Journal-Diagonale
Tag

Convention

Parcourir

Comme nous avons pu le voir à de nombreuses reprises tout au long de l’année,la Municipalité de Colomiers a fait le choix d’orienter sa politique en favorisant la jeunesse et la formation (Voir l’analyse du budget en cours en cliquant ici). En signant ce vendredi 18 novembre une Charte Passerelle Crèche-Ecole, cette position est d’autant plus affirmée.

Née de la volonté d’accompagner les enfants en situation de handicap lors du passage entre la crèche et l’école maternelle, cette Charte vient faciliter mais également anticiper la manœuvre parfois un peu difficile pour les tout petits.

Auparavant, l’adaptation se faisait au moment de l’arrivée en maternelle. Désormais, la collaboration entre les deux divisions se fait bien en amont afin de réaliser une intégration la plus douane possible. Sont ainsi anticipées les questions inhérentes à la spécificité des enfants, qu’elles soient celles du personnel, de soins, de mobilier ou quoi que ce soit en lien avec la scolarité. Les actions éducatives s’en voient d’autant facilitées selon deux axes. Le premier est celui reliant l’enfant au système scolaire avec une adaptation au cas par cas, le second est celui reliant les différents établissements qui profitent des différentes expériences pour en tirer les meilleures solutions connues. Cette harmonisation vertueuse gagne en puissance à chaque nouvel arrivant.

Cette Charte Passerelle Crèche-Ecole définit également un dispositif inclusif à destination des familles. Ces dernières n’ont en effet aucune démarche supplémentaire à faire pour en profiter, évitant une lourdeur administrative supplémentaire pour eux et renforçant l’intégration sans discrimination pour leurs enfants. Loin d’être un détail, ce traitement égalitaire est une volonté forte de la part de La Ville.

Signée au bénéfice des enfants, familles et acteurs de l’éducation, cette Charte Passerelle Crèche-Ecole vise à assurer une sécurisation lors de l’intégration d’enfants handicapés avec l’anticipation comme levier principal.

Share

Les questions de gestion de l’énergie n’étaient jusqu’alors que théoriques, les épisodes de crise du carburant et le flagrant dérèglement climatique ont rendus le projet largement plus concret. Bien qu’elle n’ai pas attendu cette réalité pour prendre le problème en main, la municipalité de Colomiers enfonce le clou de la gestion maitrisée des ressources en signant ce mercredi 26 octobre une convention avec Écowatt.

Véritable météo de l’électricité, Ecowatt qualifie en temps réel le niveau de consommation des Français. A chaque instant, des signaux clairs guident les usagers afin de pouvoir adapter et anticiper les comportements à tenir. En effet, comme l’hiver s’annonce rock and roll pour l’approvisionnement en électrons dans notre beau Pays, la probabilité de tensions du réseau pouvant aller jusqu’à la coupure est réelle. Avec un système simple, Ecowatt donne un état des lieux et prévisions de l’état du système à 4 jour. Vert, tout va bien. Orange, le système électrique sr trouve dans une situation tendue . Les éco-gestes sont les bienvenus. Rouge, La crise : si nous ne baissons pas collectivement notre consommation, des coupures ciblées seront inévitables. Concernant ces dernières, elles seront annoncées à J-1, dureraient 2h maximum et seraient tournantes, c’est à dire qu’elles ne concerneront pas toujours les mêmes.

Première ville de Haute Garonne à signer telle convention, Colomiers poursuit sa politique en matière de sobriété énergétique. En effet, cet acte entraîne un engagement de la part de La Ville dans la gestion de ses consommations mais également dans sa pédagogie auprès du public mais également de son personnel. L’ensemble de ses actions permet dans un premier temps de répondre efficacement à la crise en cours mais prépare également le changement de paradigme à venir dans lequel nos modes de consommation d’énergie seront fondamentalement chamboulés.

Disponible sur site www.monecowatt.fr masi également sous forme d’appli (qui envoie même des notifications si jamais la météo passe au rouge) sous Androitd et iOS, Ecowatt est un outil fiable et puissant pour aborder au mieux les défis électriques de demain.

Plus d’informations sur www.monecowatt.fr

Share

Déjà fort de partenariats sociaux (comme nous vous en parlions dans cet article), Leroy Merlin Colomiers s’engage à nouveau avec Habitat et Humanisme dans un dispositif d’achats solidaires.

Agissant depuis 35 ans en faveur du logement et de l’insertion pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, Habitat et Humanisme jouit désormais d’un partenariat local fort intéressant avec l’enseigne columérine. Durable et vertueux, il tranche avec le « business as usual » qui consisterait à faire un chèque de soutien deux trois fois l’an. Bien que ce type d’intervention soit intéressante pour les associations, elle présente bien des limites, notamment lorsqu’arrive la question du renouvellement. Avec ce dispositif d’achats solidaires, lorsque l’association dépense auprès du magasin, ce dernier lui reverse la marge de leurs achats. Cet accord n’étant ni limité dans les volumes ni dans le temps (si ce n’est celui de ladite convention), il offre à l’association une grande flexibilité et produit au passage un partage des richesses des plus vertueux. Grosso modo, il permet désormais à Habitat et Humanisme de récupérer 25% de ses achats en don!

Confirmant sa position d’entreprise engagée auprès de celles et ceux qui actent pour la solidarité, Leroy Merlin Colomiers suit fidèlement son chemin du res non verba. Et on ne peut que les féliciter!

Leroy Merlin Colomiers
ZAC du Perget – 2 rue Marie Curie
31770 Colomiers – 05 34 36 13 00
Facebook

Share

Dans le cadre de l’École du goût, animé par la restauration municipale, la Ville de Colomiers et l’Education nationale signeront une convention, afin de permettre l’organisation d’ateliers en milieu scolaire.

École primaire Alain SAVARY, Classe de CP DE mme FOURNIER Karine.

« L’École du goût sensibilise les publics, notamment scolaires, à l’intérêt de s’alimenter sainement et de façon équilibrée, avec des produits frais et locaux. Elle regroupe l’ensemble des ateliers d’éducation nutritionnelle, d’éducation au goût et de sensibilisation éco citoyenne, menés par le Pôle alimentation, hygiène des locaux de la Mairie depuis 2015 », a expliqué Mme Catherine Clouscard-Martinato, Adjointe à Mme le Maire éléguée à l’Éducation, à la parentalité et à l’accueil de loisirs éducatif, lors du Conseil municipal du lundi 13 décembre 2021.

L’Ecole du goût s’articule notamment autour de l’éveil des sens par :

  • La création d’événements en diversifiant les aliments et les présentations, en utilisant les couleurs, les odeurs, les textures et toutes les sensations que procure la nourriture.
  • La réalisation d’animations en faisant participer les enfants à la préparation des repas : jardinage, courses, cuisine, table, service…
  • La sensibilisation au plaisir et à la découverte des aliments plutôt que les contraindre à manger.
Share

Si l’enseigne de bricolage du Peregt est connue pour son efficacité lorsqu’il est question d’aménager sa maison, elle fait preuve du même engagement lorsqu’il est question de solidarité.

C’est ainsi que le vendredi 25 juin, Leroy Merlin a signé la première convention d’achat solidaire avec l’association Le Village de François. Cette dernière développe et anime des lieux de vie partagée innovants qui rassemblent des personnes fragiles
et leurs accompagnateurs, autour de trois axes qui sont le vivre-ensemble, l’activité économique et l’écologie intégrale.

Concrètement, il s’agit d’un système tout simple mais bourré d’avantages. Lorsque l’association dépense auprès du magasin, ce dernier lui reverse la marge de leurs achats. Certes, le don brut est un biais fort généreux mais il est limité dans le temps et remis en question lors de chaque solicitation. Avec cette mécanique, l’offre n’est ni limitée dans les volumes ni dans le temps (du moins, celui posé par la convention). Mieux, il permet un partage des richesses créées, rendant la chose d’autant plus vertueuse.

Le positif ne s’arrête pas là. En effet, les membres du magasin en charge de ce type de « social business » s’impliquent et multiplient ainsi leurs compétences et intérêt au quotidien.

De par le caractère durable de cette convention d’achat solidaire, on se rapproche de la célèbre citation attribuée à Confucius :« Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». Vertueuse, stable et au service d’une noble cause, cette implication de Leroy Merlin est un modèle du genre.

Leroy Merlin Colomiers
ZAC du Perget – 2 rue Marie Curie
31770 Colomiers – 05 34 36 13 00
Facebook

Share

À l’heure où la culture se trouve bâillonnée, artistes et collectivités tentent malgré tout de maintenir les élans de créativité. La signature d’une convention entre la Ville de Colomiers et le collège Voltaire en est une parfaite illustration.

C’est mardi 15 décembre dans les locaux de l’établissement que cette convention a été ratifiée par Mme Karine Traval-Michelet, Maire de Colomiers et Vice-Présidente de Toulouse Métropole, et Mme Karine Tortorici, Principale du Collège Voltaire. Cet acte vise à entériner l’organisation d’ateliers de musiques au sein du collège par le Conservatoire à rayonnement communal de la Ville de Colomiers. En effet, un enseignant du Conservatoire anime un atelier de musiques actuelles amplifiées quarte heures par semaine auprès des collégiens afin de les sensibiliser à la pratique d’instruments dans le cadre du Projet éducatif territorial de la Ville. Cette dernière a également financé l’achat d’instruments.

Pour fêter cette signature, une formation de 7 musiciens en herbe a interprété le thème de One Punch Man (célèbre anime Japonais) ainsi que le morceau Dance Monkey en version instrumentale. Très appliques et quelque peu timides lors des premières mesures, ces jeunes se sont rapidement sentis à l’aise pour offrir aux personnes présentes un moment musical des plus plaisants. Mme Le Maire a d’ailleurs confirmé que pour la traditionnelle représentation de fin d’année, la municipalité offrait la salle Gascogne comme lieu de représentation. Rendez-vous est donc pris pour le 1er juin…

NDLR : Assister à un concert en 2020 n’étant pas chose banale, merci à tous ces élèves du collège Voltaire pour ce délicieux moment.

Share