Tandis que 2020 joue les troubles fêtes, on ne perd pas de vue ce que doivent être les bonnes tablées de fin d’année. Si dehors le temps est à l’orage, il est à la convivialité lors de nos diners de réveillon.
Plus que jamais on savoure le bonheur retrouvé d’être ensemble, ou tout simplement le plaisir solitaire, mais non coupable, d’un repas de chef dans son assiette. Pour ce faire, Diagonale a sélectionné pour vous les meilleures adresses pour des menus d’exception.

S’il ne fallait choisir qu’un seul boulanger, ce serait lui ; pour son large choix de pains qui sublime chaque plat, de l’entrée au fromage « Le pain de campagne au levain accompagnera parfaitement les viandes, gibier et plat en sauce. Le toasté se mariera très bien avec le foie gras. Le pain aux noix et raisins sublimera à merveille les fromages », explique Jean-Luc Beauhaire,
patron de la maison et Meilleur Ouvrier de France. Ici, la pâte est pétrie avec passion et le boulanger ne manque pas d’idée pour partager son amour du produit. Pour ces fêtes, la « Maison Beauhaire » propose des paniers garnis qui sentent bon le partage. Composés de pains d’épices, de biscuits secs, d’une planche à découper le pain, de chocolat, de confiture et d’une boule en verre pour le sapin, ils annoncent des retrouvailles chaleureuses et gourmées. Et parce que la gourmandise est aussi l’apanage des enfants, l’enseigne propose des kits pour les petits chefs : « Nous nous sommes inspirés du confinement, et avons conçus des kits de pain d’épices, cookies, brownies, muffins, chocolat chaud et des calendriers de l’avant. L’idée étant de passer du bon temps en famille tout en créant », développe Jean-Luc Beauhaire.

Une notion de partage essentielle pour ce dernier pour qui les valeurs humaines sont au centre des préoccupations : « Pour nous le contact à l’autre est primordial. Nous sommes une entreprise familiale, et j’entretiens des relations très étroites avec mes fournisseurs que je connais depuis des années ». Une volonté d’authenticité qui a poussé Jean-Luc Beauhaire et son ami agriculteur Adrien ARIES à semer son propre blé, et à redonner ses lettres de noblesse au pain, avec la gamme « Renaissance ». J’ai voulu fabriquer selon le process « Respectus Panis », une méthode ancestrale transmise par mon père et remise au goût du jour par l’association des « Ambassadeurs du pain » à laquelle j’adhère, confi e le boulanger passionné.
Pour ces fêtes, c’est donc bel et bien un retour à la tradition et à la rencontre à laquelle la « Maison Beauhaire » nous invite.

« Maison Beauhaire »
TOULOUSE : Marché Victor Hugo et marché des Carmes
LEGUEVIN : ZAC de Lengel, 4 Allée des Cordeliers

Share

Comments are closed.