Tag

Cartoucherie

Parcourir

Pour célébrer le lancement de l’été, les Halles de la Cartoucherie organisent leur premier Solstice d’été. Tout au long du mois de juin, des événements variés seront proposés pour les familles, les sportifs, les gourmands, les curieux dans tous les espaces des Halles et leurs abords.

↳ Du street art sur les façades des Halles

Pendant une semaine, du 10 au 15 juin, sept artistes venant de Marseille, Paris, Toulouse, Biarritz, Montpellier viendront recouvrir les façades bétonnées des Halles : Julia Forma, Mr Phaz, Lima Lima, Mahn Kloix, Nefrit, Nubian, SWD.

Puisant leurs inspirations dans l’environnement, la nature ou encore l’actualité, chacun·e exprimera une œuvre singulière, apportant une grande palette de couleurs et de formes sur l’ensemble du bâtiment.

↳ Une grande variété d’événements

Tout le long du mois, des événements viendront accompagner les journées et soirées ensoleillées, à commencer par des concerts le 1er juin avec Of Ghosts et le duo Plume et Paillettes (dans les Halles).

Le 21 juin, c’est le quartier qui célèbrera la musique avec un concert de la Tisseuse, en extérieur, sur la place de la Charte des Libertés Communales. 

Les Halles accueilleront également deux conférences du CNRS les 6 et 25 juin ainsi que le Marathon des Mots pour des rencontres littéraires : le mercredi 26 avec Camille Froidevaux-Metterie et jeudi 27 avec Mathias Malzieu.

↳ Une invitation à la pratique sportive

Le sport sera également au rendez-vous avec des activités pour tous les niveaux, proposées par les acteurs sportifs des Halles :

↪ 15 et 16 juin avec The Roof : Contest d’escalade pour les grimpeurs et grimpeuses de tous niveaux, projections, rencontres et initiations pour les plus jeunes.

↪ 22 juin avec la Breakin School : troisième Breaking league depuis l’ouverture des Halles, avec les élèves de l’école autour de battles dans les catégories hip-hop, breakdance et afro.

↪ 28, 29 et 30 juin avec l’UCPA : des séances collectives de BodyAttack, des initiations et tournois de squash, des séances de cross training pour les enfants.

Tout au long du mois, les Halles diffuseront sur grand écran, à l’intérieur du bâtiment, des événements sportifs comme l’Euro de foot et le Top 14.

↳ Des propositions pour les familles

Les enfants de tout âge sont les bienvenus dans les Halles et particulièrement le week-end des 8 et 9 juin avec des activités proposées par la Cabane des Parents, en accès libre, autour du street art, de la danse, de la motricité et un vide-dressing puériculture.

Le week-end se terminera le dimanche avec une boum invitant petits et grands à la fête, puis une roller disco party dans la grande rue des Halles !

À propos des Halles de la Cartoucherie :
Créées en réponse à l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé en 2016 par Toulouse Métropole pour dynamiser le quartier de la Cartoucherie, les Halles de la Cartoucherie, projet transdisciplinaire, réunit sur 13 500 m² des activités de restauration, de sport, des espaces de travail ainsi qu’une programmation culturelle et socioculturelle. Il occupe l’un des derniers bâtiments d’un ensemble industriel destiné pendant deux siècles à la production de pièces d’armement pour les armées françaises. Ce projet, porté par un collectif de coopératives, a pour ambition de participer à la transition sociale et environnementale. Le projet est financé par la Caisse des dépôts et consignations, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Toulouse Métropole, Action Logement, le Centre National de la Musique, la caisse d’Allocations familiales de Haute-Garonne. Plusieurs organismes bancaires participent à son financement : le Crédit coopératif, les Caisses d’Épargne Midi-Pyrénées et Nouvelle-Aquitaine, la Banque Postale, le Crédit Mutuel Arkéa, la NEF et l’IFCIC.

Depuis l’ouverture en septembre 2023, les Halles de la Cartoucherie comptabilisent plus d’un million de visiteurs et visiteuses. Un démarrage intense avec plus d’une centaine d’événements organisés, en grande majorité gratuits : concerts, conférences, spectacles en famille, ateliers créatifs ou culinaires, défis sportifs.
L’année 2024 s’annonce tout autant festive avec notamment l’ouverture de la salle de spectacles en septembre.

Photo : Halles De La Cartoucherie

Expérimentation, transition et coopération

Entrées de plein pied dans l’écosystème des tiers-lieux, riche de 3500 établissements sur le territoire national, les Halles de la Cartoucherie tentent de construire un projet coopératif, en hyper proximité, ancré dans son quartier. Engagé chaque jour un peu plus dans l’action publique, le projet défend des enjeux économiques, écologiques, sociaux, de solidarité et adresse au quotidien, le sujet contemporain et essentiel de la transition.
➔ Une transition qui se veut sociale avec les questions d’apprentissage et d’insertion portées par la Conciergerie Allô Bernard, ainsi que les structures résidentes des Halles : Les Munitionnettes, Insertion No Limit, La Source, l’ASSQOT, La Passerelle Surdicécité, la ludothèque ALLÉE, la MJC Roguet.
➔ Côté restauration, les commerçants occitans des Halles s’inscrivent dans des démarches de transition environnementale en participant à la réduction du gaspillage alimentaire et en proposant des offres de restauration adaptées à toutes et tous. Un système de loyers vertueux les incite à mettre en place des solutions durables.
➔ La transition s’opère également dans l’évolution des modes de travail avec le dispositif de corpoworking développé dans les Halles avec le soutien d’Action Logement.

Photo : Halles De La Cartoucherie

Deux autres piliers enrichissent le projet et participent à sa transversalité : le sport et la culture. Les activités sportives, portées par deux acteurs sportifs The Roof Toulouse et l’UCPA, partagent une même démarche d’accompagnement global de l’individu dans sa pratique. La programmation culturelle des Halles se déploie au quotidien dans tous ses espaces : cycles de conférences, concerts, ateliers (cuisine, réemploi, artisanat), compétitions et retransmission des grands événements sportifs, dégustations, rencontres, lectures et spectacles jeune public.

Les Halles de la Cartoucherie en chiffres :
– 27 restaurateurs et commerçants occitans (des stands et cuisines de marché, des cuisines de
rue, une épicerie solidaire, des bars, une école de cuisine)
– 2 opérateurs sportifs : l’UCPA, The Roof Toulouse
– 1 conciergerie : Allô Bernard
– 150 postes de coworking en partenariat avec Action Logement
– 1 salle de spectacle de 440 places assises, 750 places configuration assis/debout (ouverture
septembre 2024)
– 1 librairie : L’Autre Rive Cartoucherie
– 1 salle de danse : Break’in School
– De nombreux acteurs et actrices issus des secteurs socioculturels et de l’économie sociale et
solidaire en résidence
– 32 M€ d’investissement immobilier
– 250 emplois directs
– 1 million de personnes attendues par an
– 700 000€ collectés lors de la campagne d’investissement citoyen avec la plateforme LITA

Perspectives 2024

En ce début d’année, les équipes des Halles comptabilisent plus de 250 salariés cumulé (contrats à temps plein, temps partiels, étudiants, apprentis), qui exercent tous les jours le défi de coopérer pour mener à bien ce projet, motivés par le souhait d’accueillir un maximum de publics dans les Halles et ses abords. Des grands temps forts marqueront les entrées dans l’été et dans l’hiver, avec une programmation éclectique. En septembre se profile une grande fête pour le premier anniversaire des Halles et l’ouverture de la salle de spectacles, au côté du partenaire toulousain Bleu Citron.
Prochains événements des mois de février et mars :

  • Mardi gras et St Valentin revisités : Blind Test Drag, jeux et maquillage pour
    enfants le 13 février et Karaoking le 14 février
  • Fresque du climat le 14 février
  • Vacances scolaires propices à la pratique artistique et sportive avec des stages
    d’escalade, de danse, de street-art
  • Cycle de conférences en partenariat avec le CNRS : 27 février, 28 mars
  • Concert avec La Tisseuse le 2 mars
  • La 100e des Cantates sans filets avec l’Ensemble baroque de Toulouse et le Choeur
    Voce Tolosa le 3 mars
  • Vide Dressing des Toulousaines les 9 et 10 mars
  • Breakin league, battle de breakdance avec la Breakin School le 16 mars
  • Festival Made in Asia le 30 mars : propositions asiatiques sur les stands de
    restauration, concerts avec DJ No Breakfast et Sheng Jeune, rencontre et
    dédicace de Anh-Thuan Doan, stands d’associations de cours de langues
    (vietnamien, chinois, japonais).

Toute la programmation est à retrouver sur https://halles-cartoucherie.fr/

Il faut croire que recevoir le Gault&Millau d’Or Occitanie 2023 n’a pas suffit à satisfaire les ambitions de Yannick Delpech. Déjà fort de nombreux succès, notamment le restaurant Des Roses et des Orties à Colomiers, le chef ayant été étoilé propose sa nouvelle table dans les Halles de la Cartoucherie.

Dans la tradition des premiers restaurants des halles parisiennes, il propose une cuisine populaire, faite de plats du jour traditionnels et accessibles : saucisse de Toulouse, pâtés en croûte maison, tête de veau, blanquettes, andouillettes. Autant de spécialités qui font le succès de la cuisine française. L’idée est ici de manger bien, vite, sans fioritures mais sans perdre de vue le goût et la très centrale question du prix.

Ainsi, les produits présentés sont issus de deux enseignes dirigées par Yannick Delpech, notamment Sandyan et Melsàt qui apportent respectivement pâtisseries et charcuterie. Lorsqu’on s’est déjà essayé à elles, le doute sur la qualité n’est plus permis.

Pour l’emplacement Le Bouillon prend place au sein des Halles de la Cartoucherie, ce costaud tiers-lieu mêlant gastronomie, culture et sport qui ouvert depuis le 8 septembre. Avec ses grandes tables centrales où tout le monde mange ensemble, la couleur France d’avant de l’établissement s’exprime pleinement.

Dès la première visite, un constat s’impose :ce Bouillon Des Halles sonne juste. Le projet global de cette Halle se voulant populaire, accessible et collectif, le format choisi par Yannick Delpech est parfaitement trouvé. Des plats qualitatifs au prix juste (5/6€ pour l’entrée, 9/15 pour lr plat et 4 pour le dessert) ouvrent le restaurant au plus grand nombre. Dans un joyeux désordre apparent, la machine du service s’exécute avec vitesse et précision, qualifiant d’autant l’adresse comme référence des pauses midi.

Avec inspiration, simplicité et une parfaite adéquation entre le lieu et l’établissement, le Bouillon Des Halles met tout le monde d’accord.

Le Bouillon Des Halles par Yannick Delpech
10 place des chartes des libertés communales, 31300 Toulouse
https://halles-cartoucherie.fr/marche/le-bouillon-des-halles/

Inaugurées ce mercredi 6 septembre, les Halles de la Cartoucherie optent pour l’ouverture au plus grand nombre pour se faire connaitre lors de 3 jours de fête. Et ça commence dès le vendredi 8 septembre.

Tiers lieu de 13 500 mètres carrés au cœur d’un quartier totalement métamorphosé en une poignée d’années, ces Halles de la Cartoucherie ont pour vocation de devenir une référence, mêlant culture, artistique et culinaire dans une ambiance collective. Les pronostics attendent un million de personnes à l’année, venant découvrir une offre de restauration, de sport, des espaces de travail ainsi qu’une programmation culturelle et socioculturelle de premier ordre. Pour présenter tout ce qu’elles savent faire, ces Halles de la Cartoucherie organisent 3 jours de fête du vendredi 8 au dimanche 10 septembre. Pour le programme, accrochez vous, la liste est fabuleusement complète

En somme des jolies choses à voir, faire, découvrir et gouter. Tout ce qu’on aime!

Les Halles de la Cartoucherie
10, place de la Charte des Libertés Communales – 31300 Toulouse

Lauréat d’un concours Oppidéa, réalisé par Sporting Promotion et Angelotti Promotion, la résidence Sporting Factory a été inaugurée le vendredi 26 novembre. Véritable vaisseau amiral de l’écoquartier de La Cartoucherie, Factory se démarque d’emblée avec une signature visuelle unique. Cependant, elle ne se contente pas d’être belle et propose des modes d’habitations mais également des équipements hors du commun.

Nougaro l’a chanté, Sporting l’a fait. Située juste en face des halles de la Cartoucherie, Factory revendique une inspiration New Yorkaise, plus précisément venue du quartier de Dumbo. La signature architecturale de Sporting Factory est déjà le fruit d’une innovation puisque deux cabinets d’architecte ont été choisis pour sa conception : Oeco Architectes et Flint Architectes. Le fruit de leurs travaux a permis de concevoir un ensemble moderne et néo industriel de 215 logements, avec des façades en briques vieillies, moulées à la main, des balcons en métal, des murs en béton brut, des halls d’entrée graphés, de grands verrières et des cœurs d’ilots passagers. Ces partis-pris architecturaux ont été mis au service des modes d’habitation très variés allant du t1 au t5.

«Dès sa conception, nous avons voulu que Sporting FACTORY soit à la hauteur de l’enthousiasme et de la promesse de l’écoquartier de la Cartoucherie! : respecter l’histoire industrielle d’un site, être en phase avec les nouvelles façons d’habiter, réinterpréter la vie de quartier, favoriser la qualité d’usage et environnementale.

Sporting FACTORY reflète notre ambition d’entreprendre à Toulouse de nouveaux programmes qui sortent de l’ordinaire et qui permettent à la ville rose de tenir son rang de grande métropole au même titre que Bordeaux ou Montpellier.» commente Mickaël Merz, Président du groupe Sporting

Venelles piétonnes et paysagères sillonnent les 6 ilots d’habitation avec des équipements sportifs comme des tables de ping-pong ou des espaces de cross training ouverts à tous. L’expérience encore récente des confinements ayant mis en exergue la nécessité de caractère crucial de l’activité sportive non loin de chez soi, ce type d’installations est ô combien précieux. Il est également la signature de Sporting immobilier qui s’affaire autant que possible à intégrer la notion de sport dans chacune de ses réalisations. Au delà de cet aspect, cette optique de co-living répond à une logique croissante dans laquelle il ne s’agit plus simplement de résider dans un lieu de vie mais bien de s’y épanouir. Ainsi, les parties communes ont été conçues comme des espaces de vie communautaires et non plus comme de simples lieux de passage. Une attention particulière a été portée aux locaux à vélos par exemple : en façade vitrée, comme un local d’activité, avec suffisamment d’espace, de points de fixation et même un petit atelier pour les menues réparations.

Labélisé RT2012, NF Habitat HQE, tout a été pensé au sein de Sporting Factory pour optimiser les ressources énergétiques des logements. Même la brique utilisée en façade intervient comme un isolant thermique naturel moins soumis aux changements brutaux de température. La conception des espaces extérieurs en loggia (à la différence des balcons) permet d’optimiser les études thermiques.

Si le quartier de la Cartoucherie s’affiche froid et massif de prime abord, la présentation et les prestations proposées par Factory de Sporting Immobilier humanisent ce lieu avec une construction pensée pour l’échange et une vie en communauté active.

Plus d’infos sur www.sporting-promotion.fr