Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles les éternels repas de famille, chargés de victuailles, qui durent des heures. Pour vous aider à pallier aux excès qui impactent fortement votre ligne, nous avons rencontré Nathalie Jegou, coach neuro-comportementaliste en nutrition. Cette toulousaine pleine de vie fait partie du réseau de la Méthode Meer, créée il y a une dizaine d’années dans le but d’accompagner les personnes en surpoids ou souffrant d’un contrôle/obsession alimentaire excessif.

Concrètement, comment se déroule cette méthode ? Il s’agit d’un coaching personnalisé qui dure en moyenne 10 mois et qui aborde 2 axes : (ré)apprendre à se nourrir de façon instinctive et travailler sur les stress pour reconnaître la fausse faim.

La première étape est donc d’écouter son corps et notamment reconnaître la sensation corporelle de faim et de satiété. Par exemple, si vous craquez en vous jetant sur les toasts de foie-gras à Noël, ne vous sentez pas coupable. Seulement, écoutez-vous lorsque le chapon farçi arrivera et que votre estomac vous annoncera en toute logique que vous n’avez plus très faim. Qui sait, le temps de partager quelques anecdotes et vous apprendrez à vous questionner pour savoir s’il vous reste un peu de place pour le fromage ou la bûche glacée. Fini donc le formatage obligatoire des 3 repas par jour, de l’entrée/plat/dessert et du “il faut finir son assiette” car chaque corps a ses besoins. “C’est comme uriner. On suit notre ressenti corporel,
nous n’avons pas de doute sur le message ; personne ne nous a dit qu’il fallait y aller à 9h, 12h et 20h tous les jours. C’est pareil pour la faim.” me précise Nathalie en souriant. Une fois que vous aurez appris à reconnaître les signaux de la vraie faim, vous saurez déceler la fausse faim ou faim émotionnelle. Cette dernière est ce qui fait prendre du poids à 80% des personnes : de façon consciente, par les stress de la vie quotidienne qui nous poussent souvent le soir vers le frigo pour trouver du réconfort.
Elle est également liée aux stress inconscients, hérités de notre lignée familiale, comme par exemple, la peur de manquer de nourriture, due aux années de guerres et de pénuries de nos ancêtres (qui se traduit aujourd’hui par des placards remplis de paquets de pâtes et de conserves). Pour réellement changer votre comportement face à la nourriture vous devez être prêt à vous impliquer véritablement et personnellement dans ces prises de conscience. Nathalie n’est que votre guide. Elle-même a réussi à dépasser 20 ans de boulimie/contrôle alimentaire grâce à cette méthode.

Alors pour Noël faites-vous ce cadeau. La séance découverte d’1h30 ne sera qu’à 60€ au lieu de 75€ ce mois-ci, le tout sans engagement.
Je vous laisse ses coordonnées, vous ne serez pas déçu de cette rencontre !

Nathalie Jegou
Neuro-comportementaliste en nutrition
22 allée victor Capoul, Colomiers
Séances en cabinet et/ou par skype
n.jegou@methode-meer.com
Tél. 07 86 11 09 66

Share

Write A Comment