Journal-Diagonale
Tag

Colomeirs

Parcourir

Ce lundi 12 décembre 2022, Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, a accueilli Arnaud Leclerc, Directeur académique des services de l’Éducation nationale de la Haute-Garonne, et Jean-Charles Piteau, Directeur de la Caisse d’allocations familiales de la Haute-Garonne, pour la signature du Projet éducatif de territoire 2022-2025 de la Ville de Colomiers. 

Photo : Ville de Colomiers

Un engagement fort au service de plus de 4000 enfants

« Ce 3e PEDT s’inscrit dans la continuité des précédents projets et dans un engagement fort et partagé de l’ensemble des partenaires éducatifs. Les enjeux liés à l’éducation, à l’accès aux loisirs des enfants et des jeunes (sportifs, culturels, citoyens), à l’égalité des chances et à la non-discrimination, ainsi que les politiques de soutien aux familles et à la parentalité font l’objet d’une attention toute particulière de la Ville de Colomiers », a souligné Karine Traval-Michelet dans son intervention.

Chaque année, plus de 4000 jeunes Columérines et Columérins, de 0 à 15 ans, bénéficient des actions mises en place dans le cadre du PEDT, pour un budget annuel total de 55 000 euros.

5 axes stratégiques

Ce 3e PEDT a été préparé par les partenaires du dispositif durant plusieurs mois, de novembre 2021 à juin 2022, dans le cadre d’un travail auquel les enfants et les parents ont été associés. « Cette co-construction est une parfaite illustration du véritable effet de transversalité que permet le PEDT par sa richesse et sa diversité », a complété Mme le Maire.

Le socle du PEDT a pour objectif de renforcer la continuité éducative et la co-éducation dans une intention d’éducation bienveillante. Afin de poursuivre ces engagements, le PEDT 2022-2025 de la Ville de Colomiers s’articule autour de 5 axes stratégiques :

  • Renforcer le bagage culturel des enfants et des jeunes,
  • Favoriser l’inclusion de tous les publics,
  • S’engager pour le bien vivre ensemble,
  • Garantir le bien-être,
  • Agir en faveur de la transition écologique.

« La première vocation du PEDT reste de structurer les temps libérés de l’enfant en termes de proposition éducative de qualité (en favorisant la découverte, l’éveil et le développement des apprentissages), en complément des temps scolaires et familiaux, a ajouté Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire déléguée à l’Éducation, à la parentalité et à l’accueil de loisirs éducatifs. Il doit faciliter les articulations entre ces différents temps et la collaboration entre les partenaires éducatifs : parents et familles, écoles et collèges, services municipaux, associations, porteurs de projets, institutions d’accompagnement éducatif pour les enfants à besoins particuliers… pour que chaque enfant se développe dans l’harmonie et trouve son épanouissement dans son parcours scolaire et son parcours individuel. »

Share

« Depuis quelques jours, j’ai été alertée par des usagers et j’ai personnellement constaté la disparition des documents de communication de Tisséo de la Ligne C de train, qui relie la gare des Arènes à Toulouse et Colomiers Gare. La situation m’a d’autant plus préoccupée que cette ligne joue pleinement son rôle dans la desserte multimodale de transports en commun de la métropole. Depuis près de 30 ans, elle fait largement ses preuves et transporte chaque jour environ 4000 voyageurs, grâce à l’engagement de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et à l’intégration dans le réseau Tisséo. L’actuelle Ligne C de train est indispensable au maillage en transports en commun actuel et futur de l’ouest toulousain.

Image de ilovehz sur Freepik

J’ai donc alerté le Président de Tisséo, Jean-Michel Lattes, afin que cette ligne retrouve pleinement sa place dans les documents d’information aux usagers des transports en commun métropolitains. A la suite de mon courrier, Jean-Michel Lattes a immédiatement demandé une rectification auprès des services de Tisséo. Selon le Président de Tisséo, les cartographies digitales ainsi que l’information vocale, notamment lors de la correspondance du métro, vont être reprises.

Par ailleurs, durant l’été, a été évoquée la dénomination de la future 3e ligne de métro : en cohérence avec les lignes A et B existantes, il semblait logique de la nommer Ligne C. Cependant, cette décision – aussi évidente qu’elle soit – nécessite au préalable de renommer l’actuelle Ligne C qui relie en train les stations de Colomiers Gare et Arènes à Toulouse, ce dont Jean-Michel Lattes a convenu et je l’en remercie.

A l’heure où nous mettons tout en œuvre pour proposer des alternatives à la voiture individuelle, il me semble en effet primordial que les usagers aient une pleine connaissance de l’offre de mobilité de notre territoire dans sa globalité.

En 2028, en cohérence avec la mise en service de la 3e ligne de métro, l’actuelle Ligne C de train continuera de constituer un maillon indispensable de notre réseau de transports en commun. Mieux encore, elle a vocation à être renforcée, afin de jouer le rôle indispensable de rabattement des usagers de l’ouest, dans la perspective de la mise en service de la 3e ligne de métro. »

Karine Traval-Michelet
Maire de Colomiers
Vice-Présidente de Toulouse Métropole

Share

Lancée le 21 janvier, cette large enquête auprès des résidents (à découvrir dans son ensemble en cliquant ici) mais également travailleurs de colomiers est au milieu de son cours. Des premières constatations sont déjà tombées.

Photo : Julien Fitte

Construite sous la forme d’un questionnaire à choix multiples avec des encarts disponibles pour préciser et/ou apporter d’autres demandes, cette Grande Consultation citoyenne est articulée autour de 3 axes :
• « protéger », pour réfléchir à de nouvelles formes d’accompagnement, de solidarité et d’entraide
• « promouvoir », pour favoriser l’émergence de nouveaux modes de vie et de nouvelles habitudes
• « proposer », pour permettre à chaque citoyen.ne qui le souhaite de s’engager concrètement dans la mise en œuvre des projets.

Les premiers retours (avant le temps d’analyse d’avril à juillet pour des résultats présentés en septembre 2021) donnent déjà une tendance sur les sujets qui tiennent à cœur aux interrogés ; crise sanitaire, développement durable et solidarité forment le groupe de tête des préoccupations suivi des questions de mobilité et de tranquillité publique. Le projet du Grand Val d’Aran est également une préoccupation forte.

Ils se basent pour cela sur les 2500 réponses reçues tous supports confonds mais également sur les conversations lors des rencontres tenues sur les marchés de plein vent avec les équipes d’élu.e.s et d’agents du Pôle démocratie locale. Ils confient d’ailleurs que les échanges avec le public sont très productifs, loin du cliché des sempiternelles plaintes parce que le trottoir devant la maison n’est pas droit ou parce que le voisin fait du bruit. En somme, le principe est bien assimilé et apporte une vraie réflexion de fond.

Visant à enrichir le programme politique en cours, le résultat de cette Grande Consultation Citoyenne fera l’objet de discussions auprès de l’équipe municipale une fois son traitement effectué.

Donnant la parole aux citoyens mais aussi aux usagers non résidents, l’opération est attrayante d’autant plus qu’elle laisse une grande part de liberté dans les propositions. Avis à toutes celles et ceux qui commentent sur Facebook, ici votre avis sure pris en compte…

Lien vers le questionnaire disponible en cliquant ici.

Share
Photo : Julien Fitte

La frontière entre les commerces qualifiés d’essentiels et ceux relégués au rang de parias est si floue que même notre premier ministre semble avoir des difficultés pour la définir. La question est d’autant plus délicate lorsqu’une enseigne distribue des biens classables dans chacune de ces catégories. Au lieu d’attendre que l’État tranche, certains prennent les devants en se basant sur la liste édictée par le gouvernement, le tout saupoudré de bon sens. Conforama Colomiers fait partie de ceux-là.

Photo : Julien Fitte

Lors de notre visite ce jour dans le magasin susnommé, nous avons ainsi constaté la présence d’un tracé réalisé à grands renforts de rubalise, délimitant ce qui est accessible ou non dans le magasin. Basiquement, il s’agit donc des produits dits essentiels, à savoir l’électroménager et le multimédia. Si d’aventure, vous tentiez de gruger le système et de vous présenter à la caisse avec un produit non essentiel, sachez qu’il ne sera pas accepté ; l’enseigne faisant appel au bon sens et à la responsabilité des Français. En parallèle de ce parcours balisé en magasin, vous pouvez retrouver l’ensemble de leur offre sur Conforama.fr et opter pour la livraison à domicile, le retrait en click and collect ou en Drive sans contact.

Photo : Julien Fitte

Pour rappel, si vous optez pour une visite chez Conforama Colomiers, cochez la case suivante sur votre attestation de déplacement : Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.

Cela va sans dire mais l’ensemble des mesures barrières et des protocoles sanitaires en vigueur sont fermement appliqués dans ce magasin.

Conforama Colomiers
7 avenue André-Marie Ampère Z.A.C. du Perget, Colomiers
0 826 08 10 12
https://www.conforama.fr/magasins-conforama/colomiers?lat=0&long=0&name=COLOMIERS

Share

Comme nous avons la chance de vivre dans un département où la ruralité est encore reconnue, il importe de faire perdurer nos traditions qui transmettent aux nouvelles générations la culture et le savoir-faire de ceux qui nous font tous manger. Avec la fête du battage, c’est également l’occasion de vivre ensemble un moment de convivialité, animé par une tradition que la section Battage fait perdurer depuis de très nombreuses années. Se tenant dimanche 13 au parc Duroch, elle se déroulera comme suivant :

10h00 – Ouverture des animations

11h00-18h00 Les Reporters Pour De Rire : L’équipe de reporters investit les lieux, se mêle aux participants pour réaliser de faux reportages, micro trottoirs, interviews, autant de prétextes pour accomplir leur vraie mission via le rire !
11h30-13h00 Animation musicale avec les Do Ré Minettes. 
Elles forment, tout en chantant et en dansant, un trio harmonieux 100% filles. 
14h00 Conte sous les arbres – Conte Occitan
‘‘De que i a dins aquela topina’’ Martine VIALA

Tout au long de la journée:
Section Battage : Battage du blé à l’ancienne, fabrication de la farine, vieux tracteurs, machines anciennes, réalisation de petites gerbes de blé…
Balades à dos d’ânes et soin des animaux
Présentation du métier d’apiculteur : 
Atelier 
Ferme pédagogique : Raconte-moi les animaux de la ferme
Les Compagnons du devoir : Charpente, menuiserie, cuivre, dinanderie, forge…  
Tressage de l’ail : 
Découverte des techniques anciennes
La Roulangerie : Pétrissage, façonnage, cuisson de petits pains

Se déroulent également ce jour là :
Tournois de pétanque Pétanque : Challenge Maccabiau
9h00
 Inscriptions doublettes formées 5€ par personne
10h00 Début – 2 parties le matin, 2 parties l’après-midi  

Retrouvez également une restauration sur place avec les sections tennis de table et  Animation Parc Duroch du Club Loisirs Léo-Lagrange de Colomiers

Share
Photo : Julien Fitte

Si il y a bien un signe qui démontre qu’un commerce est apprécié par son public, c’est bien lorsqu’il s’agrandit. Prenant soin de vos cheveux depuis presque 10 ans, Nathalie et son équipe officient désormais dans un salon plus grand de 62m2. Pas d’inquiétude pour les habitués, L’Instant Coiffure n’a pas déménagé mais simplement fait tomber le mur du local mitoyen. Désormais, ce sont 18 postes de coiffure qui sont disponibles, portés à grand renfort d’embauche par 8 coiffeurs et coiffeuses. Le horaires restent inchangés et vous trouverez porte ouverte du mardi 9h30 au samedi 19h non stop.

Profitant de cette extension, le salon de coiffure étoffe sa gamme de produits et soins. Pour ce qui est des couleurs, place au naturel avec la marque Couleur Gaïa. Donnant exclusivement dans la coloration capillaire 100% végétale et bio, la marque aux 15 ans d’expérience à séduit l’enseigne columérine de par la qualité de ses résultats, son respect du cheveu mais également celui de l’environnement. Les yeux rivés sur l’avenir, la marque est à la pointe de l’actu et propose les dernières tendances mais toujours dans une optique de rendu naturel. Nuances cuivrées, marron, blond, acajou…personne ne sera mis sur la touche.

La mode n’étant définitivement pas au glabre, L’Instant Coiffure est également doté d’un espace barbier pour ces messieurs. Une barbe bien taillée (notamment lorsqu’on cherche à se laisser pousser les cheveux) donne un côté rigoureux et implacable qui change tout. À la manœuvre, 4 coiffeurs barbiers qualifiés qui pourront, de par leur double qualification, vous aiguiller sur un duo coupe barbe/cheveux qui fait mouche. À ne pas négliger donc…

Du nouveau également dans la gamme de shampoing soin pour L’Instant Coiffure avec la marque française Sublimo, notamment la sélection Douceur Nature. Alliance sans compromis de formules ultra-raisonnées et naturelles avec une performance maximale, ces produits se veulent à la fois responsables et efficaces. Cependant, l’enseigne ne se limite pas à cette seule marque et propose également des produits classiques qui ont largement fait leurs preuves avec le temps. Évoluer ne doit pas rimer avec devoir faire une croix sur vos habitudes. Vous ne serez donc pas obligatoirement emportés par la vague de la nouveauté et pourrez retrouver les marques qui ont fait leurs preuves sur vous.

Ces nombreux et heureux changements font de L’Instant Coiffure un salon riche de services et produits résolument positifs. Avec une clientèle devenue naturellement fidèle au fil du temps tant l’équipe sait prendre soin de ses visiteurs, il gagne désormais en confort de par ses créneaux plus larges et un personnel renforcé. Que des bonnes nouvelles !

L’instant coiffure
4 Avenue André-Marie Ampère, Colomiers
05 61 99 33 83

Share

En pleine saison de la galette des rois, l’Atelier Weber innove en proposant une version salée. Pour être précis, ce sont même 4 types qui sont déjà en vitrine de la boutique columérine. Ainsi, une galette à la viande hachée aux accents italiens se voit accompagnée de son homologue plus montagnard pommes de terre/reblochon. Origines du chef oblige, un pâté Lorrain en tourne est également à découvrir. Une 4ème galette est aussi disponible, changeant constamment en fonction des envies de Damien Weber mais également des suggestions que vous pourrez lui faire.

Leur point commun est que chacune contient une fève et se voit vendue avec une couronne. Couplée avec une galette sucrée pour le dessert, elles permettent de tirer un roi et une reine, de quoi ajouter en convivialité pour ce plat qui est signe de partage. Entre amis, en famille ou encore au bureau, c’est l’assurance de gagner en bonne humeur.

Côté composition, l’Atelier Weber reste fidèle à sa tradition en travaillant avec des produits de qualité. Si d’aventure vous aviez comme eux accès à du porc IGP Gers pour reproduire ces galettes salées chez vous, sachez qu’outre la recette, un tour de main bien spécifique est obligatoire pour obtenir le résultat identique. Le plus simple est encore d’aller se fournir chez eux ! Et vive le(s) roi(s) !

Atelier Weber
2 bld Général de Gaulle
31770 Colomiers
05 61 71 83 09 – FB : @L’atelierWeber
Du mardi au samedi de 9h00-13h00 16h00-19h30
Le dimanche 9h00-13h00

Share