Journal-Diagonale

Pour lutter contre les incivilités du quotidien dans la ville, une Brigade Urbaine de l’Environnement sera lancée dès le mois de mars à Colomiers. Se déplaçant à vélo, elle sera chargée de repérer, traiter et de sanctionner tous les phénomènes qui polluent (au propre comme au figuré) le quotidien des résidents et visiteurs.

Photo : illustration

Comme l’ensemble des communes Françaises depuis une poignée d’années, Colomiers n’échappe pas aux incivilités. Les quotidiennes nuisances liées au bruit, aux déjections canines et consorts mais également les problèmes d’entretien comme les haies et les terrains. Ajoutons à ça les dépôts sauvages, malgré la présence de containers, poubelles et déchetteries (qui ne semblent toujours pas à la portée des bas de plafond qui préfèrent tout balancer par terre). En 2019, la Police Municipale avait constaté 433 dépôts sauvages : en 2021, ce chiffre passe à 730. Comme quoi, Darwin n’avait pas totalement raison. Ainsi, la ville lance sa Brigade Urbaine de l’Environnement. Ces agents seront les interlocuteurs privilégiés faisant le lien entre La Ville, les usagers et les services compétents.

Cette mission sera confiée aux 14 agents du Centre de supervision urbain qui gèreront également la vidéoprotection et assureront des missions d’agents de surveillance de la voie publique. Sur le volet Brigade Urbaine de l’Environnement, deux brigades de deux agents y seront affectés à temps plein. Leurs interventions seront effectuées entre 7h et 19h. Pour se déplacer, ils seront équipés de vélos électriques et d’une voiture électrique elle aussi.

Placés sous l’autorité du responsable du Pôle Police Municipale, Hygiène et règlementation, ces agents :

  • Inciteront a population au respect de l’environnement et du cadre d vie en remplissant une mission de prévention quotidienne
  • Veilleront à la propreté des voies et jardins publics
  • Relèveront l’infraction en flagrant délit via un rapport ou un procès-verbal électronique
  • Effectueront des rapports de constatation en cas de non respect de la règlementation

Les missions de ces agents seront régies par le Code de l’Environnement, le Code Pénal le Règlement sanitaire départemental et le Code de la Santé Publique.

Share

Comments are closed.