Journal-Diagonale

L’interminable feuilleton juridique du projet de grand centre commercial aux portes de Plaisance-du-Touch semble avoir trouvé une issue inédite avec l’annonce faite ce jour. En effet, la bagarre entre pro et anti ayant assez duré, Mickey est venu siffler la fin de la récréation.

Pas de boutiques ni galerie marchande donc pour le site situé à 10 minutes à l’ouest de Toulouse via la RN 124. Ce sera un parc d’attraction signé Disneyland qui s’y installera, le second du genre en France après celui de Marne-la-Vallée. C’est lors d’une conférence de presse au ce jeudi 1er avril que Texan Cameron Grosmytho, directeur du développement Disney World, a annoncé le chantier dont la première pierre sera posée le 32 février 2022.

« J’aime le sud de le France : le canard, Bigflo et Oli, le téfécé »

La première interrogation de la part de nos équipes (mais également de celles de La Détresse du Midi et d’Actu To Loose) a immédiatement porté sur le choix du site. Mr Grosmytho confie alors « Nous avions dans un premier temps pensé à la ville de l’Isle-En-Dodon pour nous installer mais le parc a besoin de ressources inexistantes là bas comme des routes, des prises électriques ou du wifi pour fonctionner. » Il poursuit « Il n’était cependant pas question de s’éloigner dans le nord, du genre au dessus de Montauban. J’aime le sud de le France : le canard, Bigflo et Oli, le téfécé : ce sont des choses que nous n’avons pas chez nous au Texas. »

4500 hectares et des bâtiments détruits

Avant de pouvoir serrer la patte à Dingo, il va falloir être patient. En effet, avec une surface totale de 4500 hectares, Disneyland Plaisance réclamera des années de travaux. Ces derniers ne seront d’ailleurs pas sans conséquences sur les bâtiments alentours. Ainsi, tout immeuble situé dans le périmètre du projet sera racheté et détruit. « En plus du rachat des immeubles, nous offrons une entrée gratuite et un coca pour les propriétaires concernés » rassure Cameron. Un joli geste de la part de cet entrepreneur qui promet des embauches en cascade : ” Près de 800 emplois seront créés, principalement des Texans qui viendront s’installer ici. On les amènera ici à coups de Beluga XL”

Un article de Jean Michel Claquéausol

Share

Comments are closed.