Tag

Transmission

Parcourir

La communauté d’agglomération du Sud-est Toulousain (dite SICOVAL) lance une expérimentation qui pourrait bien accélérer la réouverture des lieux culturels en France et même au delà.

Photo : Julien Hank Fitte

Portant sur ses terres deux salles emblématiques de l’agglomération toulousaine, à savoir Le Bikini et le centre des congrès Diagora, la Communauté d’Agglomération du Sud-Est Toulousain avec l’entreprise Dassault Systèmes, vient de lancer une simulation permettant d’étudier la circulation des flux d’airs. L’objectif : analyser les risques réels de propagation du virus dans ce type de lieux et en tirer des solutions pour la contrecarrer. Inédite dans l’Hexagone, cette expérience reçoit le soutien financier de la Région Occitanie et du Département de la Haute-Garonne.

Dans un premier temps, le SICOVAL va mener cette étude de manière virtuelle en modélisant numériquement les deux salles de spectacle. À l’issue de cette première phase (qui se déroule actuellement pour se terminer d’ici 3 semaines), des tests seront menés en conditions réelles c’est-à-dire avec du public. Cette seconde phase sera bien entendu soumise l’approbation de l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui devra donner son autorisation.

L’apport de Dassault Systèmes est son logiciel de simulation des flux d’air en milieu clos, déjà utilisé par plusieurs hôpitaux à travers le monde pour lutter contre les contaminations. Ce test réel doit permettre de :

  • Comprendre et maîtriser les flux d’air dans les salles de spectacles
  • Anticiper les risques de propagation
  • Proposer des mesures de mitigation des risques
  • Pouvoir informer le public comme le personnel travaillant dans ces lieux sur l’efficacité des mesures sanitaires mises en place.

Extrêmement précieuses, les conclusions de cette expérience pèseront lourd dans la balance lorsqu’il sera question de rouvrir les lieux culturels au public.