Journal-Diagonale
 © Alstom

Annoncé hier par Jean Luc Moudenc, le projet de troisième ligne de métro aura 3 ans de retard pour cause de crise sanitaire. Coup dur pour les usagers fatigués de la circulation infernale de l’ouest toulousain.

Prévue pour relier Labège jusqu’à Colomiers, cette nouvelle ligne de métro longue de 27 kilomètres ne sera donc pas pour tout de suite. Arme ultime pour désengorger la rocade et ses bouchons devenus quasi ingérables, elle sera donc prévue non plus pour 2025 mais bien 2028. La faute à la covid qui a lourdement impacté les finances de Tisséo. Première concernée, la ville de Colomiers devra donc jouer de patience pour voir ce projet prendre vie.

En effet, comme le déclare Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, “Le projet de 3e ligne de métro n’est pas remis en cause”. Elle salue au passage la démarche de communication transparente de M. Jean – Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole avant de poursuivre “Cette décision est bien l ’une des conséquences de la crise économique que nous vivons depuis quelques mois. C ’est une annonce responsable et cohérente qui ne remet en cause ni le projet initial d’une ligne Colomiers – Labège livrée en une seule tranche , ni les autres projets du Plan de déplacements urbains “

Le projet n’est donc certainement pas mis au rebus, plus qu’à s’armer de patience avant de pouvoir entendre : Estacion venenta : Colomièrs

Share

Comments are closed.