Journal-Diagonale

En signant ce jour un accord conventionnel interprofessionnel avec l’Assurance Maladie et l’Agence Régionale de Santé Occitanie, la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) de Toulouse Ouest scelle une nouvelle étape dans son développement.

C’est en salle du Conseil Municipal que M. Pierre RICORDEAU, directeur de l’ARS Occitanie, Stéphane Cobigo, directeur santé de la CPAM de Haute-Garonne, le docteur Frederic Venouil, représentant la CPTS et Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, on ajouté une nouvelle pierre au projet. Créée en juin 2019, la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé de Toulouse Ouest a vu son ambitieuse course freinée par la pandémie. Cependant, cet épisode mondial n’a fait que mettre en exergue le caractère essentiel de la gestion des questions de santé de façon collective.

Composition

La CPTS se déploie sur un territoire fort de 7 communes sur l’ouest Toulousain. À ce jour, elle est composée d’un établissement de santé, d’un établissement social et de 53 professionnels de santé (généralistes, infirmiers, psychologues…).

Une révolution dans l’approche

Le concept de la CPTS est simple. Elle consiste en une coordination territoriale autour de l’organisation des sis et des parcours de patients. Ayant émergé chez les professionnels de santé, cette idée cherche à passer d’une approche axée sur la patientèle à une approche populationnelle. Ainsi, au lieu de faire travailler chaque professionnel dans son propre cadre, l’idée est de construire des ponts entre disciplines mais également tout au long du parcours du patient. Les avantages sont nombreux, qu’ils soient sur les plans de l’efficacité, de la gestion ou de l’organisation mais également sur l’entité ainsi générée qui pourra se targuer de propriétés émergentes absolument hors de portée dans un système de traitement compartimenté. En signant cet accord tripartite, la CPTS se voit financée par l’Assurance Maladie pour son fonctionnement général ainsi que ses actions à venir.

Feuille de route

Dans le cadre des missions confiées au CPTS, les premières actions retenues par l’ensemble des professionnels de santé libéraux concernent notamment

  • L’amélioration de l’accès aux soins
  • La prise en charge des soins non programmés en s’organisant autour de l’experimentation SAS (Service Accès aux Soins)
  • La mise en place de parcours patients avec notamment un parcours de soin en santé mentale et son pendant dédié aux personnes agées
  • Le développement d’actions territoriales de prévention.

Un concept qui gagne en couverture

Cette signature acte la 5ème création d’une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé en Haute Garonne. Ce système couvre désormais 37% des professionnels de santé de ce territoire. Déjà honorable, cette valeur va rapidement évoluer positivement dans la mesure ou 9 projets de même type sont actuellement en cours de fondation. Le but : couvrir son ensemble en y incluant tous les organismes de soin, du libéral à l’hôpital.

Share

Comments are closed.