Digne d’un film de science-fiction, la prouesse technique réalisée par Airbus le 18 décembre dernier est pourtant bien réelle. Bien que présents dans le cockpit, l’équipe de pilotage ne touche pratiquement à rien comme on peut le constater sur la vidéo ci-dessous.

La première question qui nous viens à l’esprit est : mais comment c’est possible ?! La réponse se trouve dans la technologie embarquée. Un système intelligence artificielle couplant une camera à un algorithme de reconnaissance visuelle est la clef de cette réussite qui a permis plusieurs décollages sans intervention humaine lors de ces phases de test.

Le métier de pilote serait-il donc révolu ? Loin de là. Malgré la rumeur, ce système de décollage automatisé n’équipera pas les vols commerciaux. Du moins pas de suite. On sait en effet d’après les constatations faites par l’Association Internationale du Transport Aérien que le trafic dans le ciel devrait doubler d’ici à 2023. Dans les faits, cela se traduit par 37 000 nouveaux avions et un demi-million de pilotes pour les faire voler. Ce système devrait donc servir d’appui à ces derniers qui garderont la main afin d’intervenir si besoin est.

Les avions qui volent tout seuls ne sont donc pas pour demain mais avec cette avancée majeure, Airbus prouve encore une fois qu’il est déjà dans le futur.

Share

Write A Comment