Tag

Blagnac

Browsing

Déjà fort de 4 agences sur la région Toulousaine, le réseau d’aide à domicile Aquarelle dispose désormais d’une nouvelle entité à Blagnac. Portée par Étienne Lambert, elle propose différents services à la personne, qu’elles soient actives, seniors (autonomes ou non), handicapés. En gros, tout le monde ! Parmi les activités, vous pouvez faire appel à Aquarelle pour des services de ménage, repassage, livraison de repas, accompagnement pour courses…là aussi, le champ des possibles est vaste.

« Nous recrutons nos agents pour leurs compétences certes mais également leur sympathie et leur bienveillance » précise Étienne, soucieux du bien-être de ses clients. Ce guichet unique quelque soit votre demande permet de profiter d’un personnel efficace sans avoir à vous soucier du volet administratif, notamment la contrainte du particulier employeur. Tout est géré par Aquarelle avec la possibilité de règlement par CESU (Chèque Emploi-Service Universel). Autre avantage, faire appel à leurs services vous ouvre la voie à un crédit d’impôt à auteur de 50% de la valeur des services. Si vous n’êtes pas soumis à l’imposition, la somme vous sera reversée par l’état. De par sa proximité, Aquarelle peut se déplacer rapidement, assurant une qualité de service qui rassure. Les zones d’intervention sont Blagnac, Colomiers, Seilh, Mondonville et plus encore.

Aquarelle Blagnac
118 Route de Grenade, 31700 Blagnac
05 61 42 49 77
www.blagnac.aquarelle-service.fr/
Fb : @Aquarelle Blagnac

Share

Toutes deux étudiantes en M2 à BBS (Billière Business School) pour devenir ingénieur d’affaires en haute technologie, Sarah et Mimouna ont inclus leur participation au 4L Trophy dans leur projet d’études. Parties d’une feuille vierge, elles planchent sur le sujet depuis un an et demi et le moins que l’on puisse dire, c’est que les étapes ne manquent pas : créer une association, trouver la 4L, prévoir la logistique se former à la mécanique, trouver des sponsors et j’en passe. La bonne nouvelle, c’est que leur rigueur et leur sérieux portent déjà leurs fruits. Ainsi, au mois de décembre, elles on pu dénicher un véhicule qui avait déjà fait cette épreuve par deux fois. Un coup de peinture et le revoilà prêt à arpenter le sable. Interrogées sur leurs motivations, Sarah et Mimouna justifient ce périple par une soif inextinguible d’aventure, de challenge mais également d’entraide au profit des enfants du sud marocain.

Leur action humanitaire va ainsi pouvoir s’exprimer au travers de deux associations humanitaires, à savoir Enfants du désert (par le biais d’une collecte de fournitures scolaires) et la Croix Rouge (en convoyant des denrées alimentaires sur site.

Parmi les nombreux partenaires de l’équipage, saluons le soutien indéfectible de l’établissement scolaire Cours Molière qui les a dotés de fournitures scolaires en masse, donnant d’autant plus de sens à cette aventure.

Pour les suivre:
Facebook : Les 4 Ailes Toulous’N
Instagram : 4_ailes_ toulousn
Pour les soutenir:
Cagnotte leetchi : www.leetchi.com/c/les-4-ailes-toulousn

Share

Découvrez la version cabaret endiablée, de la célèbre pièce de Molière par deux comédiens époustouflants de la Laïnka Productions. Une superbe comédie de caractère à la dimension poétique, Tartuffe est une pièce à plusieurs niveaux : farce et comédie élégante à la fois. Tartuffe n’arrive qu’au troisième acte… le spectateur attend, en chair et en os, un « monstre » à la hauteur de la description qu’en font tous les autres visages. Les deux comédiens polymorphes se glissent avec jubilation dans les dix personnages. Un rythme effréné, marqué par les apparitions quasi-magiques, instantanées de chaque protagoniste. En effet, grâce à la technique du « Quick Change », c’est-à-dire le changement rapide de costume (celle utilisée par Arturo Brachetti), chacun surgit tel un diable hors de sa boite.


Infos & Réservations : 06 68 36 85 02
www.theatreducentre-colomiers.com – Plein tarif : 15€80

Rendue très célèbre par l’adaptation cinématographique d’Edouard Molinaro cousue main pour le génial Louis de Funès, cette pièce est un joyau de l’humour théâtral. Ce « pauvre » Bertrand Barnier, chef d’entreprise irascible, va vivre la journée la plus folle de son existence. De méprises en quiproquos, de catastrophes en mauvaises nouvelles, de la richesse à la ruine, de l’amour à l’oubli… Rien ne lui sera épargné. Une histoire à devenir fou… de rire! Un rôle à la démesure de Pierre Matras et des comédiens talentueux du Grenier de Toulouse.


Infos : 05 62 13 60 30 – www.mairie-tournefeuille.fr
Plein tarif 20€ (38€ le 31/12)

Le retour au théâtre de cette comédie culte, avec une nouvelle distribution irrésistible de drôlerie. Vincent, la quarantaine triomphante, va devenir papa. Invité à dîner chez sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée de sa jeune épouse, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale. Mais la révélation du prénom choisi pour l’enfant à naître plonge la soirée dans le chaos… Jouée près de 250 fois depuis 2010, une adaptation au cinéma avec Patrick Bruel vue par 3 millions de spectateurs et 2 César plus tard, Le Prénom est devenu un classique ! La nouvelle distribution, qui puise du côté du talent d’humoristes talentueux (Florent Peyre, Jonathan Lambert), est excellente et donne de sérieux atouts à ce dîner de famille qui vire à la catastrophe.

Réservations : 05 61 71 75 15 – www.odyssud.com
Plein Tarif : 37€

Cette formation haute en couleurs d’une quarantaine de choristes s’affirme comme l’un des grands chœurs gospel de la région. Elle chante et enchante avec une cohésion et une harmonie rares. Alternant arrangements de négros spirituals, gospel ré-arrangés, et compositions, jusqu’au Blues, Vocal Colors chante toutes les couleurs de l’âme et sa passion pour cette musique qui puise sa force au plus profond de chaque être. Un moment d’énergie époustouflante, où vous chanterez, danserez et serez transportés dans cet univers musical inoubliable !


Infos & réservations : 05 61 76 35 66 – www.fonsorbes.fr
Plein tarif : 10€ (gratuit -12 ans)

Avec déjà plus de 500 000 personnes conquises, le « Grand Petit Concert » de -M- est une tournée phénoménale. Après avoir sillonné les routes au printemps avec 39 concerts à guichets fermés dans tous les zéniths et grandes salles de France et Belgique, dont celui en mai dernier à Toulouse après avoir joué en tête d’affiche dans pas moins de 15 festivals cet été Matthieu Chedid revient nous voir au Zénith Toulouse Métropole pour sa tournée Lettre infinie !

Tarif : à partir de 35€
Réservations : 05 62 74 49 49
www.zenith-toulousemetropole.com

Share

Vous avez toujours rêvé de tomber sur un restaurant à volonté qui remplit votre ventre sans augmenter drastiquement les chiffres sur votre balance ? Salad&Co l’a fait ! Ouvert en septembre dans la zone commerciale du Grand Noble à Blagnac, non loin du magasin Alinéa, j’ai testé pour vous ce concept innovant.

Salad’bar

À l’entrée, plusieurs formules vous sont proposées pour manger sur place ou à emporter : la plancha pour l’option plat chaud, le salad’bar, la formule complète qui allie les deux et des alternatives pour les enfants. Qu’importe la formule, vous bénéficiez de soupes maison, d’une fontaine à eaux aromatisées (plate, gazeuse, violette, romarin abricot…) et d’un bar à dessert, le tout à volonté. Le bar à salade est garni d’une cinquantaine d’ingrédients : pâtes, légumes, viandes, fromage, épices, fruits secs, croûtons, chips de maïs, de nombreuses sauces… En bref tout ce que vous adorez manger sur une salade s’y trouve, car c’est vous le chef ! L’avantage d’un tel choix pour un restaurant à volonté c’est que l’on peut se resservir si on reste sur sa faim. Pour les frileux en quête d’un plat chaud, le coin plancha fera votre bonheur. Vous n’avez qu’à choisir votre protéine, animale ou végétale, puis vos accompagnements (légumes, féculents, herbes aromatiques) qui eux sont proposés à volonté, avant de laisser la magie du cuisinier opérer devant vos yeux. 

Pour que tout soit ultra frais, les fruits et légumes sont découpés chaque jour et les soupes sont faites maison. Vous pouvez même commander en supplément un jus de fruits frais (kiwi, pomme, ananas, yuzu, coco, aloe vera…) pour un boost vitaminé. Vous savez désormais où vous rendre pour votre prochaine fringale. Je vous laisse l’adresse.

Salad&Co
Rue Denis Diderot, 31700 Blagnac
www.saladandco.fr
FB @saladandcorestaurant

Tél. 05 61 48 40 43

Share

Au moment où les débats autour du glyphosate et de la tomate hors sol font rage, les Français se tournent de plus en plus vers le BIO, et délaissent peu à peu les cultures dites conventionnelles. Et tandis que le consommateur est de plus en plus renseigné, les enseignes Bio se multiplient et les modes de productions alternatifs – comme les AMAP et les Ruches – se développent. A l’ère du « mieux manger », les slogans des hard discounters ne prônent pas tant les prix bas, que des produits sains et équitables. Se fournir en direct du producteur a le vent en poupe, et certains noms barbares comme « permaculture » commencent à rentrer dans le vocabulaire des consommateurs. Désormais, le combat face aux problèmes climatiques et sanitaires se passe dans l’assiette et chacun lutte armé de sa fourchette. Un panier à salade dans lequel il est parfois difficile de faire son choix. État des lieux des bonnes adresses près de chez vous.

 

 

 

 

 

 

« Le pouvoir est dans nos assiettes ! » Voilà ce que l’on peut lire sur les flyers de « La Ruche Qui Dit Oui » blagnacaise. Un mode de consommation alternatif, qui permet de mettre en relation producteurs et particuliers par le biais d’une plateforme internet. « La personne doit s’inscrire en ligne sur le site, et est ensuite libre de commander parmi tous les produits proposés par nos partenaires. Etant donné que nous privilégions grandement l’économie locale, chacun de ces derniers a l’obligation de se trouver à moins de 250kms de la Ruche », explique Maud Jérôme, responsable de « La Ruche Qui Dit Oui » de Blagnac. Ce sont ainsi tous les avantages des circuits courts couplés à la large variété dignes d’enseignes spécialisées, que l’on retrouve dans les paniers des adhérents. Ici, le producteur de viande est labelisé « Label Rouge », les pâtisseries de chez « Klézia » sont BIO, et les boulangers-brasseurs de « La Brewlangerie » recyclent leur pain dur pour en faire des bières responsables. Impliquée dans une logique globale, « La Ruche Qui Dit Oui » met un point d’honneur à informer le consommateur : « Cela passe par la mise en relation entre le producteur et l’adhérent. Mais aussi par une sensibilisation aux pratiques alimentaires. Il est difficile aujourd’hui de ne pas se sentir concernés par les bouleversements environnementaux et sanitaires. Nous devons tous être acteurs de noter santé, et s’impliquer pour changer les choses. Cela passe bien évidemment par le fait de se responsabiliser par rapport à son mode de consommation. J’incite les gens à lire les étiquettes, ne pas attendre que l’on nous prenne par la main, ni que le changement vienne de la part des industriels. L’alimentation est l’une des rares choses sur lesquelles nous pouvons agir, et essayer de maîtriser notre santé », conclut avec conviction Maud Jérôme, responsable de « La Ruche Qui Dit Oui » de Blagnac.

© Hélène Ressayres

 

 

Alors que certains acteurs économiques, dont la FNSEA, poussent à la production de tomates BIO sous serres chauffées, les  acteurs la « Fédération Nationale D’Agriculture Biologique » et une dizaine d’autres organisations s’insurgent. Un débat qui fait rage, et une interprétation du label BIO européen que dénonce ouvertement la « Fondation Nicolas Hulot ». Des acteurs qui voient dans ce mode de production sous serre, un visage du BIO dénaturé et perverti par l’industrialisation d’une filière qui n’a plus grand chose de BIO. Selon L’ADEME, une tomate produite sous serre chauffée émettrait 2,2kg CO2e contre 0,3kg CO2e pour une tomate produite en saison hors sol. Une pétition rédigée par la « Fédération Nationale D’Agriculture Biologique », « La Fondation Nicolas Hulot Pour La Nature Et L‘Homme », « Greenpeace France » et le « Réseau Action Climat » est désormais en ligne sur : http://bit.ly/nonauxserreschauffees

Article rédigé par Hélène Ressayres

Share

Au moment où les débats autour du glyphosate et de la tomate hors sol font rage, les Français se tournent de plus en plus vers le BIO, et délaissent peu à peu les cultures dites conventionnelles. Et tandis que le consommateur est de plus en plus renseigné, les enseignes Bio se multiplient et les modes de productions alternatifs – comme les AMAP et les Ruches – se développent. A l’ère du « mieux manger », les slogans des hard discounters ne prônent pas tant les prix bas, que des produits sains et équitables. Se fournir en direct du producteur a le vent en poupe, et certains noms barbares comme « permaculture » commencent à rentrer dans le vocabulaire des consommateurs. Désormais, le combat face aux problèmes climatiques et sanitaires se passe dans l’assiette et chacun lutte armé de sa fourchette. Un panier à salade dans lequel il est parfois difficile de faire son choix. État des lieux des bonnes adresses près de chez vous.

L’AMAP établit un lien direct entre exploitant agricole de proximité et consommateur. Une volonté de maintien d’une agriculture paysanne, qui tient par un engagement contractuel entre le producteur et le « mangeur » qui s’engage à venir récupérer chaque semaine un panier composé de fruits et légumes de saison. C’est ainsi que, dans une démarche éthique commune, le consommateur est assuré de bénéficier de produits sains, et l’exploitation d’une juste rémunération. L’AMAP « Saint-Pierre D’Ax » de Blagnac, accueille à ce jour une centaine d’adhérents. « Pour les paniers de fruits et légumes, nous fonctionnons sur un système d’abonnement à l’année. Pour toutes les autres marchandises, les personnes réservent sur le site « Cagette.net », qui référencie par catalogues les produits d’une trentaine d’exploitants », développe Eric Fuilla-Weishapt, vice-président de l’AMAP de Blagnac. C’est ainsi que chocolat, viande, bière, miel, tisanes, fromages, ou encore plants de légumes, peuvent composer les paniers des adhérents, par le biais d’un système d’achats groupés. Dans cette démarche hors économie de marché, l’agriculteur écoule ainsi l’intégralité de sa production et évite la surproduction. « L’idéal est donc d’ anticiper et de commander de manière prédictive sur plusieurs mois. Cela permet au producteur de s’organiser ; notamment en ce qui concerne la viande car les calendriers d’abattoir sont contraignants dans le BIO », explique Claire Faroux, présidente de l’AMAP de Blagnac.

©Hélène Ressayres

Un « mieux manger » qui implique un consommateur plus responsable, et à l’écoute du rythme des saisons, de la nature, mais aussi de la météo qui donne désormais le LA. Une AMAP qui fait du local une priorité et dont les produits proposés sont certifiés BIO.  « Notre charte vise à favoriser la proximité, mais nous collaborons avec certains fermiers BIO à l’étranger, notamment pour des produits comme les agrumes et les huiles », ajoute Eric Fuilla-Weishapt, vice-président de l’AMAP « Saint-Pierre D’Ax ». Avec cette nouvelle façon de composer son assiette, on repense aussi sa façon de cuisiner. « On attend d’avoir les ingrédients pour élaborer ses menus ; on prépare ses plats en fonction des produits, et non l’inverse », développe Claire Faroux, présidente de l’AMAP. Des cagettes qui débordent aussi de bienveillance, puisque l’association blagnacaise propose des « Paniers Solidaires » pour aider des familles dans le besoin.

Article rédigé par Hélène Ressayres

 

Share

Une visite contée au musée Aéroscopia

SAmedi dès 15h, monsieur Pirouette Cacahuète, passionné de pilotage, embarque les jeunes visiteurs dans un voyage ponctué de 5 escales. Dans son périple il fait la connaissance de personnages sympathiques et surprenants et leur permet de réaliser leur rêve… dans les airs ! Une visite pleine de surprises permettant de découvrir l’histoire de l’aviation et certains avions de la collection de façon ludique. Venez découvrir les nouvelles histoires de ce sacré inventeur et en observant une série d’aéronefs du musée Aéroscopia.

Musée Aéroscopia
1 allée André Turcat, 31700 Blagnac
Samedi 10 août à 15h dès 4 ans – Sans inscription (visite payante)
Plus d’infos ici

Match amical de N2 Colomiers/Andrézieux

Ce samedi à 18h, venez soutenir l’équipe de l’U.S. Colomiers Football lors de ce match amical de N2 qui les opposera à l’équipe d’Andrézieux.

Complexe Capitany
10 avenue Yves-Brunaud, 31770 Colomiers

Plus d’infos ici
Facebook : @us.colomiers.7
Samedi 10 août à 18h

 

Un week-end Biodiversité au zoo

Les journées natures ont lieu le weekend du 10 et 11 août 2019 où le Zoo African Safari vous prépare des ateliers pour les adultes et les enfants ! De plus, tout le long du weekend, une exposition sur la biodiversité sera présentée. Vous pouvez venir participer aux animations à la mini-ferme de 10h30 à 17h.  Au programme :

  • Samedi, participez à une animation “inédite” !
    Philippe Rieu de Wild Assistance sera présent afin de nous expliquer l’importance des nuisibles et des indésirables «Les insectes font partie de la chaîne alimentaire» !
  • Dimanche, l’atelier maquillage revient ! Les fonds seront reversés à l’association Zoo Plaisance-du-Touch – Biodiversité (participation de 2€ par maquillage)

Zoo African Safari
41 rue des Landes, 31830 Plaisance-Du-Touch
Plus d’infos 
Samedi 10 et dimanche 11 août

 

Share

Il faut savoir que la 2e couronne, en particulier, les villes de L’Union, Balma, Ramonville, Blagnac, Colomiers et Tournefeuille captent 80 % des 20 000 ventes effectuées dans le département.

Vie de village, commerces, écoles et un accès à Toulouse en moins de 30 minutes : voilà les éléments qui font le succès de ces communes.

Quand 2e couronne rime avec qualité de vie Avec des prix bien plus accessibles que ceux de sa voisine Bordeaux, Toulouse est un marché porteur caractérisé par un vaste choix d’achats. Un constat valable notamment pour la deuxième couronne où les prix s’adaptent à une clientèle à la recherche d’une qualité de vie, dans des communes bénéficiant de toutes les commodités. Un marché tendu et des prix élevés Dans ces villes, la demande reste forte, notamment pour les maisons qui se situent entre 230 000 et 400 000 euros. Cette pression maintient des valorisations élevées et des délais de vente rapides pour les biens présentés au bon prix. 3 mois de délai de vente est une moyenne pour ce type de bien sur la 2e couronne. Même si la demande est forte, ces biens immobiliers n’échappent pas aux règles de base : un prix adapté à ce qui est proposé, un accompagnement du client et un devis de rénovation réalisé par des artisans compétents. À défaut, les ventes se révèlent bien plus compliquées avec des délais extrêmement longs. Pour ce type de produits, la proximité avec Toulouse (30 mn de trajet maximum) reste essentielle. Au-delà de ce temps, la décote est importante, même pour des logements en très bon état.

Share

Entre cuisine authentique et bières uniques brassées sur place, l’enseigne Les 3 Brasseurs est une enseigne fort sympathique où il fait bon se retrouver . Bonne nouvelle, ils choisissent de s’installer à Blagnac. Bonne nouvelle bis, ils recherchent 17 personnes à embaucher !  À savoir :
– 5 postes de Serveur/Serveuse
– 10 postes de Cuisinier/Cuisinière
– 2 postes de Second(e) de cuisine

Temps plein ou partiel à la demande, ces postes sont à pourvoir en CDI avec rémunération fixe + variable

Les prochaines sessions de recrutement ont lieu les 12 et 18 juin au sein de l’agence Pôle Emploi de Blagnac : 11 Mail Louis Aragon, BLAGNAC.

Plus d’infos sur : https://3brasseurs.sitederecrutement.com/consulteroffre.asp?idannonce=380&alsess=&region=&fonction=

Share

Besoin de passer un coup de peinture chez vous dans votre chambre ou celle de votre enfant ? Vous vous méfiez des solvants dangereux pour votre santé et celle de vos proches ? Ces questions, Cédric Laurent, créateur de Colibri Peinture, se les aient posés lorsqu’il a voulu re-décorer la chambre de son petit dernier avant la naissance. 

 

À force de recherches infructueuses sur l’existence de solutions écologiques et n’affectant pas la qualité de l’air, ce dernier a décidé de la concevoir lui-même. C’est de cette manière que Colibri est né à Blagnac et également disponible à la vente sur le site www.colibripeinture.com .

Cette peinture biosourcée, saine et naturelle est également assainissante. Que je vous explique, cette dernière est composée de résine d’origine végétale à 95% biosourcée (eau, algues, huiles de ricin, de pin…) et à 3% d’origine minérale. En plus d’être respectueuse de l’environnement (classée A+) , elle est également assainissante par son action dépolluante une fois appliquée. Alors qu’une peinture classique a une teneur en COV (Composés d’Origines Volatiles dont le formaldéhyde, polluant nocif et cancérigène) de 30g/L, Colibri n’est qu’à 0,01g/L !

Pensée en 194 coloris, la peinture Colibri est disponible en sous-couche ou finition. Elle s’applique sur murs, plafonds et bois pour un rendu inodore et créatif. Alors si vous cherchez une peinture décor[active] qui allie une décoration qui vous ressemble, un respect de l’environnement et un assainissement de votre air intérieur, la solution se trouve chez Colibri.

Colibri Peinture
7 avenue Didier Daurat – 31700 Blagnac
05 34 50 91 84
www.colibripeinture.com
Facebook : @colibripeintures

 

Share