Ce mois-ci, “un air de famille” a des relents de western en se posant au Beef Saloon, un restaurant devenu en moins de 10 ans une adresse incontournable de l’ouest toulousain, où nous accueillent les fondateurs Nina et Fabrice Fosset.

Diagonale : Qui de vous deux est à l’origine de ce projet ?
Fabrice : Après avoir suivi une formation dans la restauration et avoir travaillé dans différentes affaires du centre ville de Toulouse, j’ai eu l’opportunité d’investir de ce local en 2010. Mais ce n’est qu’après deux longues années de travaux que j’ai pu ouvrir le Beef Saloon en 2012. Il est vrai que l’aménagement de ce local, une déco que l’on voulait à notre goût et tous les aléas dus aux travaux en ont fait un chantier un peu long mais le résultat était là et nous convenait parfaitement.

Diagonale : Comment s’est déroulé l’ouverture du Beef Saloon ?
Fabrice : Nous avons eu la chance de faire un démarrage en trombe et l’ activité a été soutenue dès les premiers jours. Des ouvertures d’affaires comme on en rêve ! Et après quelques mois, nous avions atteint une vitesse
de croisière qui convient parfaitement à la taille du restaurant. Vu l’affluence au déjeuner, nous proposons régulièrement un deuxième
service. Nous avons pu également développer notre carte du soir les jeudi, vendredi et samedi, qui a un véritable succès auprès de nos clients. Compte tenu de sa localisation, la réussite du Beef Saloon n’était vraiment pas évidente mais nous avons su relever le défi en proposant une qualité de produits et un service qui correspond à la demande locale.

Comment qualifieriez-vous votre cuisine ?
Nous proposons une cuisine traditionnelle avec une connotation américaine. Un “steackhouse à la française” ! Nous n’avons pas la prétention d’un étoilé ou d’un bistronomique mais nous prêtons une grande attention à la qualité de nos produits tout en proposant régulièrement des nouveautés qui restent dans l’esprit du Beef Saloon. La fidélité de notre clientèle est la preuve que nous sommes dans le vrai.

La gestion de vos équipes n’est pas trop tumultueuse comme souvent dans vos métiers ?
Fabrice : Nous avons la chance de travailler avec la même équipe depuis plusieurs années, dont certains comme Claire et Damien en cuisine ou Jessica en salle, qui sont là depuis quasiment l’ouverture du restaurant. Chose assez rare pour le noter et nous en sommes très fiers !

Nina, à quel moment avez-vous rejoint Fabrice ?
Nina : Je n’étais pas du tout issu de ce secteur d’activité puisque je travaillais depuis plus de 15 ans à la mairie de Colomiers avant que je me décide à rejoindre Fabrice, mon mari. C’était un véritable challenge à plusieurs niveaux. Tout d’abord découvrir un nouveau métier et savoir aussi si nous étions capables de travailler ensemble. Après 5 années à se partager les taches, nous pouvons dire que ce challenge est réussi

Quels sont les avantages et inconvénients de travailler ensemble à votre propre compte ?
Nina : Côté avantages tout d’abord, c’est le plaisir de pouvoir développer le projet de Fabrice ensemble. Bien sûr, la compréhension des problèmes liés à la gestion d’un restaurant est rapidement devenue évidente pour moi. Un des avantages est aussi de pouvoir faire concorder nos horaires plus facilement afin de profiter pleinement de nos moments de temps libre. Nous sommes en tout cas très heureux d’avoir pris cette décision.

Quels sont les prochains événements du Beef Saloon ?
Nina et Fabrice : Nous allons fêter le 25 avril le 8e anniversaire du Beef Saloon ! Alors préparez- vous pour le thème “Soirée déguisée en Super Héros” ! On vous attend en Superman ou… Bidochon ! Chacun son goût…
Au rayon nouveautés, nous allons proposer une nouvelle carte de vins et de cocktails et nous attendons avec impatience l’ouverture de la terrasse dès les premiers beaux jours.

Des projets à venir, peut-être ?
Nina et Fabrice : A aujourd’hui, rien de bien figé mais nous ne nous interdisons pas d’avoir un coup de cœur pour un autre concept, autre part. L’avenir nous le dira…

Share
Author

Write A Comment