Retrouvant une infime partie de sa fabuleuse valeur de par le confinement, l’univers de la lecture sous toutes ses formes reprend du poil de la bête auprès du grand public. Dans un monde où les influenceurs sont rois et les vocodeurs empereurs, il subsiste pourtant des auteurs avec un grand L qu’il serait criminel de manquer. Rose parmi les orties, Carole Laborde-Sylvain est de ceux-là.

Maniant la plume depuis aussi longtemps qu’elle s’en souvienne, la romancière columérine édite son premier ouvrage en 2011. Une dizaine d’autres suivront en autoédition dans des styles et formes variés. Policier, faits de société, nouvelles, romance, l’auteur est agile et sait toucher à tout avec brio. Elle garde pourtant une ligne directrice dans tous ses ouvrages, celle de l’espoir et de la positivité. Désolé le côté obscur, tu ne gagneras pas ici.

Inspirée par des auteurs prestigieux tels que Pagnol, Hugo ou London, Carole a su en tirer la facilité de lecture et la réalité. « Demain ça va recommencer », son troisième roman, se base d’ailleurs sur des faits de harcèlement scolaire malheureusement réels, notamment par l’expérience de sa propre famille. Loin de la pesanteur d’un Madame Bovary, elle sait rendre magnétique une histoire pourtant (re malheureusement) assez commune pour en faire un ouvrage dont il est difficile de se détacher une fois entamé.

Sensible, positive et indéniablement talentueuse, Carole Laborde-Sylvain est à découvrir à travers le 4e volet de sa série Les Enquêtes de Baptiste Adelin (aux forts accents de Sherlock Holmes) mais également dans une romance à venir cet été appelée « L’Éternelle Amoureuse » …

Carole Laborde-Sylvain
Disponible sur Amazon, Fnac et chez toutes les bonnes librairies
https://carolelabordesylvain.com/
Fb : Carole Laborde-Sylvain 

Share

Write A Comment