Journal-Diagonale

Le 1 er septembre 2022, l’École de Lettres accueillera ses premiers élèves dans le quartier du Busca, au sein d ’ une maison réaménagée avec un jardin . Les inscriptions sont ouvertes pour les CM1/CM2 et 6 ème /5 ème . Au programme : les matières préconisées par l’Éducation Nationale le matin et l’après – midi, des activités artistiques, sportives et culturelles en anglais et espagnol dans la lignée des écoles anglo-saxonnes.

À l’origine du projet, Julien et Marie Zévaco, parents d’une petite fille neuroatypique qui ne parvenaient pas à trouver un établissement où leur enfant pourrait s’épanouir avec son système cognitif différent de la norme.
« Nous rêvions d’une école où l’enfant serait au centre. Le constat des parents autour de nous était identique. Pour cela, il fallait des classes à effectif réduit et une balance entre les fondamentaux et les activités ludiques. Nous avons aussi établi des partenariats éducatifs avec l’Estonie et les Etats-Unis pour créer une structure bienveillante, tournée vers l’international et vers le ‘mieux-être’ » détaille Julien Zévaco.

Pour Julie Lamboley-Mialon, thérapeute en gestion des émotions et maman d’un enfant TDAH, l’École de l’Hêtre répond à une vraie nécessité. La neurodiversité n’est pas un mythe et il faut pouvoir répondre à la demande des parents en ce sens. « C’est un peu l’école idéale », se réjouit la jeune femme, « et c’est une école ouverte sur le sport, la culture, l’autre, avec des professeurs trilingues pour certains »

Karine Satragno, Responsable du Pôle Pédagogique, a pris le train en marche pour offrir à son fils une chance de découvrir tout son potentiel : « Mon fils est HPI, il a déjà sauté une classe et il n’est pas heureux à l’école ce qui engendre une agitation. Dans une classe de 15 élèves, avec des enseignants qui
connaissent les difficultés de chaque enfant, je pense que sa faim d’apprendre sera satisfaite. »

Une école inclusive pour tout type d’enfants

« Nous accueillerons des enfants très différents car nous pensons qu’il n’y a pas de profil type ni de norme, explique Manon Darrigo, Directrice de l’établissement. L’intérêt du petit effectif, c’est de
permettre aux enseignants d’adapter leurs méthodes à chaque élève. Que votre enfant ait ou non des
difficultés d’apprentissage, que vous souhaitiez l’inscrire dans une école tournée vers l’international
avec un correspondant anglophone, qu’il soit surdoué ou atteint de troubles DYS, L’École de l’Hêtre
saura répondre à une demande d’école avec accompagnement adapté. » Une école qui considère
chaque enfant et prend le temps de le regarder dans les yeux.

Des professeurs formés

Dans l’équipe enseignante, les professeurs travailleront en interdisciplinarité. Ana Yerno, professeur
de yoga fly en espagnol, a rejoint l’aventure : « Dans les sangles des hamacs, on peut faire travailler le
corps bien sûr, mais l’esprit est ouvert, il faut en profiter ! ». Juliette Speranza, auteure de L’Échec
scolaire n’existe pas, enseignera sa méthode à l’équipe pédagogique. « Nous sommes pour le partage
d’expérience qui offre de meilleures chances de réussite. Nous avons prévu de faire venir des
professionnels pour ouvrir les apprenants à d’autres univers : un commissaire-priseur, un chef cuisiner,
un acteur, des compagnons ouvriers, des auteurs, des dessinateurs. La stimulation fait partie de nos
mantras, l’ennui est l’ennemi de l’apprentissage, il faut donc diversifier les enseignements » expliquent
les membres de l’équipe pédagogique.

Réunion d’information le 9 juin à 19h30 9, avenue de Lagarde 31130 Balma

Pour toute question ou demande d’inscription
Mail : ecoledelhetre@gmail.com
Téléphone : 06 13 30 45 14
Site internet : www.ecoledelhetre.fr

Un article de Mathilde Lise et Lola Garnier

Share

Comments are closed.