j’en parle, Vivre à Plaisance Du Touch, Fonsorbes  Tournefeuille, Saint Lys et alentours pour ne citer qu’eux) tournent à plein régime dans une ambiance de soutien collectif. Une fois toute cette histoire derrière nous, espérons que cette solidarité perdurera.

De l’air

Conséquence directe du confinement, nos déplacements sont à l’arrêt (sans aune nostalgie des embouteillages d’ailleurs). Conséquence de conséquence, la qualité de l’air s’en trouve bonifiée. Cette première mondiale offre une pause à notre planète qui n’avait connu qu’accélération de sa pollution depuis le démarrage de la révolution industrielle. Certes ça ne durera pas mais ça donne à réfléchir…

A fond la forme

SI il y a bien un été où la concurrence sera rude sur la plage, c’est bien celui qui s’annonce quand on regarde le nombre de personnes qui se sont découvert une passion foudroyante pour le sport. Il faut dire que les vidéos de home training ne manquent pas et qu’il est totalement possible de s‘entretenir avec très peu de matériel. Armés d’une chaise et d’un manche à balai, des coachs sportifs font des tours de maître. Plus qu’à les singer. Ne comptez pas sur l’excuse du « j’ai pas le temps », ça ne trompe personne.

Quand est-ce que ça s’arrête ?

Clairement aucune idée. Le président de tous les Français devrait s’exprimer à ce sujet lundi à 20h, s’appuyant à n’en pas douter sur les préconisations d’experts dans le domaine (en espérant que ces derniers ne seront pas ceux qui préconisaient de ne pas porter de masque alors qu’au final c’est une super idée.). Wait and see donc, bien que l’issue d’une prolongation ne fasse aucun doute.  

J’ai conscience de sortir les rames pour rendre le tableau plus coloré qu’il n’y parait mais j’insiste sur le fait qu’il ne tient qu’à vous de surmonter cette épreuve. Bear Grylls vous dirait que c’est votre façon de voir les choses et votre mental qui font la différence (le tout avant de dévorer une carcasse de caribou mais c’est son délire à lui ça). Là où nos valeureux ancêtres ont donné du sang, de la sueur et des larmes, nous devons à notre tour donner patience, solidarité et bon sens.

Croyez-moi bien, nous nous relèverons ! Hourra !

Share

Toi, membre de la courageuse équipe des soignants Français et plus particulièrement de Toulouse et ses environs, sache qu’on t’aime fort et que l’on veut te remercier pour tout ce que tu fais pour nous depuis le début de cette crise (et même avant en fait). Outre les jolis applaudissements tous les soirs à 20h à nos fenêtres et balcons, on s’est organisé à Colomiers et alentours afin de t’apporter encore plus de soutien. À vrai dire, tout part du restaurant columérin La Boite à Lunch.

À l’initiative de ses dirigeants, il propose de te livrer gracieusement des repas sur ton lieu de travail. Pour cela, il peut compter sur l’aide de professionnels de l’alimentation comme Biocoop ou encore Minjat qui fournissent avec le sourire des matières premières. Le chef du restaurant les transforme ensuite en plats de compétition qui te seront ensuite livrés à toi et ton équipe directement sur ton lieu de travail.

Mais ce n’est pas tout. Vu qu’on a le temps de cuisiner, tout un tas de particuliers préparent de bonnes choses à la maison et les font passer au restaurant qui te les distribue ensuite. Une fois notre création terminée, soit on fait un crochet par le resto en allant faire nos courses ou tout autre motif légal de déplacement, soit on appelle Johanna Lyobet (c’est elle qui centralise la collecte) pour qu’elle passe prendre nos plats directement chez nous. Elle te livre les midis et soirs comme ça on peut te dire qu’on t’aime deux fois plus. Non ne nous dis pas merci, c’est à nous de te remercier infiniment. Prends soin de toi.

Particuliers ou professionnels, si vous souhaitez apporter votre soutien à cette initiative, contactez Johanna Lyobet au 0634753805. Cet acte solidaire est en constante recherche de matières premières alimentaires mais également d’emballages individuels.

Share

Vous n’avez toujours pas sauté le pas vers une réduction de vos déchets ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Biocoop à les solutions, il ne vous reste plus qu’à les adopter. 

L’usage unique c’est non 

Fini les bouteilles plastiques qui polluent en masse notre planète ! Optez pour des gourdes et des bouteilles en verre pour le contenant. Si l’eau du robinet ne vous convient pas optez pour une carafe filtrante, un filtre-robinet ou encore pour l’eau osmosée plate et gazeuse disponible dans votre magasin Biocoop La Ménude. Vous y trouverez également Squiz, une gourde réutilisable pour les compotes de vos enfants.

Réutiliser ses contenants 

Arrêtons de systématiquement jeter le sachet de pâtes ou de gâteaux ! Avec les nombreuses références de vrac des magasins Biocoop il vous suffit de venir avec vos contenants propres (conserve, boîte, bouteille en verre, sachet en tissu) pour vos produits du quotidien. Vous craquerez pour les pâtes blagnacaise Che Pasta Nonna !, l’huile d’olive, le sel, le café moulu ou en grain, le sucre de fleur de coco et les biscuits locaux épeautre figue/noisette. 

Le cosmétique change

Il n’y a pas que la consommation alimentaire qui a évolué. Désormais vous pouvez acheter vos pots vides et tous les produits nécessaires pour reproduire des recettes de cosmétiques maison (gel douche, démaquillant, mascara, après-rasage…). Une initiative idéale pour réduire ses déchets, ses dépenses mais également pour ceux ayant des allergies. Si vous n’avez pas le temps, optez pour les savons, shampoings et déo solides. Même votre lessive peut être rechargée en vrac. Désormais vous n’avez plus d’excuse pour faire un effort pour la planète. 

Baume à lèvres fait maison

Pot de 15 ml – Préparation : 10 min – Péremption : 3 mois

Ingrédients
½ cuillère à soupe de cire d’abeille Bio ou cire d’olive bio
2 cuillères à soupe de coco bio
1 cuillère à soupe d’huile de Caméline bio 

Recette
Faites fondre au bain-marie la cire d’abeille et l’huile de coco bio. Hors du feu ajoutez l’huile de Caméline bio et remuez rapidement. Versez dans un petit pot et laissez refroidir afin que le mélange durcisse. Les lèvres sont toutes douces et nourries, prêtes à affronter les agressions du froid.

Share

Partant du postulat « nous sommes ce que nous mangeons» (et que le mois dernier nous avons mangé plus que de raison), il est temps de changer notre alimentation pour devenir une meilleure version de nous-même. Comment alors nettoyer et remettre en ordre notre système digestif si malmené par les fêtes passées ? La clef réside dans un plan en plusieurs étapes et l’utilisation ciblée de compléments alimentaires naturels.

Pour commencer, il est primordial de redonner ses fonctions à toute notre chaîne de traitement des aliments. Un grand coup de balai s’impose par le biais d’un drainage complet de la sphère hépatique. On utilise pour cela des ampoules d’un complexe de plantes (notamment radis noir, artichaut, chardon marie…) qui vont fonctionner en synergie afin de remettre la machine sur les rails. Les premiers résultats sont une disparition des sensations de ballonnements, un drainage efficace et un bien fou pour votre foie qui flirte à nouveau avec son équilibre naturel.

Premier pas vers le bien être effectué, autant continuer sur cette lancée. Une cure de probiotiques est la seconde étape idéale pour aller vers le confort digestif. Deux options : les sachets « Probiotil-ultra » ou les gélules « Z-flora ». Basiquement, cette cure intervenant après le grand nettoyage va vous re-booster. Au delà du foie, elle va remettre l’ensemble de la machine en route. À noter que l’utilisation de probiotiques a également un effet positif à la sortie de maladie comme la grippe et autres joyeuseries du genre.

Système digestif pleinement opérationnel, vous pouvez en profiter pour dynamiser votre système immunitaire dans la foulée. Agissant également sur le moral, cette décision se traduit dans les faits par l’utilisation de gélules « Immuno 4 ». Riches en magnésium (jouant positivement sur l’équilibre nerveux), elles sont composées entre autres de shitaké (champignon d’origine Japonaise) et des fleurs de Bach. Plus largement, elles contiennent tout ce qu’il faut pour obtenir un équilibre global entre corps et esprit.

Pour les personnes très fatiguées, souvent malades, il est possible d’aller encore plus loin avec une cure de Lithothamne. Sous forme de comprimés, ils vont réaliser une re-alcanisation de l’organisme, contribuant ainsi aux fonctions normales des enzymes digestifs. Cela ralentira également l’acidose dans votre corps.

Plan de détox terminé, vous pouvez prolonger l’entretien de votre système digestif au quotidien, tout simplement par le biais de votre alimentation. Des menus riches en légumes variés par exemple, plus particulièrement le radis noir, le brocolis (riche en vitamine C lorsqu’il est cuit à la vapeur) ainsi que les bouillons de Miso. Plus que l’assurance d’une fonction de digestion efficace, prendre soin de son organisme de la sorte offre également une sérénité mentale accrue. Pour plus d’informations et conseils bien-être,n’hésitez pas à passer voir Élodie et Chantal dans leur magasin du Perget.

Biocoop Colomiers
2/4 Avenue André-Marie Ampère
www.biocoop-leperget.com
05 61 49 14 74

Share

Il vous manque encore le cadeau de votre nièce, de votre sœur ou de
votre belle-mère et vous manquez d’inspiration ? Pas d’inquiétude
car cette année Biocoop joue les Pères-Noël en vous proposant des
pépites à petits prix Made in France !

De ce côté-là vous avez l’embarras du choix : encens, diffuseur d’huiles
essentielles (sans eau, ultrasonique, lumineux…), bougies naturelles,
porte-bougie en bois, coffret d’infusions et bien-être, encensoir, brûle-parfum,coffret de soins à l’huile d’argan… Vous trouverez forcément le petit quelque chose qui fera plaisir. Si vous hésitez encore foncez tête baissée vers les bougies d’hiver 100% naturelle de la marque montpelliéraine Aromantise aux noms évocateurs de Balade en Forêt ou Orange Cannelle. De la cire de soja, des huiles essentielles et une mèche en coton plus tard vous n’avez aucun risque pour votre santé. Leurs pots en verre avec couvercle refermable gardent l’odeur, tandis que le jolie ruban apporte la touche de Noël parfaite !

Vous cherchez un cadeau ludique, éducatif, sensible au respect de la planète, fabriqué dans le sud de la France et éco-conçu par une production
responsable ? Les jeux de société Bioviva l’ont fait ! Egalement originaire de Montpellier, cette entreprise a révolutionné les jeux éducatifs avec des incontournables comme “Le jeu du potager”, “Bioviva le jeu” et “Défis nature”. Pour les 3-6 ans, tournez-vous vers la marque Zélio conçue à partir de matières naturelles, dans le respect des tout-petits et fabriqués en France. Vous trouverez de la pâte à modeler, mais aussi de la pâte autodurcissante multi-usage pour développer l’éveil sans mettre en danger la santé !


Share