Category

Sorties

Category

Partout en France ce weekend, vous êtes invités à découvrir le patrimoine du notre si beau Pays. Par chez nous, il se traduit par l’ouverture exclusive au public du Centre horticole ainsi que des coulisses du Pavillon blanc Henri-Molina. En voici le programme

Samedi 19 septembre

14h et 15h : visites du Pavillon blanc Henri-Molina

Ouvert au public il y a bientôt 10 ans, le Pavillon blanc Henri-Molina fait aujourd’hui partie de notre patrimoine communal. Découvrez l’histoire de la construction de ce bâtiment, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti :  son fonctionnement, ses réserves ainsi que les collections du Centre d’art). Groupe de 10 personnes maximum.

16h : Rencontre conférence avec Christian Lhopital autour de l’expositionMéandres

Le Centre d’Art accueille l’artiste Christian Lhopital  et ses dessin fluides, qui redéfinissent l’identité des lieux et invitent à la rêverie.

17h Inauguration de l’exposition Méandres

Dimanche 20 septembre

De 9h à 15h : Visites du Centre horticole

Par groupe de 15 personnes, vous pourrez visiter la serre municipale. Un atelier de semis est prévu pour les enfants.

14h et 15h : visites du Pavillon blanc Henri-Molina

Ouvert au public il y a bientôt 10 ans, le Pavillon blanc Henri-Molina fait aujourd’hui partie de notre patrimoine communal. Découvrez l’histoire de la construction de ce bâtiment, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti :  son fonctionnement, ses réserves ainsi que les collections du Centre d’art). Groupe de 10 personnes maximum.

Situation sanitaire oblige, l’inscription est obligatoire jusqu’à ce soir 17h en cliquant ici pour la visite du Pavillon Blanc et ici pour la visite du centre horticole.
Inscriptions possibles également par téléphone au 05 61 15 24 42

NB : le port du masque est obligatoire

Share

Les 19 et 20 septembre 2020, les 37e Journées Européennes du Patrimoine mettent en lumière les trésors cachés des plus beaux et mystérieux monuments.

À cette occasion, La forêt de Bouconne ouvre en grand les portes de sa tour télégraphe Chappe au public, le dimanche 20 septembre 2020 à 10h et à 14h ! Venez profiter d’une visite guidée avec démonstration de l’ingénieux système de communication de télégraphe aérien mis au point par Claude Chappe en 1793. Ancêtre de notre téléphone portable actuel, cet édifice est inscrit aux Monuments Historiques.

La Base de Loisirs propose aussi aux amoureux de la nature de partir à la découverte de l’environnement forestier en cheminant le sentier d’écologie en compagnie d’un guide. Cette visite est programmée à 11h00 !

Un rendez-vous à savourer en famille !

Évènement gratuit, plus d’infos sur www.bouconne.fr
Inscriptions au 05 61 85 40 10

Share

Partenaire privilégié de la ville de Tournefeuille en charge le la programmation des musiques actuelles, Bajo El Mar subit de plein fouet la crise sanitaire qui interdit tout concert, spectacle ou événement accueillant un certain volume de public. Touchée mais loin d’être coulée, l’équipe résidente et en gestion de la salle de spectacles Le Phare s’est creusée la tête pour faire vivre cet espace et ainsi prouver que rien n’arrête la culture. Parmi toutes les idées proposées, celle de la mise à disposition des moyens de production a été retenue. En effet, ne pas pouvoir accueillir de public ne signifie pas ne plus en accueillir pour toujours. Ainsi, l’artiste Oordaya profitera du plateau pour travailler son live au Printemps de Bourges à venir. D’autres artistes lui emboîtent le pas afin de faire vivre cet espace de création, notamment le studio du Phare. À ce propos, Bajo El Mar dispose encore de créneaux pour les artistes qui cherchent ce genre de prestation. Au travers du dispositif La Capsule (mis en place avant le confinement mais boosté depuis), l’association propose l’accompagnement d’artistes et de groupes, rendant cette salle de concert aussi vivante que lors de ses représentations habituelles.

Si la situation sanitaire s’éclaircit, Bajo El Mar organise pour le 15 octobre la 3ème édition de Jazz Sur Son 31 dans les locaux de l’Escale. Show must go on..

Plus d’infos : www.bajoelmar.fr
www.lephare-tournefeuille.com

Share

Le Salon Auto-Moto Classic, porté par Toulouse Événements, est de retour du 11 au 13 septembre 2020. Les deux premières éditions avaient rencontré un vif succès, réunissant amateurs et passionnés de belles mécaniques à deux ou quatre roues. Cette année, c’est au tout nouveau Parc des Expositions de Toulouse, le MEETT, que se tiendra l’édition 2020. Un cadre résolument moderne et aux dimensions idéales pour accueillir « Silhouettes de légende », l’exposition phare de cette année.

La précédente édition du Salon Auto-Moto Classic avait mis en exergue la beauté des voitures des années 50-60. Un choix couronné de succès, puisque les passionnés d’autos et de motos anciennes avaient largement répondu présents au Parc des Expositions de Toulouse. Le salon devenu un rendez-vous incontournable du grand sud espère réitérer ce succès en 2020 avec un programme rutilant.

Cette année, du vendredi 11 septembre au dimanche 13 septembre 2020, il prendra place pour la première fois au MEETT, nouveau Parc des Expositions de Toulouse, un écrin idéal pour sublimer ces autos et motos d’exception. Plus de 500 véhicules seront réunis sur le salon qui accueillera amateurs, curieux et passionnés de belles mécaniques et les invitera à découvrir, entre pièces de collection et pièces détachées, une exposition événement, une rétrospective, des exposants et des animations variées.

Dates & Horaires :

  • Vendredi 11 septembre 14h – 22h
    (Nocturne avec animations et groupe musical)
  • Samedi 12 septembre 10h – 19h
    (Vente aux enchères à 15h)
  • Dimanche 13 septembre 10h – 18h
    • Tarifs :
  • Tout public : 13 € / Tarif web : 10€
  • Enfants de 10-16 ans : 7€ / Enfants de moins de 10 ans : gratuit
  • Parking « Anciennes » : 10€ entrée + parking (jusqu’à deux personnes dans le même véhicule – carte grise datant d’avant 1990, places limitées)
    • Informations sur le site : www.automoto-classic.com/toulouse/
    • Restauration sur place disponible toute la journée
    • 5 000 places de parking
Share

Comme nous avons la chance de vivre dans un département où la ruralité est encore reconnue, il importe de faire perdurer nos traditions qui transmettent aux nouvelles générations la culture et le savoir-faire de ceux qui nous font tous manger. Avec la fête du battage, c’est également l’occasion de vivre ensemble un moment de convivialité, animé par une tradition que la section Battage fait perdurer depuis de très nombreuses années. Se tenant dimanche 13 au parc Duroch, elle se déroulera comme suivant :

10h00 – Ouverture des animations

11h00-18h00 Les Reporters Pour De Rire : L’équipe de reporters investit les lieux, se mêle aux participants pour réaliser de faux reportages, micro trottoirs, interviews, autant de prétextes pour accomplir leur vraie mission via le rire !
11h30-13h00 Animation musicale avec les Do Ré Minettes. 
Elles forment, tout en chantant et en dansant, un trio harmonieux 100% filles. 
14h00 Conte sous les arbres – Conte Occitan
‘‘De que i a dins aquela topina’’ Martine VIALA

Tout au long de la journée:
Section Battage : Battage du blé à l’ancienne, fabrication de la farine, vieux tracteurs, machines anciennes, réalisation de petites gerbes de blé…
Balades à dos d’ânes et soin des animaux
Présentation du métier d’apiculteur : 
Atelier 
Ferme pédagogique : Raconte-moi les animaux de la ferme
Les Compagnons du devoir : Charpente, menuiserie, cuivre, dinanderie, forge…  
Tressage de l’ail : 
Découverte des techniques anciennes
La Roulangerie : Pétrissage, façonnage, cuisson de petits pains

Se déroulent également ce jour là :
Tournois de pétanque Pétanque : Challenge Maccabiau
9h00
 Inscriptions doublettes formées 5€ par personne
10h00 Début – 2 parties le matin, 2 parties l’après-midi  

Retrouvez également une restauration sur place avec les sections tennis de table et  Animation Parc Duroch du Club Loisirs Léo-Lagrange de Colomiers

Share

Le mouvement citoyen du World CleanUp Day est né en 2008. Son objectif était de fédérer l’ensemble de la société autour d’un projet commun : sensibiliser par une action concrète. En effet, se retrouver pour parler du changement climatique est bien, faire les choses est mieux! L’objectif initial était donc de nettoyer notre planète de ses déchets sauvages le même jour, en réunissant 5% de la population mondiale.
Sous nos latitudes, on peut réellement parler de très gros succès lors de la première édition Française qui à eu lieu le 15 Septembre 2018 où 200 000 personnes se sont mobilisées sur 3000 événements.
Devenu récurent, l’événement se déroule chaque année les troisièmes samedis de septembre. En l’occurrence, ce sera donc le samedi 19 septembre 2020. Sur notre zone, ce sont 11 rendez-vous qui ont été établis (une cinquantaine sur le Grand Toulouse) à Colomiers, Tournefeuille ou Plaisance du Touch. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues et, même si vous ne connaissez personne, vous ne resterez pas longtemps étranger dans cette marée de bons sentiments.

Pour participer, il suffit de s’inscrire sur le site www.worldcleanupday.fr en choisissant la zone qui vous intéresse (par le biais d’une carte interactive très intuitive). Vous trouverez également les informations sur lez zones concernées, les objectifs et les horaires. Contexte oblige, n’oubliez pas notre masque (bien que vous risquez d’en ramasser un bon paquet…)

À vous tous qui allez plonger dans cette aventure : MERCI <3

Share

D’apparence séparés par un océan de différences (Atlantique en l’occurrence), rugby et baseball sont pourtant liés dans le fond par des valeurs communes. Esprit d’équipe, confiance en ses partenaires et bien sur le plaisir de jouer avec les copains ne sont qu’une infime partie de ce que ces sports proposent. Conscients d’avoir beaucoup à partager, les Duckies de Leguevin invitent Le Coq Léguevinois pour une journée de cohésion pas comme les autres. Palmipèdes et gallinacés ont donc prévu de se secouer les plumes samedi 29 août. Au programme de l’après-midi : explications sur les principales règles du baseball/softball, initiation au lancer et au batting suivi d’un petit tournoi pour découvrir les facettes de ce sport de manière ludique. Cette journée riche en découverte permet aussi aux associations de Léguevin de mieux se faire connaître et de mettre ces deux sports en avant.

En nos terres où l’ovalie est reine, ce genre d’initiative prouve à la fois que le rugby n’est pas sectaire et que le baseball gagne à être connu. Une journée comme on aimerait en voir plus souvent.

Share

Premier site du patrimoine naturel souterrain en France, le « Gouffre De Padirac » est l’un des « Grands Sites » d’« Occitanie » à ne rater sous aucun prétexte. Cavité naturelle monumentale située à 11km à vol d’oiseau de « Rocamadour », elle est la plus emblématiques des grottes de l’hexagone. Un orifice de 35 mètres de diamètre et de 75 mètres de profondeur, qui regorge de galeries et de vestiges spectaculaires. A 103 mètres sous terre, la rivière de « Padirac » s’écoule sur plus de 40km, et offre un spectacle hors du commun. Le public commence la découverte des lieux à bord d’une barque manœuvrée par un batelier. Une visite qui dévoile successivement la « Grande Pendeloque », stalactite de plus de 60 mètres de long suspendue au-dessus du « Lac De La Pluie », le « Lac De Gours », et la majestueuse « Salle Du Grand Dôme ». Un univers sous-terrain formé il y plusieurs centaines de milliers d’années, qui n’a de cesse de fasciner par ses légendes et sa promenade sur la rivière sous-terraine. Aux formes de champignons, ou dentelles de roche, le labyrinthe de cavités séduit encore et toujours son public ébahi de 7 à 77 ans.

Et pour toujours plus de magie, le gouffre propose chaque samedi l’incroyable aventure des « Visites Explorateurs ». Eclairée à la lanterne, la cathédrale sous-terraine se dénude alors sous le silence, l’obscurité et la fraîcheur. Une expérience multi sensorielle hors du commun qui replonge à l’époque de la première descente d’« Edouard-Alfred Martel », le jeune explorateur à qui l’on doit la découverte de ce lieu aujourd’hui mythique.

Un voyage inoubliable au centre de la terre, qui donnera à vos vacances des allures d’évasion.

www.gouffre-de-padirac.com
www.laregion.fr

Share

Aussi magique que pédagogique, une ascension sur le « Pic Du Midi » ne s’oublie pas. En famille ou entre ami, le périple commence par un petit voyage mémorable à bord du téléphérique au départ de « La Mongie ». Un premier trajet qui conduit jusqu’à la gare du « Taoulet ». Changement de quai, et décollage immédiat pour un survol spectaculaire culminant à 320 mètres, à bord de la deuxième cabine menant au sommet. La journée commence enfin, et offre, depuis les terrasses panoramiques, une vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées. Le temps s’arrête alors, et la modestie nous gagne face à une dame nature, plus majestueuse que jamais.

Petits et grands apprendront alors à faire connaissance avec elle ; on découvre les sommets à l’aide des tables panoramiques, tandis que les tables d’interprétations nous aident à analyser l’environnement riche des « Pyrénées ». Et pour ceux qui ont encore et toujours soif d’apprendre, l’« Espace Expériences » permet d’approfondir les thèmes forts de la recherche au « Pic Du Midi » que sont le soleil, les rayons cosmiques, les étoiles, l’atmosphère, ou encore les météorites. Le temps est encore et toujours à l’émerveillement, puisque le « Pic Du Midi » abrite aussi le plus haut planétarium d’ « Europe ». Situé sous la coupole « Baillaud », lieu chargé d’histoire et de science, il s’agit de la plus ancienne installation astronomique de l’observatoire. Enfin, c’est les yeux chargés d’étoiles que l’on prolonge le spectacle dans la coupole de l’astronome. Une expérience unique qui permet d’observer le soleil en direct, grâce à un télescope dernière génération !

Gravir le « Pic Du Midi », est bel et bien la promesse de passer des vacances la tête dans les nuages.

www.picdumidi.com
www.laregion.fr

Share

Réputé pour son design et sa conception audacieuse, le « Viaduc De Millau », chef d’œuvre de « Sir Norman Foster », est aussi une passerelle vers une ville chargée en art et en histoire. Situé au portes des « Gorges Du Tarn », le pont à haubans le plus long du monde s’admire depuis le belvédère de l’aire de l’autoroute A75. Pareil à un voilier dans le ciel, son mat est sans cesse contemplé. Cet été, on met le cap sur les trésors de « Millau », et on fait escale dans cette cité mêlant douceur et accent du « Midi ». Ses demeures médiévales, son beffroi, le lavoir de l’« Ayrolle », ou encore l’église « Notre-Dame De L’Espinasse ».

Le « Musée de Millau », niché dans l’ « Hôtel De Pégayrolles », nous plonge dans l’histoire riche et trépidante de la cité. On part ensuite à l’abordage des ateliers du gant de « Millau ». Capitale française de la peau et du gant, la ville s’est rendue célèbre auprès de Nicole Kidman, Dior, ou encore les « Daft Punk, pour ses créations à cinq doigts.

Puis on s’éloignera un peu de la ville de « Millau », pour rencontrer d’autres joyaux. Cap du côté des caves de « Roquefort », elles aussi stars en leur domaine. Uniques et spectaculaires, ce sont de véritables cathédrales souterraines qui abritent la star de nos plateaux fromage. On remontera à la surface pour une visite à la ferme, à la découverte du lait des brebis de « Lacaune ». Le temps d’une sieste à l’ombre, on se perdra dans les ruelles de « La Couvertoirade », plus beau village de « France », avec ses remparts et maisons du XVème siècle, son église et son château templier.

Enfin, on finira ce voyage dans le temps au cœur d’un écrin de verdure ; celui de « L’Abbaye De Sylvanès », joyau cistercien et haut lieu de spiritualité.

www.tourisme-occitanie.com
www.laregion.fr
www.millau-viaduc-tourisme.fr

Share