Journal-Diagonale

Annoncée fin janvier de cette année, la Brigade Urbaine de l’Environnement de Colomiers est déjà au travail. Lors d’une cérémonie menée par Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole ce lundi 11 juillet, les agents ont reçu leur écusson distinctif des pouvoirs de coercition déjà en place. L’occasion de revenir sur cette brigade devenue nécessaire dont nous vous parlions déjà dans un article précédent à découvrir en cliquant ici)

La raison d’être de cette unité est simple : en 2019, la Police Municipale avait constaté 433 dépôts sauvages. En 2021, ce chiffre est passé à 730. Un phénomène de vide cérébral qui ne semble donc pas parti pour s’arrêter. Active depuis quelques mois, elle a déjà dressé 50 contraventions et repris bon nombre d’incivilités, prouvant sans mal son absolue nécéssitée…

Placés sous l’autorité du responsable du Pôle Police Municipale, Hygiène et règlementation, ces agents se déplacente à vélo électrique et disposent d’un écusson vert aisaiement reconnaissable. Bien que leur role comprenne une part de répréssion, ils assurent également un large volet de prévéntion et d’information. N’hésitez pas à les rencontrer lorsque vous les croiserez à Colomiers!

Share

Comments are closed.