La fin des fêtes se traduit face au miroir par un bilan des différents excès. Comme il est coutume en cette année naissante de prendre de bonnes résolutions, notamment en termes de minceur, chacun y va de son plan de bataille. Sport à outrance, régime drastique, certains iront même jusqu’au jeûne de quelques jours. Malheureusement, ces façons de faire ne sont bien souvent efficaces qu’à court terme. La méthode MEER elle, est une façon de mincir durablement. L’idée: changer votre rapport à l’alimentation.

Que l’on en soit conscient ou non, le surpoids est une forme de protection. La nourriture va agir comme un anesthésiant, un antidouleur et un antidépresseur. Elle aide à résister et crée un refuge garant de réconfort et de plaisir. Quand tout va mal, il est facile et humain de s’y enfermer, même si la culpabilité arrive rapidement après ingestion. Cependant, dans ce contexte le corps ne s’apaise que momentanément tout en subissant les conséquences de ce dérèglement alimentaire. La nourriture a la faculté de calmer les émotions qui sont pour certaines perçues par l’organisme comme un stress, cause principale de la prise de poids et/ou du stockage.

La méthode MEER, portée sur notre territoire par la souriante et très positive Nathalie Jégou, vous accompagne dans la compréhension des mécanismes qui entravent le bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, Nathalie vous accompagne pour les démonter pas à pas, vous guidant vers la mise en place d’une stratégie de vie gagnante. Le but, vous assurer une perte de poids efficace et durable en changeant votre rapport à l’alimentation. Établie il y a une vingtaine d’années, cette méthode s’adresse aux personnes en surpoids mais également celles touchées par un contrôle alimentaire excessif. Le travail s’effectue sur une période allant de 5 à 10 mois en suivant deux grands axes. Le premier , c’est réapprendre à manger selon ses instincts, de façon innée . Cela consiste à accompagner les personnes coachées à se (re)connecter à leur ressenti corporel de faim et de satiété. L’objectif est de permettre à la personne de faire la différence entre une vraie faim et une fausse faim.
Le second axe se base sur le postulat qu’un surpoids est aussi la conséquence d’un mal être intérieur, conscients ou inconscients. Cette méthode cherche donc à travailler sur les causes profondes de la prise de poids, non pas sur les conséquences.

Formée aux thérapies cognitives et comportementales en lien direct avec la nourriture, Nathalie repère les situations provoquant des stress et/ ou émotions négatives et par le biais d’exercices, met en place des actions correctives. Cette forme de coaching se base sur une volonté de la personne encadrée à changer les choses durablement, passant du « il faut que je mincisse» à « comment je peux mincir autrement ? ». Et ça change tout.

Nathalie Jegou, neuro-comportementaliste en nutrition
22 allée victor Capoul 31770 Colomiers
Séances également possibles à domicile et par Skype
n.jegou@methode-meer.com

Share

Write A Comment