Journal-Diagonale

Visant à apaiser la circulation sur son territoire, la Ville de Colomiers a entamé une série de travaux depuis le 27 juin pour définir un axe sécurisé et pleinement exploitable entre la gare et le centre ville à destination des piétons et vélos.

Alors que les perspectives de transformation profonde de la ville sont désormais tracées (rénovation du val d’Aran, rue du centre, arrivée d métro), les aménagements au niveau de la circulation sont déjà bien avancés. Cette reconfiguration du passage En Sigal en est la preuve. Ouvrant une nouvelle optique de cheminement entre la gare et le centre ville, cette voie est actuellement en travaux sur le chemin d’En Sigal. Si à terme la route sera toujours accessible aux riverains en voiture, elle sera coupée aux véhicules à moteur au niveau du passage, faisant d’elle une voie sans issue pour ce mode de transport et consorts. Pour les piétons et vélos par contre, elle devient un tracé sécurisé et rapide pour se rendre au centre ou à la gare.

Trottoirs généreux (qui seront coulés la semaine prochaine) et connections de cette portion à ses deux extrémités par un ralentisseur obligeant les automobilistes à fortement ralentir, l’intégration de cette voie est pleinement maitrisée. Un marquage au sol viendra compléter le dispositif avec une continuité allée de la Blanquette. L’objectif est simple : apporter une piste cyclable sécurisée et vraiment efficace afin de pousser els utilisateurs à l’emprunter. Cet état d’esprit explique d’avoir soigneusement évité l’esplanade François Mitterrand et sa circulation aux allures de Gran Turismo totalement incompatible avec un parcours serein. En passant par le quartier mitoyen, l’itinéraire n’est au final que peu allongé au profit d’une sécurisation largement au dessus.

Bien pensés, ces travaux augurent d’une tendance générale sur la ville à apaiser la circulation avec en ligne de mire, un passage à 30km/h pour son ensemble?

Share

Comments are closed.