Journal-Diagonale

Alors qu’il est toujours impossible d’en donner une date de sortie, la crise sanitaire qui fête ses 1 an en souplesse devra bien se terminer un jour. Or, revenir au monde d’avant ne se fera pas en mode on/off et le gouvernement planche déjà sur le protocole de reprise des activités de restauration.

Photo : Julien Hank Fitte

C’est donc sur 3 phases de 4 semaines chacune que le retour à la normale s’effectuerais (sous réserve de tout un tas de modifications impondérables cela va sans dire).

Premier coup de canon pour les hôtels qui seraient autorisés à servir les petits-déjeuners aux clients. Les piscines dépendant des établissements seraient également remises en service lors de cette phase une.

Vient ensuite le vif du sujet : la reprise des restaurants et bars. Elle serait conduite avec une limitation de 50% des capacités des établissements en dehors des terrasses qui elles pourraient tourner plein pot. La limitation de 6 personnes par table et ces dernières espacées d’un mètre minimum sera également en vigueur. Dans le même temps, les piscines couvertes des hôtels seraient pleinement accessibles.

Le dernier temps serait enfin la reprise normale de la vie occidentale pré-covid.

Même si aucune date n’est à l’ordre du jour, les restaurateurs, tenanciers de bars et hôteliers seraient prévenus par l’État 3 semaines avant la mise en application. Histoire de pouvoir se préparer un minimum.

Share

Comments are closed.