Journal-Diagonale

Dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement dans le patrimoine scolaire mis en place dès 2014, la Ville de Colomiers a investi 10,5 millions d’euros* pour la création de l’école élémentaire Simone Veil. Située dans le quartier des Marôts, elle a été inaugurée ce samedi 6 novembre.

Fruit d’une concertation avec les habitant.e.s., les parents d’élèves, les commerçant.e.s, le Comité de quartier Marots-En Jacca et le Conseil citoyen d’En Jacca, ce nouvel établissement s’étend sur 6 070m2 de surface pour une quinzaine de classes. Un solide relais éducatif donc qui vient compléter le maillage du territoire en la matière.

Le projet en chiffres
En forme d’arc de cercle ouvert sur la cour de récréation et le parc, l’école comprend :
15 classes élémentaires
2 classes dédiées aux langues étrangères
2 200 m² de cour de récréation avec préau
1 jardin pédagogique
1 salle de restauration
1 salle polyvalente
1 plateau sportif
63 places de stationnement
6 070 m² de surface globale
3 808 m² de surface de plancher (RDC + 1er étage)

À l’image du nouveau cinéma Le Grand Central (également inauguré il y a peu comme nous en parlions en cliquant ici) la Ville de Colomiers a fait le choix d’une construction axée sur la qualité environnementale. En l’espèce, elle va même au-delà de la norme RT2012 en vigueur au moment du lancement du chantier, pour répondre aux critères de la norme RE2020 (en vigueur à partir de janvier 2022). Sans rentrer dans les détails, matériaux, performances thermiques et gestion de l’énergie n’ont rien laissé au hasard. Par ailleurs, chaque entreprise qui est intervenue sur le chantier a signé une charte « chantier propre » imposant un tri des déchets, un nettoyage systématique des véhicules sortants, une circulation uniquement en journée.

En façade de l’établissement, une immense photo de Madame Simone-Veil, apportant une identité singulière à cette école éponyme tout en rappelant la justesse et la nécessité des combats menés par cette Femme d’exception.

*Le coût de l’école élémentaire Simone-Veil est de 10,5 millions d’euros, financés par la Ville de Colomiers et avec l’aide de subventions des collectivités et institutions associées :
Conseil départemental de la Haute-Garonne : 250 000 euros
Caisse d’allocations familiales, pour les locaux Alae : 300 000 euros
Ademe : 37 600 euros

Photos : Ville de Colomiers

Share

Comments are closed.